Reine d'Egypte - Tome 1. Chie Inudoh. 2017

Publié le 27 Avril 2022

Reine d'Egypte
Tome 1/9

Chie Inudoh

Editions KI-oon, mars 2017
190 pages

Dès 14 ans

Thèmes : Egypte antique, Condition féminine, Histoire, Pouvoir

Chepstout, jeune fille fière, particulièrement douée à la lutte, au tir à l’arc et à la course à cheval, détentrice du pouvoir royal par sa mère Ahmès, se résigne à épouser son demi-frère Séthi uniquement pour faire plaisir à son/leur père, le Pharaon Thoutmosis Ier.
En vue de cette union, elle accepte de devenir plus féminine suite aux précieux conseils de Tabia, une danseuse des rues entrevue plus tôt à Thèbes, devenue son amie.

Mails il lui est impossible de consommer son mariage et résiste à Séthi, devenu Thoutmosis II. Il est un jeune homme au regard mauvais et perfide, au rictus permanent, avide de pouvoir. Un pouvoir qu’il a plein et entier à la disparition de leur père, atteint mortellement par une flèche koushite. Le sort à l’encontre des prisonniers de guerre est particulièrement cruel et ignoble.

Chepsout, retranchée volontaire dans ses appartements, comprend grâce aux prêtresses d’Hathor, que son corps est un atout à entretenir.

La beauté est une force...
Il faut la façonner...
Comme on aiguise une lame...
Et en temps voulu, elle vous viendra en aide !

Le comportement du jeune scribe Senmout lui prouve qu’elle peut jouer un rôle politique, malgré sa condition de femme. Et lui persuadé jusqu’alors que le pouvoir royal, distant et cruel, ne sait rien et se fiche même des difficultés que peut connaître le peuple, comprend que son attitude à elle n’a rien d’un caprice de Reine.

Reine d'Egypte - Tome 1. Chie Inudoh. 2017
Reine d'Egypte - Tome 1. Chie Inudoh. 2017
Reine d'Egypte - Tome 1. Chie Inudoh. 2017
Reine d'Egypte - Tome 1. Chie Inudoh. 2017
Reine d'Egypte - Tome 1. Chie Inudoh. 2017

Comme j’ai aimé ce premier tome de cette série (en 9 tomes, terminée) sur l’Egypte antique. Un pays, une civilisation que j’ai tant aimés et sur lesquels j’ai beaucoup lu il y a plusieurs années. J’ai aimé retrouver les émotions ressenties alors, retrouver cette atmosphère si particulière. Certains éléments de la narration expliquent de manière fluide et dans un dessin spécifique, le panthéon égyptien, la transmission du pouvoir et le pourquoi des mariages consanguins.

Bien que son nom ait été effacé, martelé, nous connaissons tous le nom d’Hatchepsout, car elle fut la seule femme à avoir régné en tant que Pharaon, un rôle divin, seulement endossé par les hommes, avant et après elle. Sa tombe royale de Deir el Bahari, est d'une architecture extraordinaire et est paradoxalement remarquablement conservée.
Grâce à Chie Inudoh, c’est son histoire (certes romancée) qu’il nous est possible de découvrir

Les nombreuses recherches et le souci du détail de la mangaka se ressentent autant dans la narration et ses aspects historiques, culturels et traditionnels, que dans les dessins, magnifiques, qui subliment les corps, les parures, les apparats, les perruques. Voyage dans le passé mais aussi ajout de thèmes contemporains pour happer les lecteurs et créer des résonnances : interroger la place de la femme dans la société, se battre contre les conventions sociales, occuper la place que l’on souhaite.
Le tout est fluide et dynamique, et alterne les moments d’action comme ceux de réflexion.

Petit bémol : le manichéisme avec Séthi, toujours d’apparence vindicative. J’espère que son portrait sera plus nuancé au fil des prochains tomes.

Et petits plus : Ki-oon apporte toujours un soin particulier à l’objet-livre avec le format atypique, les couleurs profondes et le toucher granuleux de la surcouverture. Les pages épaisses.

Pour conclure, une série (pas trop longue) à lire et à admirer !

_ Pourquoi ne m'avez-vous pas fait naître garçon?
_ Chepsout... Je suis désolée. J'ai donné naissance à une petite fille, c'est vrai... je ne savais pas que cela te torturerait autant. L’Égypte a changé... le pouvoir de l'armée s'est renforcé, le culte du dieu de la guerre aussi, et ce sont les prêtres qui dirigent le royaume... les femmes ne sont plus héritières que de nom! Ils vont essayer de te tenir à l'écart, toi qu'ils ne peuvent pas façonner selon leur bon vouloir... toutefois, quand je te vois, je suis rassurée... moi, je me suis laissé porter mais toi, Chepsout, tu dois suivre tes désirs! Ton destin t'appartient! Même si ce n'est pas à la portée de tout le monde, je suis sûre que tu réussiras. Je suis tellement fière d'avoir mis au monde quelqu'un d'aussi fort que toi.

Ce manga participe au RDV BD de la semaine, qui se passe aujourd’hui chez Noukette  (CLIC); à "Un Mois au Japon 2022" d'Hilde et Lou; au "Tour du Monde en 80 Livres" de Bidib; au "Petit Bac 2022" d'Enna pour ma 5e ligne, catégorie Ponctuation; ainsi qu'à l'Objectif PAL d'Antigone

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Pas franchement tentée personnellement par le thème de l'Egypte antique... mais le fait qu'il y ait 9 tomes me fait le noter pour le collège...
Répondre
J
J'avais beaucoup aimé les premiers tomes. Maintenant qu'elle vient de se terminer je vais pouvoir me replonger dans cette série à l'esthétique très travaillée.
Répondre
H
J'aimerais bien découvrir cette série qui a pour cadre l’Égypte Antique. :)
Répondre
Je suis sûre qu'elle te plairait!
F
Je suis convaincue que ça pourrait plaire à ma nièce de 18 ans. Fan d'Egypte et de manga :-)
Répondre
Un combo gagnant en effet!
M
je suis fan de l’Égypte mais je passe mon tour :D
Répondre
Pas de soucis ;-)
A
C'est une bonne manière d'aborder l'Egypte ancienne je trouve, qui fascine en général les collégiens.
Répondre
Exactement!
N
Je crois que je vais tenter cette série auprès de mes collégiens (et la leur piquer !)
Répondre
Et je t'y encourage grandement!!
N
Pas trop tentée, mais si l'Égypte antique est un thème qui m'attire !
Répondre
cette civilisation exerce un attrait indéniable^^
G
Un élève m'en a parlé aussi avec beaucoup de bien.
Répondre
Tu n'as plus qu'à te lancer alors ;-)
M
Je vais tenter, ça m'a l'air très bien fait et bien documenté !
Répondre
J'en suis ravie :-)
F
Wow !!! Le dessin est splendide !! bises
Répondre
Oui magnifique!
R
Oh oui mon premier livre egyptien "la reine du nil" avec Hatshepsout....et bin tout un manga qui semble quand meme bon....;)
Répondre
Et je t'encourage à le lire ;-) J'ai aussi lu sur Hatchepsout il y a longtemps... Christian Jacq ou Pauline Gedge peut-être...