Le chou, star en cuisine ! 60 recettes végétariennes. Delphine POCARD - 2016

Publié le 20 Décembre 2016

Le chou, star en cuisine !

60 recettes végétariennes.

Texte et photographies de Delphine POCARD

Introduction d’Angélique HOULBERT

Editions Terre Vivante, septembre 2016.

144 pages.

Delphine Pocard, talentueuse bloggeuse culinaire dont je vous ai déjà parlé – Miss Pat’ cuisine bio et gourmande, publie son deuxième livre de recettes (le premier était sur le chocolat), avec, à nouveau, un aliment-phare : Le chou ! Ou plutôt les choux, car la famille des crucifères (qui comprend aussi le radis noir et le navet) sont nombreux.

Alors certes, dans l’idée, le chou, ça ne fait pas rêver !

Les choux et moi, hormis peut-être le brocolis et le chou-fleur, nous n’étions pas vraiment amis.

Je me souviens d’une après-midi entière où, enfant, j’étais restée seule en tête à tête avec une assiette de chou rouge cru sans sauce ni rien.

Je vous laisse donc imaginer ma tête la première fois que j’en ai reçu dans mon panier AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne).

Mais ça, c’est du passé ! Et j’ai désormais presque hâte d’avoir à nouveau des choux dans mon panier : chou blanc, vert, romanesco, kale, chinois, de Milan et peut-être même de Bruxelles.

C’est dire !

Pour tout connaître d’eux et ne plus les confondre, Delphine assure la présentation de chacun d’eux.

Et Angélique Houlbert (diététicienne-nutritionniste), dans son introduction, nous rappelle (ou apprend) combien les choux nous apportent quantité de bonnes choses.

Une portion de 300g fournit à l’organisme autant de calcium qu’un verre de lait (200ml). De quoi rendre les os solides, d’autant que les choux contiennent aussi de la vitamine K1 et que l’apport simultané en calcium et en vitamine K1 est essentiel à la prévention de l’ostéoporose.
La biodisponibilité du calcium est optimale pour tous les choux indépendamment de la quantité contenue.
L’organisme l’assimile et l’utilise facilement. En effet, quand le coefficient d’absorption du calcium avoisine 32% dans les laitages, il s’élève à 61% dans les crucifères. En somme, le calcium des choux est deux fois mieux assimilé que le calcium des laitages.

Page 7

Ils contiennent aussi des protéines, des fibres, du potassium, des antioxydants, préservent et protègent l’organisme des maladies chroniques.

Et leurs bienfaits se retrouvent aussi bien dans les choux cuits que crus.

Bref, ce n’est que du bonus d’en consommer.

Pour ma part, ce livre de recettes est une véritable mine d’or. On y trouve des recettes simples et ingénieuses, pour varier les plaisirs.

Il comporte un sommaire au début, et un index de tous les ingrédients à la fin. Cette double entrée est un vrai plus et c’est un détail pratique que j’affectionne particulièrement.

Les recettes sont divisées en cinq chapitres, et des pictogrammes (sans gluten – recette végétalienne) les agrémentent. Il y a même parfois quelques pas-à-pas pour aider à leur réalisation.

Certaines revisitent des classiques (coleslaw, choucroute, pesto) mais la plupart sont innovantes, et gourmandes (oui même pour du chou ;-) )

La quasi intégralité des recettes comporte une photographie. Cela rend le livre d’autant plus attractif, même si notre résultat ne lui ressemble pas toujours. Toutes sont très belles.

Les Potages et les jus.

13 recettes composent ce chapitre : soupes, minestrone, crèmes, jus.

 

Les crudités et les entrées.

On trouve ici 18 recettes, parfois redondantes, comme les rouleaux de printemps déclinés avec trois choux différentes.

Beaucoup sont très attractives, et nous avons plusieurs fois réalisé les chips de kale. Un régal simple et rapide.

 

CHIPS DE KALE

Star des stars, le chou kale, également nommé « chou vert » ou « chou frisée, est une variété désormais incontournable.

Extrêmement faciles à réaliser, ces chips frisottantes chatouilleront les palis des plus fins gourmets.

Pour 4 personnes - Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn.

INGREDIENTS

  • 1 bouquet de chou kale
  • 1 CS d’huile d’olive (ou de pépins de raisin)
  • 1 pincée de sel
  • Epices en poudre : paprika, curcuma, piment d’Espelette, gingembre, etc. J’utilise du gomasio.

PREPARATION

  1. Préchauffez le four à 150°C.
  2. Eliminez les tiges des feuilles de chou kale, trop fermes pour être mangées. Déchiqueter les feuilles pour obtenir des chips, puis les mélanger à l’huile, avec éventuellement une pincée de sel et quelques épices.
  3. Déposer les feuilles les uns à côté des autres sur une plaque à four chemisée. Enfourner pendant 10 mn. Bien surveiller la cuisson afin que les chips ne noircissent pas.
  4. Servir les chips chaudes ou froides au moment de l’apéritif.

 

Les plats chauds.

C’est avec cette catégorie, qui comprend 21 recettes, que nous avons inauguré ce livre, pour réaliser une recette au chou rouge, plusieurs fois refaite depuis : Chou rouge braisé au vin rouge.

CHOU ROUGE BRAISE AU VIN ROUGE

Le chou rouge braisé au vin rouge est absolument excellent.

Cette version végétarienne remplace la saucisse et le lard, traditionnellement ajoutés, par quelques dés de tofu fumé pour un résultat tout aussi parfumé.

