C'est lundi, que lisez-vous? #241

Publié le 18 Mars 2019

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Au feu Petit Pierre. Texte et illustrations d'Adrien ALBERT. Ecole des Loisirs, 2014

Alerte à la caserne, un feu s'est déclaré en ville!

Petit Pierre, Orang-outan et Jars embarquent à bord de leur camion gadget, utilisent leurs accessoires aussi insolites qu'indispensables. Petit Pierre, courageux, parvient à sauver sa grand-mère et son poisson Bubulle, prisonniers des flammes tout en haut d'une tour.

Les pompiers en herbe seront ravis de cette aventure aussi imaginaire qu'enfantine et courageuse!

 

Mon amie. Texte d'Alan METS et illustrations de Brigitte SMADJA. Ecole des loisirs, 2012

Adonis est sommé par sa mère de se faire des amis. Ils sont au parc et des plus grands que lui jouent un peu plus loin au football. Adonis n'en a pas tellement envie, il aime être seul et les petites branches. Mais il tente quand même et se fait rabrouer par le plus grand. Parce qu'il est petit, parce qu'il n'a pas le bon look? Un peu de tout ça... Alors qu'il pleure, il sent une présence derrière lui...

C'est une fille! Et elle aime tout ce qu'il aime. Ils jouent très bien ensemble jusqu'à ce que le grand revienne et que la fille l’invective. Wouah! Elle n'a même pas peur de lui! Quand le grand propose à Adonis de le rejoindre, Adonis n'hésite pas...

Cet album véhicule de très beaux messages: l'amitié qui se cache là où on pense ne pas pouvoir la trouver mais aussi la difficulté de se faire des amis même si on est "petit", les apparences trompeuses...

Cela fait plusieurs années que nous l'avons dans notre bibliothèque (merci aux abonnements Ecole des Max) mais l'avons très peu lu, et apprécié. A cause des illustrations peut-être. Aujourd'hui, il y a toute sa place!

L'Ogre des Livres. Texte de Rémi DAVID et illustrations de Grégoire VALLANCIEN. Avec les oeuvres de Jérôme BOSCH. Editions Léon Art & Stories, mars 2019.

Qu'arrive-t-il aux livres qui ne plaisent pas, qui sont (trop) différents, qui ne trouvent pas leurs lecteurs, qui occupent de la place ou qui sont "simplement" parus il y a "trop longtemps" ?
Ils sont envoyés chez Pilon, l'Ogre des Livres dans un lieu qui ressemble à l'Enfer. Il fait disparaître les pages, les histoires, les personnages, les aventures, les émotions...


Venus ici pour retrouver un livre, Marion, Jérôme et le libraire M. Anthonius cherchent un moyen de le sauver, de les sauver.

Un album jeunesse qui nous permet de découvrir l'oeuvre de Jérôme Bosch, artiste hollandais du XVe siècle, ainsi qu'un aspect peu connu de la production littéraire et qui célèbre le pouvoir de la #lecture.
Forcément j'aime!

Je vous l'ai présenté ICI.

L'autre pays. Texte d'Ingrid CHABBERT et illustrations de Guridi. Editions Frimousse, collection "La question", février 2019

Un enfant et son doudou à trois pattes partent. Ils suivent les parents, les adultes qui forment une colonne puis un grand groupe entassés dans le bus ou le bateau.

Ils partent, fuient le gris et vont vers un ailleurs où les parfums, les couleurs et les rêves sont différents où l'avenir promet d'être meilleur.

Placés à hauteur d'enfant, nous cheminons à ses côtés dans son départ et son arrivée dans L'autre pays.

Nouvel album philo dans la collection "La Question", cet album interroge notre altruisme, à notre altérité, à notre empathie aussi.

BD

La Guerre des Lulus 1916. La perspective Luigi 1/2. Régis HAUTIERE, Damien CUVILLIER et David FRANÇOIS. Editions Casterman, juin 2018

Octobre 1936, Amiens.

Un homme cherche à rencontrer Luigi. Il souhaite recueillir son témoignage sur le temps qu'il a passé en Allemagne , ses amis et lui, les Lulus, durant la Grande Guerre, et particulièrement leur emprisonnement au camp de Holzminden en 1916-1917.

Alors Luigi raconte comment de France, ils sont arrivés à Berlin, et comment ils y ont vécu, avec qui, et comment ils ont été internés à Holzminden.

Ce tome est dessiné par Damien Cuvillier. Un autre dessinateur pour un autre point de vue.

