Un crime est-il facile? Michel Amelin (dès 9 ans)

Publié le 17 Février 2014

Un crime est-il facile? Michel Amelin (dès 9 ans)

Un crime est-il facile ?

Michel AMELIN

Editions Mic-Mac Poche, collection « Frissons », mai 2011.

85 pages.

(Dès 9 ans)

Jane n’est jamais à court d’idées, et ce jour-là, elle décide de créer une Agence de détectives, avec son frère jumeau, Hercule ! Avec un principe simple : s’il n’y avait aucun crime jusqu’à présent dans ce lotissement tranquille de Sainte-Marie-Mad, c’est tout simplement parce qu’il n’y avait aucune agence pour les résoudre !

La pancarte est à peine accrochée et la peinture à peine séchée, que se présente leur première affaire en la personne de Lucinda Poloski : sa poupée-mannequin Evangéline a été assassinée le matin même !

Après avoir signé le contrat, les jumeaux Marrot se rendent sur les lieux du crime. L’enquête commence ! De faux poissons, des empreintes de basket Anibrak, la victime mutilée, tout est passé au peigne fin ! A force d’observations, de témoignage, de recoupements et de déduction, l’affaire est résolue avant le retour des parents de Lucinda, comme stipulé dans le contrat ! Mais alors, commettre un crime n’est peut-être pas si facile !

Un crime est-il facile? Michel Amelin (dès 9 ans)

Ce petit livre pour enquêteur en herbe et/ou futur policier scientifique a de quoi plaire ! Une histoire courte écrite en gros caractères, où il n’y a pas d’illustrations (pas même aux entrées de chapitres) mais où le vocabulaire est simple. Peu de personnages pour éviter de les mélanger, mais des noms très évocateurs (Hercule Marrot fait penser à…) et plusieurs jeux de mots qui rythment le récit. La couverture m’a beaucoup plu.

Vers 8-9 ans, les enfants sont à cheval entre deux mondes de l’enfance et quelques bribes du monde des grands leur parviennent : responsabilités diverses et envie d’être pris au sérieux, infos à la télé ou entendues dans les conversations, jeux pour petits (machine à écrire, poupée) et du petit chimiste…

Bref, on retrouve toute cette ambiguïté dans ce petit roman très sympathique, ni trop court, ni trop long.

Un crime est-il facile? Michel Amelin (dès 9 ans)

Roman lu dans le cadre du Challenge des bookineurs en couleurs, session noire, de Liyah.

Belles lectures !

Blandine.

Repost 0
Commenter cet article