Docteur Jekyll & Mister Hyde. D’après l’œuvre de R. L. Stevenson. Mattoti et Kramsky – 2002 (BD)

Publié le 25 Octobre 2017

Docteur Jekyll & Mister Hyde

Libre adaptation de l’œuvre de Robert Louis STEVENSON

 

Scénario de Lorenzo MATTOTI et Jerry KRAMSKY

Textes de Jerry KRAMSKY

Dessin de Lorenzo MATTOTI

Traduction de Marc VOLINE

 

Editions Casterman, janvier 2002

64 pages

 

Thèmes : identité, fantastique, Bien/Mal, schizophrénie/ manichéisme, sciences, enquête

 

Je crois que nous connaissons tous, peu ou prou, le court roman de Robert Louis Stevenson publié en 1886 et intitulé L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mister Hyde (ou Le cas étrange du Dr Jekyll et de Mister Hyde)

C’est au collège, en lecture scolaire -et donc obligatoire- que je l’ai lu.

Et bien qu’il m’ait laissé un souvenir plutôt désagréable (certainement plus dû au contexte qu’à l’œuvre), j’ai souhaité le relire (à l’inverse de tant d’autres !) avec cette BD. Et le très bel album (au texte intégral) édité par Marmaille et Compagnie suivra CLIC.

 

Pour l’histoire :

 

Londres, fin XIXe siècle.

Une lettre raconte.

 

Le Docteur Jekyll est un médecin réputé et au faîte de sa carrière mais qui travaille sur une théorie controversée : la dualité des âmes.

Il est persuadé que tout être est composé d’une association d’identités diverses, avec une prédominante Bien/Mal.

 

Dans son laboratoire, attenant à sa demeure, il a créé un sérum qu’il s’injecte dans l’espoir d’arriver à séparer ces deux entités. Ce qui entraîne non seulement d’atroces douleurs, mais aussi un changement radical de la personnalité comme du corps, dont il n’est que le reflet : difforme, hideux, torturé…

Une représentation assez manichéenne du Bien et du Mal.

 

Ainsi naît Mister Edward Hyde, le double maléfique du Dr Jekyll, sa face obscure et inavouable, qui peut se permettre de réaliser tous les désirs refoulés du premier.

Il fut un temps où les hommes louaient les bravos pour commettre leurs crimes, tandis que leur réputation demeurait à l’abri. J’ai été le premier à le faire pour mes plaisirs. J’ai été le premier à pouvoir ainsi me montrer en public avec cette aura de respectabilité affable et l’instant d’après me débarrasser de ces oripeaux et plonger la tête la première dans la mer de la liberté.
L’argent faisait le reste.

Par un contre sérum, il peut reprendre son apparence première.

Il pense s’être prémuni de tout, mais il n’a pas pensé à lui-même.

Car cette liberté goûtée et cette mise en opposition des deux facettes de sa personnalité ne sont pas sans conséquences.

Bien que les deux se côtoient toujours, en proportion très inégale, mais avec une conscience accrue du Mal, la face sombre prédomine, terrifiant mais surtout, fascinant, l’être scientifique qu’est le docteur.

 

Dans cette adaptation, l’enquête du notaire Utterson n’est pas. Il vient « seulement » chez le Docteur suite à l’appel du domestique, Poole, pour enfoncer la porte du laboratoire derrière laquelle se retranche quelqu’un… Mais qui ?

Mon avis:

Les dessins de ce récit schizophrénique ne sont pas beaux (bien qu’ils me rappellent quelques-uns du début XXe siècle – visages ronds aux yeux en billes noires…). Ils sont torturés à l’image des pensées et actes de Hyde.

Un Mr Hyde resplendissant de beauté n’aurait pas été crédible, non? (Bien qu'il existe une parution de ce texte chez Delcourt qui semble le représenter moins hideux).

 

Les couleurs sont exagérément vives, dans des teintes chaudes, sanguines, oppressantes et violentes.

Elles sont le parallèle de ces endroits qu’aime à fréquenter Hyde (et là, on apprécie toute la symbolique de son nom)… 

 

Malgré les dessins (quoique !), cette libre adaptation me réconcilie avec ce texte bien que l’atmosphère glauque qui s’en détache m’ait impactée tout au long de ma lecture. Je ne sais pas si je l’aime ou non, mais ses thèmes si !