Je vous parle davantage de cet album vendredi, en Lecture Commune avec Enna.

Et mercredi, retrouvez mon avis sur le tome 5 de la série originelle, La Guerre des Lulus - 1918 - Le der des ders.

 

My Home Hero - Tome 1. Naoki Yamakawa et Masashi Asaki. Editions Kurokawa, janvier 2019.

Reika Tasu est une jeune fille qui vient de quitter le domicile familial pour une chambre non loin de sa fac. Son père, Tetsuo, a dû mal avec cette séparation et vient la voir dès que possible. Mais jamais chez elle. Il la soupçonne d'avoir un petit ami. Un soir, elle le rejoint au restaurant, elle porte un masque et des lunettes qui dissimulent des traces de coups.

Alors qu'il s'en va, il entend des jeunes discuter et fait le rapprochement avec Reika. Après avoir été victime d'un chantage, il se rend chez Reika pour déterminer si un homme y vient. Mais le jeune homme vu plus tôt entre aussi. Caché dans l'armoire, Tetsuo entend toute sa conversation téléphonique.

Comment peut-il protéger sa fille de cet homme violent et manipulateur qui se vante d'avoir occasionné plusieurs disparitions?

Une seule solution s'offre à lui. Auteur d'une cinquantaine de polars, "moyens", Tetsuo s'applique, avec la complicité muette puis évidente de sa femme, de mettre en pratique ce qu'il sait théoriquement

Il lui faut absolument protéger sa fille et sa famille.

Mais qui sont ces gens qui en ont après eux/elle? Que savent-ils? Pourquoi sont-ils surveillés, mis sur écoute? Arrivera-t-il à s'en débarrasser?

Voici un polar glaçant, dans lequel des parents tuent et font disparaître un corps pour protéger leur fille. On ressent leurs peurs, appréhensions, observations, déductions. C'est oppressant et prenant.

A bien des égards, il m'a fait penser à Noise (CLIC) qui est un enchaînement de mauvaises décisions. En sera-t-il de même ici? Le deuxième tome vient de paraître et sept l'ont été au Japon.

Elma Une vie d'ours- Tome 1 - Le grand voyage. Texte d'Ingrid CHABBERT et dessin de Léa MAZÉ. Editions Dargaud, septembre 2018

Cet album a été encensé chez les Bulleurs du mercredi et je comprends très bien pourquoi.

Tout d'abord pour son dessin et ses couleurs: le travail de Léa Mazé, qui a œuvré seule et avec brio pour Les Croques, est magnifique!

Quand au scénario, il reflète toute la sensibilité d'Ingrid Chabbert en instillant un fort suspense.

Elma est une petite fille recueillie à sa naissance par (Papa) Ours. Pendant sept ans, il s'est occupée de la fougueuse petite humaine, espiègle et pleine de vivacité.

Mais l'heure est venue de partir et d'accomplir un grand voyage, aussi long qu'éprouvant, vers... La route est semée de questions sans réponses et de dangers dans lesquels les éléments sont déchaînés, particulièrement l'eau.

Voyage initiatique, insertions fantastiques, émotions diverses, ce récit renvoie à un autre (vous avez sans peine deviné lequel j'en suis sûre^^).

Vivement le deuxième tome et fin de cette histoire!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

 

Astrid Lindgren. Une Fifi Brindacier dans le siècle. Jens ANDERSEN. Editions Gaïa, février 2019

Astrid Lidgren c'est la "maman" de Fifi Brindacier, d'Emil (appelé Zozo lorsque j'étais petite) et surtout de Ronya (mon roman préféré de quand j'étais enfant). Aussi lorsque j'ai eu l'opportunité de lire sa biographie, ai-je été ravie!

Après une préface qui nous la dévoile dans sa relation avec ses fans (notamment épistolaires), nous revenons à son enfance et jeunesse, alors qu'elle était encore Astrid Ericsson, à son aisance avec les mots, les rédactions qui enchantaient son professeur qui en a fait part au directeur du journal local, Reinhold Blomberg, chez qui Astrid s'est faite embaucher et avec qui elle eût une liaison alors que ce dernier était en plein divorce. Enceinte, elle partit pour Stockholm, mis au monde à Copenhague le petit Lars (Lasse) qu'elle récupéra à ses trois ans. C'est à Stockholm qu'elle rencontre Strude Lindgren, son patron et bientôt son compagnon, lui aussi en plein divorce.

