La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

Publié le 2 Février 2014

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

Dans le cadre du challenge "Je Lis Aussi des Albums" de Sophie Hérisson, j'ai hésité à vous présenté celui-ci dans le premier rendez-vous thématique sur l'Amour.

Mais devant faire un choix, des choix même, je vous proposerai tout au long de ce mois de février, différents album sur ce thème.

La grande fabrique de mots.

Agnès de LESTRADE et Valeria DOCAMPO, Alice Editions, collection « Histoires comme ça », 2009 (Belgique). (dès 6 ans)

Notions abordées : parole(s), argent, amour, pouvoir des mots.

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

Nous voici dans un pays, plein de sentiments et d’amour, mais que l’on ne peut exprimer par des mots. Et pourtant, les gens auraient certainement quantité de choses à dire, gentilles ou non, mais il faut payer et avaler les mots sortis de la Fabrique pour parler !

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

Certains sont extrêmement onéreux, et malgré les quelques soldes, il reste difficile de converser, ou alors il faut être très riche. Mais Phileas ne l’est pas, les mots qu’il trouve dans les poubelles ne peuvent l’aider à exprimer l’amour qu’il éprouve pour Cybelle. Et ceux qu’il a pu attraper dans l’air ne sont pas très adaptés. Qu’importe, l’amour sait se faire ressentir sans paroles et Phileas va le découvrir : les yeux, un geste, un regard, en disent parfois bien plus !

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

L’histoire est vraiment originale et douce.

Le texte se nourrit de nombreux jeux de mots, rigolos voire philosophiques et même d’actualité. Les illustrations oscillent entre différentes nuances de marron et le rouge. Elles sont très tendres, malgré la dureté de certains passages du texte.

J’aime leur côté un peu vieilli, et les lettres ou mots que l’on aperçoit virevoltant dans l’air me font penser à l’album Cléofée, tricoteuse de mots que j’ai chroniqué ici.

C'est un album coup de cœur, percutant, légèrement d'anticipation.

Nous parlons souvent trop vite, dans le débit comme dans le message transmis et cet album me fait penser au 1984 de George Orwell, ainsi qu' aux dictons : « tourner la langue sept fois dans sa bouche avant de parler », ainsi qu’à « la parole est d’argent mais le silence est d’or ! »

Blandine.

Album lu dans le cadre du Challenge « Je lis aussi des albums » de Sophie Hérisson, ainsi que pour celui d'Enna, Challenge "Petit Bac 2014", pour ma deuxième ligne jeunesse, catégorie BÂTIMENT.

logo challenge albums 2014

27/60

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

Je viens de faire l'acquisition de l'adaptation numérique de ce livre sous Androïd, grâce à Déclickids, une guide-catalogue des applications numériques pour enfants!

Des applications ludiques, rigolotes, d'apprentissages, de jeux, en français, en anglais...

Un reproche, les promotions et/ou découvertes sont surtout sur Apple...

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.

L'ebook nous permet de visionner le film (cela nécessite une connexion internet), d'écouter l'histoire tout en tournant les pages et en jouant aux petits jeux disséminés ça et là et représentés par un petit nuage tourbillonnant de lettres.

Ces jeux permettent de découvrir les mots par catégories: "mots anciens", "mots méchants", "mots d'été"...

Ou encore de découvrir un même mot en anglais, allemand, français, qu'il faudra ranger dans le même sac (cf. photo).

Le voix du conteur est douce, bien qu'elle m'ait surprise au début!

il est possible d'enlever la musique d'ambiance.

Une bonen découverte!

Blandine.

La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.La grande fabrique de mots. Agnès de Lestrade (dès 6 ans) + bookapp.
Repost 0
Commenter cet article