Ils posent des questions éthiques sur les théories scientifiques, la folie, leur crédibilité, soins possibles, leurs frontières, et ce qui fait l’Homme : une somme de contraires et de conciliations.

 

NB: Alros que j'écris cet article, ma fille (en 4e) me dit: "Oh! on étudie ce livre en anglais!". Je n'ai pas osé lui donner cette BD en raison des dessins violents, et surtout crus, qui s'y trouvent.

A la place, je lui ai mis entre les mains le très bel album (texte intégral) des Editions  Marmaille et Compagnie  CLIC.

 

Moka a présenté un très bel album issu de ce roman ICI.

 

Cet album participe au RDV BD de la semaine qui se passe aujourd’hui Chez Mo’ (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC) ainsi qu’ au « Challenge Halloween 2017 » de Lou & Hilde, à mon « Challenge des RE » et au « Challenge Il Viaggio » de Martine.

 

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Le dessin a l'air vraiment très spécial, tout comme l'adaptation d'ailleurs. Comme je n'ai pas lu le roman, je passe mon tour, j'ai l'impression qu'il vaut mieux l'avoir lu avant.
Répondre
B
Oui j'ai tendance à le penser pour tout ce qui concerne les adaptations, même si elles sont aussi d'excellents compromis. Mais j'apporte une nuance pour les classiques ;-) D'autant que mon expérience avec le roman n'a pas été bonne!
J
Je ne sais pas si je pourrais passer outre les dessins...
Répondre
B
Seulement si l'historie te tente!
L
hmm... pas attirée, ni par le dessin, ni l'histoire pour le coup
Répondre
B
ça arrive ;-)
P
Je me souviens l'avoir vu en bibli quand il est sorti (je devais avoir environ 11 ans). Je l'avais lu avec angoisse, probablement à cause de l'étrange impression que me laissaient moi aussi les dessins... ils me faisait penser à ce tableau horrible, "le cri" >_<
Répondre
B
Ah oui tiens!
M
C'est un récit que j'ai aimé et j'aimerais bien lire une adaptation BD mais les dessins me repoussent malheureusement.
Répondre
B
Nous sommes beaucoup dans ce cas ;-)
N
J'avais bien aimé le roman, lu pendant mes études d'anglais (de mon plein gré ^^). Ca me dirait bien de le redécouvrir en BD mais je bloque un peu sur les dessins...
Répondre
B
Le plein gré change tout ;-)
Les dessins m'ont fait la même chose, mais ils sont bien en adéquation... finalement...
K
Encore un classique que je n'ai jamais pris la peine de lire (j'aurais préféré qu'on nous fasse lire ça plutôt que du Marcel Pagnol en cours...) mais si je tombe sur cette BD, pourquoi pas. C'est vrai que les dessins ne sont pas franchement beaux mais plus je les regarde plus je leur trouve un petit je ne sais quoi qui semble convenir à l'idée que je me fais de l'histoire.
Répondre
B
Voilà, ils sont en adéquation...
Pour l'avoir eu en lecture scolaire, je ne sais pas si c'est mieux que du Proust, du Rousseau ou autre ;-)
N
Dis-moi quand tu liras l'album, je ne l'ai toujours pas lu non plus !!
Répondre
B
Je vais tenter de le trouver à la bibliothèque. Il semble superbe et les pages montrées sont magnifiques.
N
Dis moi quand tu seras prête ! Je le ressors du coin où il prenait gentiment la poussière, le pauvre !!!
Ceci dit, si je mets la main sur celui présenté par Moka, je le regarderai aussi, j'adore Sébastien Mourrain.
B
Mouahahah! Eh bien euh... toujours pas lu non plus donc et oui je te dirais bien sûr ^^ La fin du challenge étant repoussée, on peut tenter novembre?
N
Celui des éditions Marmaille, on devait faire une lecture commune, il y a déjà quelques mois, puis on avait décalé pour Halloween... ça me rassure, y'a pas que moi qui ai une mémoire de poisson rouge !!!! =D
B
L'album recommandé par Moka?
M
Jamais lu et donc si je comprends bien, je ne le lirai toujours pas ! même en BD!
Répondre
B
;-)
Je comprends que ni le thème, ni le graphisme ne te tente ;-)
R
c fou comme ce classique ne m'attire pas du tout didonc...mais pourquoi pas en BD....cela pourrait m'aider dans ma tournee du classique...;)
Répondre
B
Voilà! Les adaptations (et notamment BD) sont un très bon pis-aller (surtout pour les classiques). Je suis sûre que je pourrai voir d'un autre œil plusieurs de ces fameuses lectures scolaires ;-)
N
Je n'ai jamais lu le roman mais j'avais aimé le film Mary Reilly avec Julia Roberts et John Malkovitch, malgré les critiques essuyées.
L'ambiance lourde et oppressante ainsi que la dualité entre le bien et le mal y étaient bien retranscrites.
L'album de Marmaille & Cie m'intrigue donc et m'attire plus que la BD ;-)
Belle soirée Blandine !
Répondre
B
Merci Nancy!
C'est vraiment un très bel album et celui que Moka me fait découvrir semble l'être tout autant: https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2016/10/24/docteur-jekyll-et-mister-hyde-maxime-rovere-et-sebastien-mourrain-dapres-stevenson/
Belle soirée à vous!
M
Alors moi, le dessin m'attire énormément justement !
Je vais la faire commander par le CDI.