En parallèle du déroulé de sa vie, Jens Andersen nous plonge dans la Suède d'alors. Dans ses us et coutumes, dans le monde journalistique, dans quelles conditions les jeunes filles enceintes pouvaient accoucher, ce qu'il advenait de leur bébé. Il nous décrit aussi les relations avec sa famille (forcément au courant et plutôt bienveillante, qui envoyait à Astrid des colis alimentaires plus que bienvenus).

C'est portrait passionnant qui regorge de photographies et de documents, mais que je lis lentement.

How to stop time. Matt HAIG. Hélium Editions, 14 mars 2019

Londres, de nos jours.

Nous faisons connaissance avec Tom Hazard, 41 ans en apparence et qui vient de se faire embaucher comme prof d'histoire dans un collège. Mais ce n'est pas quelqu'un comme les autres. Il n'a pas d'amis, est seul, cultive précieusement sa solitude, est terriblement migraineux, vient d'adopter un chien nommé Abraham, et est un Albatros.

Un Albatros? Oui, du nom autodonné aux individus comme lui par la Société du même nom.  Ces gens sont atteint d'anagérie. Lorsque l'enfant atteint sa puberté, il cesse de grandir, de vieillir à une vitesse normale et humaine. Le  temps n'agit pas sur eux de la même manière et leur vie s'écoule infiniment plus lentement. Pour leur sécurité, ils ne doivent se lier à personne et sont astreints à changer de vie et d'identité tous les huit ans.

Tom a en réalité 439 ans, il est né il y a plusieurs siècles, en France, a fui avec sa mère en Angleterre lorsque son père, huguenot s'est fait assassiner, et lui-même a fui lorsque sa mère est morte noyée, accusée de sorcellerie.  Tom, alors âgé de 18 ans en paraissant 13, voire 15 grâce à sa musculature et taille, rencontre Rose., sa future femme avec qui il aura Marion. Et à qui il a transmis sa particularité. Pour la protéger, il a dû partir. Qu'est-elle devenue? est-elle seulement encore vivante? Car les gens comme lui sont âprement recherchés. Les chasses aux sorcières n'ont pas disparues, elles sont simplement changé de noms et de manières de faire...

Ce roman est passionnant et prenant! Avec ses nombreux flash-backs qui nous transportent d'une époque à une autre, ses quantités d'allusions à des faits historiques ou culturels avérés, le rythme et le suspense sont haletants!

3/ Que vais-je lire ensuite?

Au-revoir là-haut. Pierre LEMAÎTRE. Editions Albin Michel, août 2013

Présentation de l'éditeur:

« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après. »

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu'amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts...
Fresque d'une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d'évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l'après-guerre de 14, de l'illusion de l'armistice, de l'État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l'abomination érigée en vertu.
Dans l'atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

Pour une lecture commune avec Magali, Bidib et Isabelle le 31 mars.

Et sinon?

Pour 2019, Sophie relance son challenge Instagram #52livres2019ddl

Pour la semaine 11, le thème est "Bleu" .

Bleu comme cette belle couverture de ce beau roman heart

L'interview de Nancy Guilbert réalisée par Pauline d'Entre Les Pages et Cécile de La maison des Livres est en ligne (CLIC) et notre entretien à toutes les trois, aussi (re CLIC)!

A cette occasion, sur Instagram, je vous ai présenté, chaque jour, un livre de cette autrice prolifique quelque soit le genre.

----

TEASER

Cette semaine sera remplie de bulles laugh

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 19/03/2019 21:29

ça y est ! c'est le printemps sur ton blog !! ;)
L'ogre des livres et "how to stop time" me tentent bien !!

Blandine 19/03/2019 21:33

Ouiiii!! Le printemps c'est demain (en théorie) et j'espère bien qu'il sera beau et fleuri!
Ces deux livres sont super et te plairaient très certainement!

Bidib 18/03/2019 19:38

Elma et l'autre pays sont dans ma pal :) L'ogre des livres me tente bien

Blandine 19/03/2019 21:34

Elma est magnifique! J'ai pris mon temps pour le découvrir et ne regrette pas d'avoir succombé! Il te plaira sans nul doute! Comme les deux autres albums!
Si une LC sur L'autre pays te tente, je suis preneuse :-)

Nancy 18/03/2019 18:13

Votre C'est lundi est toujours aussi riche et éclectique !
Merci pour ces découvertes et belle semaine, Blandine !

Blandine 19/03/2019 21:35

Merci beaucoup Nancy <3
Belle semaine à vous aussi!