Le Petit Chaperon Rouge. Gilles BIZOUERNE et Barroux – 2012 (Dès 4 ans)

Publié le 2 Mars 2019

Le Petit Chaperon Rouge

 

Texte de Gilles BIZOUERNE

Illustrations de Barroux

 

Editions du Seuil Jeunesse, collection « Les minis contes du tapis », juin 2012

Dès 4 ans

 

Thèmes : Conte, Loup, Famille

 

Qui ne connaît pas le conte du Petit Chaperon Rouge ?

Un conte très ancien, paru dès le XIe siècle, qui raconte la rencontre entre une fillette et un animal pour parler des précautions à prendre lorsqu’on grandit et vis-)-vis des gens que l’on ne connaît pas.

Il y a autant de versions que de pays dans lesquels il est raconté, mais dont nous sont surtout parvenues celle de Charles Perrault (1697) qui ajouta la capuche, et celle des Frères Grimm, qui se termine mieux puisqu’ils ont ajouté un chasseur salvateur (quel oxymore !).

Mais saviez-vous que les Frères Grimm ont écrit sept versions de ce conte ?

C’est de la dernière (1857) que cet album s’inspire.

 

Reprenons donc !

 

Le Petit Chaperon Rouge est une fillette toute vêtue de rouge qui s’apprête à aller rendre visite à sa grand-mère, malade, qui habite loin dans la forêt.

En chemin, elle rencontre un loup qui lui demande où elle se rend avec son petit panier contenant une galette et du vin.

Innocente, l’enfant lui répond et lui, lui suggère de cueillir un bouquet de fleurs.

Ce qui lui laisse le temps de se rendre prestement chez la vieille dame, d’ouvrir la porte non fermée et de l’avaler d’un seul tenant.

 

Lorsque la fillette arrive, elle se rend bien compte que quelque chose cloche, mais ne sait pas quoi.

Elle pose les questions que l’on connaît, mais se fait gober d’un coup.

 

 

Repu, le loup s’endort et ronfle si fort qu’il attire un chasseur.

Ce dernier se demande ce que cache un tel ventre et l’ouvre à coups de ciseaux, pour délivrer la fillette et sa grand-mère.

La grand-mère mange la galette et boit le vin, cela lui fait du bien. Quant au Petit Chaperon rouge, elle se promet que la prochaine fois, elle écoutera les conseils de sa maman et ne s’éloignera pas du chemin.

Et c’est là que les Frères Grimm ont ajouté une suite, dans laquelle l’enfant met en œuvre ce qu’elle a appris précédemment.

 

Alors qu’elle se rend à nouveau chez son aïeule, elle rencontre un deuxième loup, « encore plus méchant que le premier ».

Elle ne lui parle pas, ne dévie pas de son chemin, prévient sa grand-mère dès son arrivée et toutes deux élaborent un plan qui aboutira à la noyade du loup.

 

Gilles Bizouerne est un conteur émérite.

Le format cartonné à l’italienne du livre le destine à être maintes fois tourné.

Son texte ne s’embarrasse pas des tournures originelles (cf la chevillette ; « mains » pour « pattes »).

 

Les illustrations de Barroux, assez simples et offrent une part belle au rouge et à ses différentes nuances en larges aplats, dans un dessin crayonné mais qui ne manque pas de détails.

Il s’agrémente de petits dessins vintage collés ça et là.

 

Connaissiez-vous cette version ?

Cet album participe à notre Challenge avec Nathalie « Cette année, je (re)lis des classiques 2019 » ; à celui de Bidib, autour des Contes et des Légendes ; au « Petit Bac 2019 » d’Enna pour ma 1e  ligne catégorie Couleur ; au Challenge « Je lis aussi des albums 2019 » (13/60) de Sophie Hérisson ; et à l’Objectif PAL d’Antigone.


 

 

 

 

 

D'autres livres de Barroux sur le blog, CLIC

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 02/03/2019 19:48

je connaissais la version avec et sans chasseur, mais je n'avais jamais vu de version avec un deuxième loup. Merci pour cette découverte

Blandine 03/03/2019 21:47

J'aimerais en découvrir d'autres! Cette version avec un deuxième loup gagnerait à être davantage connue!

FondantGrignote 02/03/2019 18:41

Je ne connaissais pas cette version, en effet ! un joli album, j'aime bien les dessins en plus !

Blandine 03/03/2019 21:46

Oui moi aussi, j'aime beaucoup le mix des illustrations. Apparence simple et moult détails ;-)

Nathalie 02/03/2019 16:27

Et la pire pour la grand mère et la petite fille est celle où elles sont mangées, point barre !!
Mais une de mes versions préférée, est celle de Michel Van Zeveren "Et pourquoi" ?

Blandine 03/03/2019 21:46

Oh oui, génial cet album, ha ha ha^^

Nathalie 02/03/2019 16:24

Je ne connaissais ni cette version avec 2 loups, ni cet album.... La pire version que je connaissais pour le loup, c'est celle où le chasseur l'ouvre, sauve petite fille et grand mère, met des pierres à la place et jette le loup dans la rivière où il se noie...

Blandine 03/03/2019 21:45

Oui moi aussi! Mais celle-ci gagne à être davantage connue, et surtout, rend ce conte moins dur!