La mare aux aveux. Jihad DARWICHE et Christian VOLTZ (Dès 3 ans)

Publié le 1 Juin 2016

La mare aux aveux. Jihad DARWICHE et Christian VOLTZ (Dès 3 ans)

La mare aux aveux.

Texte de Jihad DARWICHE et illustrations de Christian VOLTZ.

Editions Didier Jeunesse, collection "A petits petons", sortie le 1er juin 2016.

Dès 3 ans.

Notions abordées : Travail, gourmandise, mensonge, ruse, humour.

Cet album, paru initialement en 2006, est réédité en petit format souple et à petit prix mais pour un plaisir toujours garanti ! Dans cette histoire, qui fera très certainement écho à une autre toute aussi géniale (ce que ne manquera pas de vous faire remarquer votre public !), l’auteur reprend un conte oriental, surtout raconté en Egypte ou au Liban (comme nous l’apprend la toute dernière page- j’apprécie particulièrement que l’origine du conte nous soit donnée).

Un jour, la poule trouve quelques grains de blé et décide de les semer.
Elle appelle ses amis :
-Qui veut semer le blé avec moi ?
-Pas moi, dit le coq.
-Pas moi, dit le pigeon.
-Pas moi, dit le canard.
-Pas moi, dit l’âne.
Alors la poule a semé le blé toute seule.

La mare aux aveux. Jihad DARWICHE et Christian VOLTZ (Dès 3 ans)

Avec le temps, le blé a poussé et dresse bien haut ses épis dorés.

Mais voilà qu’une nuit, l’un des quatre compères de la poule a si faim qu’il décide d’aller croquer deux épis de blé.

Mais deux épis c’est si petit, alors de deux épis en deux épis, c’est bientôt la moitié du champ qu’il a englouti.

-Oh là là !
Tout le monde va voir qu’il manque la moitié du champ.
Il vaut mieux que je mange tout.

La mare aux aveux. Jihad DARWICHE et Christian VOLTZ (Dès 3 ans)

Le hic, c’est surtout qu’au matin, la poule ne voit plus rien du tout !

Alors les sourcils froncés, elle s’en va interroger les quatre, qui nient tous, bien sûr !

Ah mais elle a un moyen infaillible pour découvrir le coupable : la mare aux aveux ! Chacun est sommé de sauter par-dessus après avoir prononcé les mots d’usage : "Je jure par toi, mare aux aveux, si j’ai mangé le blé, je tombe en ton milieu."

Le gourmand a bien tenté d’échapper au bond, mais contraint et le ventre lourd, il tombe à l’eau.

La fin est vraiment mignonne et nous a bien surpris car la poule, heureuse que son stratagème ait fonctionné, délivre une belle leçon d’amitié.

La mare aux aveux. Jihad DARWICHE et Christian VOLTZ (Dès 3 ans)

C’est dans sa répétition et son intonation que le texte est drôle. Bien que les enfants l’anticipent, ils rient à chaque fois de la chute (réelle !) de l’histoire. La différence est aussi marquée dans le texte puisque la couleur des dialogues diffère selon le locuteur.

Quant aux illustrations qui occupent la majeure partie de chaque double-page, c’est un régal ! J’adore les images-objets et le travail de Christian Voltz. Les expressions des personnages, tour à tour pleines d’innocence, suspicieuses, en colère, étonnées ou effrayées en font un atout indéniable et racontent l’histoire sans qu’il soit besoin des mots.

Pour voir l’album sur le site de l’éditeur c’est par ICI !

Et pour découvrir le blog de Christian Voltz, c’est LA.

Cette gourmandise qui s’en va croissante me rappelle un conte, L’Ogre Babborco, version sarde du Petit Chaperon Rouge et dans lequel tour à tour un enfant apporte à manger à l’ogre pour ne pas qu’il dévore les enfants du village. Mais les gnocchis à la tomate de la maman du petit garçon du jour sont si bons qu’il les mange tous…

Merci aux Editions Didier Jeunesse de m'avoir permis de vous présenter ce titre qui participe au Challenge de Sophie Hérisson : « Je Lis Aussi des Albums 2016 ».

logo challenge albums 2015

57/100

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, tumblr et Google+.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Format famille 13/06/2016 20:41

Non seulement les couleurs et la couverture sont attirantes mais ce n'est pas tout, l'histoire semble être tout aussi admirable.
Ici on aime beaucoup les livres avec les personnages d'identifier ce qui permet à chacun de faire un rôle et de se repérer facilement.

Et puis la mare aux aveux fera bien rire les goulus à n'en pas douter (particulièrement à Pâques, à noël ou encore Halloween ou le chocolat et les bonbons remplissent les bidons)

Blandine 14/06/2016 21:47

Oui cet album est vraiment sympa et rigolo.

Avoir une mare aux aveux serait bien pratique des fois, bien que pas évident^^