Côté adaptation, j'avais adoré l'album de Mourrain :
https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2016/10/24/docteur-jekyll-et-mister-hyde-maxime-rovere-et-sebastien-mourrain-dapres-stevenson/
Répondre
B
Comme quoi ;-)
Mais je trouve aussi que le dessin correspond bien!
Merci merci pour le lien, là j'accroche totalement au dessin ;-)
M
Le dessin ne me plait pas, c'est fort dommage car j'aurais adoré relire cette histoire en BD.
Répondre
B
Oui il est particulier, mais correspond aussi à l'atmosphère.
Peut-être la BD de chez Delcourt te plairait davantage (je vais essayer de la trouver à la biblio): http://www.editions-delcourt.fr/serie/etrange-cas-du-dr-jekyll-et-de-mr-hyde-de-r-l-stevenson-1.html
Ou l'album dont Moka m'a donné le lien:
https://aumilieudeslivres.wordpress.com/2016/10/24/docteur-jekyll-et-mister-hyde-maxime-rovere-et-sebastien-mourrain-dapres-stevenson/
N
Relue il y a peu aussi pour accompagner grand fiston, en 4e lui aussi ;-)
Pas tentée par cette adaptation là par contre, la faute au dessin peut-être...
Répondre
B
Oui peut-être... Mais il y en a d'autres ;-)
F
Ah elle me plairait bien! Le dessin ne me dérange pas du tout, au contraire, il a quelque chose de fascinant et j'avoue que je n'ai pas lu ce livre! Ce sera l'occasion de connaitre cette histoire! Merci :-)
Répondre
B
Oui tout à fait: coup double ;-)
M
mouais, je suis pas super super tentée :D
Répondre
B
par l'histoire? Le dessin?
S
Punaise, le dessin va me laisser définitivement à distance.
Mais j'avais adoré cette histoire, dommage.
Répondre
B
Peut-être qu'une autre adaptation ferait l'affaire alors ;-)
M
Et bien de mon côté, le travail de Lorenzo Mattotti me fascine. A deux reprises, j'ai eu l'occasion de contempler des expos qui lui étaient consacrées, puis j'ai pu l'entendre parler de son œuvre aussi. Alors ça fait des années que je voudrais le lire mais je ne m'en donne pas la possibilité. Le dessin est surprenant mais je le trouve vivant, et beau (si si :) )
Alors pourquoi pas tenter cet album ! Merci !
Répondre
B
Je crois que ça change la donne de connaître le travail et l'oeuvre derrière. C'était mon 1r album de lui (il me semble), peut-être que je serais plus attirée dans un autre contexte. Je vais regarder à la bibliothèque.