Recette végétalienne et sans gluten

Pour 6 personnes – Préparation : 15mn – Cuisson : 35 mn

INGREDIENTS :

  • 1 chou rouge
  • 1 poivron rouge
  • 300g de tofu fumé (ou nature)
  • 2 oignons rouges
  • 3 CS d’huile d’olive
  • 2 CS de vinaigre de cidre
  • 1 CC de mélange 4 épices en poudre
  • Sel non raffiné
  • 1 CS de sucre de canne
  • 20 cl de vin rouge
  • 1 verre d’eau (entre 200 et 300ml)
  • 15 cerneaux de noix

PREPARATION

  1. Couper le chou rouge en lanières, tailler le poivron rouge et le tofu fumé en dés, puis éplucher les oignons avant de les émincer.
  2. Dans un faitout, faire revenir les oignons avec l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils deviennent transparents.
  3. Verser le chou, le tofu fumé et le poivron, puis ajouter le vinaigre de cidre, les épices, une pincée de sil, le sucre et le vin rouge. Laisser mijoter 30 mn et ajouter un peu d’eau si besoin.
  4. Torréfier les noix à sec dans une poêle en les retournant régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois. Les incorporer au chou braisé.
  5. Servir chaud.

La boulange et les tartes

10 recettes se trouvent ici : muffins, pâté en croûte, pizza, burgers, tartelettes…

Toutes sont très tentantes.

Les condiments et les sauces.

8 recettes ingénieuses pour consommer les choux autrement ! Comme par exemple en ketchup, en pesto ou picalilli.

Un grand merci à Delphine pour son livre qui va me permettre de cuisiner sans crainte tous les choux que je recevrai !

Cet article participe au Challenge « Des Livres en Cuisine » de Bidib et au « Christmas Time 2016 » de Mya.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui ! Car, c’est une vraie bonne idée de cadeau et que certaines recettes sont vraiment festives, telle celle des Choux de Bruxelles sauce mélasse et tamari (avec pourquoi pas de la grenade en sus)

La mélasse et le tamari font partie des ingrédients indispensables à ma cuisine. La saveur corsée de la mélasse n’est pas sans rappeler le parfum du réglisse. Associée au tamari ou à la sauce soja, elle assaisonne à merveille les légumes cuits et notamment les choux de Bruxelles en papillote.

Pour 2 personnes – Préparation : 20mn – Cuisson : 20 mn.

INGREDIENTS

  • 190g de choux de Bruxelles
  • 1 CC d’huile de sésame (ou d’olive, de tournesol, etc.)
  • 2 CC de tamari ou sauce soja
  • ½ gousse d’ail (ou l’équivalent en ail déshydraté)
  • 1 CC de mélasse

PREPARATION

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Laver et trier chaque chou avant de les couper en deux. Poser les moitiés obtenues sur un grand carré en papier cuisson.
  3. Dans un petit bol, mélanger ensemble l’huile, le tamari, l’ail haché et la mélasse. Verser un peu plus de la moitié de cette sauce sur les choux, puis mélanger délicatement. Le reste pourra être utilisé pour assaisonner un autre plat de légumes ou de féculents.
  4. Refermer la papillote. Rabattre les côtés, puis fermer en tournant. Enfourner pendant 20 mn. Servir chaud.

Bon appétit et belles préparations de Fêtes de fin d’année,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

Bidib 24/12/2016 11:14

Et ben voilà un article qui donne envie, surtout sur un livre vers lequel je ne me serais pas tourné naturellement.
Merci pour cette découverte et bonne fête

Blandine 24/12/2016 13:24

Merci beaucoup Bidib :-)

Oui, je crois que nous sommes beaucoup dans ce cas ;-)
Joyeux Noël à toi!

MyaRosa 20/12/2016 20:22

Effectivement, là comme ça, ça ne fait pas trop rêver. J'aime le chou vert, mais je ne raffole pas des autres sortes de choux. Mais après tout, il n'est jamais trop tard. On peut encore se réconcilier. ;)

Blandine 20/12/2016 23:05

Voilà, tout à fait ;-)

Nathalie 20/12/2016 11:15

Heu... Je confirme ! Les choux ça ne me fait pas rêver non plus !! Rien que l'odeur quand on les fait cuire... Beurk !! Et pourtant, j'aime bien le chou rouge cru, le chou-fleur cuit ou cru, le chou chinois sauté avec d'autres légumes, mais c'est à peu près tout !! Mais comme on dit, il ne faut jamais dire jamais... J'ai toujours eu horreur de la choucroute. Pourtant, la dernière fois que j'en ai mangé, cuisinée par mon beau-père, je me suis régalée. Le chou n'était pas acide du tout, c'était très bon ! Mais il passe des heures à rincer le chou...

Nathalie 21/12/2016 11:33

Le chou rouge, je le fais de la façon suivante : je le coupe à la mandoline (donc très fin) et je le fais mariner dans du vinaigre de vin pendant quelques heures... ça le ramollit et il est ainsi beaucoup plus agréable à manger !

Blandine 20/12/2016 23:04

Je dois t'avouer que le chou rouge cru, plus jamais! Mais pour le reste... J'ai vraiment fait de belles et surprenantes découvertes grâce à ce livre!
Et effectivement, pour tous ceux (et je crois que l'on est nombreux!) qui ne sommes pas tentés plus que ça par les choux, ce livre, peut les réconcilier avec!