Lou et le doudou. Sandra LE GUEN et Audrey CALLEJA – 2021 (Dès 2 ans)

Publié le 6 Mars 2021

Lou et le doudou

Texte de Sandra LE GUEN
Illustrations d’Audrey CALLEJA

Éditions Casterman Jeunesse, collection "Les petites étapes de Ma Grande Vie", 3 mars 2021
Dès 2 ans

Thèmes : Doudou, apprentissages, Eveil

Comment créer un cadre rassurant qui permette à l’enfant de se lancer dans la nouveauté et d’expérimenter à son rythme ? Peut-être en faisant un pas de côté !

De petites étapes en petites étapes, voici de belles histoires pour aborder les moments importants de la vie des enfants. Un grand chemin à initier avec sérénité et malice pour croquer à pleines dents (de lait) chaque instant.

Sandra Le Guen

Comme j’aime le nom de cette collection, malicieux, confiant, bienveillant, dont c’est déjà le troisième titre, après Barnabé et la tétine, et Paulette et le pot.

Avec sa couverture douce et veloutée, sa couleur pastel, son dessin d'abord minimaliste, cet album aborde la séparation d’avec le doudou.

Une séparation rendue inévitable par l’odeur que dégage Bébert. 
Les parents de Lou ne lui laissent pas le choix, à la machine à laver Bébert !
Lou en a les larmes aux yeux et fait bien connaître son mécontentement comme son impatience.
Pour elle, Bébert a le meilleur parfum du monde, une odeur unique qui la réconforte.

Une fois lavé et sec, Bébert n’est plus tout à fait le même.
Mais Lou sait comment le retrouver son Bébert !
Et assurément, son plan plaira aux petits lecteurs !

Lou et le doudou. Sandra LE GUEN et Audrey CALLEJA – 2021 (Dès 2 ans)
Lou et le doudou. Sandra LE GUEN et Audrey CALLEJA – 2021 (Dès 2 ans)
Lou et le doudou. Sandra LE GUEN et Audrey CALLEJA – 2021 (Dès 2 ans)

Quel tendre album pour un thème intemporel.
J’ai beaucoup aimé le dessin aux crayons de couleurs et feutres d’Audrey Calleja dont se dégage beaucoup de douceur et un joli charme désuet. Si les expressions de Lou sont attendues, forcément, celles de Bébert sont très drôles.
Les illustrations accompagnent à merveille les mots un brin malicieux de Sandra Le Guen.

Merci à Sandra Le Guen ainsi qu'à Casterman Jeunesse pour leur confiance

 

Cet album participe au "Petit Bac 2021" d'Enna, pour ma 4e ligne, catégorie Objet.

De Sandra Le Guen, retrouvez sur le blog:

 

Belles lectures et découvertes,

​​​Blandine

  Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FondantGrignote 14/03/2021 08:20

Contrairement à toi, je n'accroche pas trop au dessin... mais le titre et le thème nous parlent beaucoup ! :-)

Blandine 14/03/2021 14:02

Et c'est aussi très bien!
Ah le doudou - que d'histoires^^

Blandine 08/03/2021 10:18

Oui j'imagine ^^
C'est nous parents qui permettons aussi cela (odeurs + état). Mes enfants n'ont jamais eu un seul doudou, ce qui permettait de les laver régulièrement et qu'ils ne s'attachent pas de trop à un sel (bien qu'ils aient eu chacun leur préféré). ça n'a pas évité certaines larmes (la perte d'un des doudous) mais pour le reste, c'est tout bénèf!

Blandine 08/03/2021 10:16

Tout à fait! Ou presque ;-)
Mes enfants ont eu des doudous, jamais un seul, et je les ai toujours fait tourner, pour ne pas qu'ils focalisent sur un seul et pour pouvoir les laver régulièrement. ça n'a pas éviter certaines larmes (la perte d'un des doudous!) mais minimisé les odeurs c'est certain ;-)

Églantine 06/03/2021 23:00

Pour nous, la doudou sent mauvais et on ne rêve que de la lancer dans la laveuse. Mais pour notre enfant, le «parfum» de sa doudou est en fait un mélange d’odeurs qui ont du sens.! Sans doudou, c'est mission impossible avant 5 ans !

Nathalie 06/03/2021 21:52

L'odeur des doudous... Tout un poème !! Sans parler de leur état de crasse bien souvent ! Mais sans doute contribuent-ils au développement des défenses immunitaires de nos tout-petits ?