Ninu et la Mère des vents. Francette ORSONI et Véronique JOFFRE – 2016 (Dès 4 ans)

Publié le 10 Mars 2018

Ninu et la Mère des vents

 

Raconté par Francette ORSONI

Illustrations par Véronique JOFFRE

Éditions Syros, collection "mini album Syros", février 2016

Dès 4 ans

 

Notions abordées : Conte, Légende, Corse, Secret, Partage, Entraide

 

Ce conte nous vient de Corse, à la fois montagne dans la mer et terre de vents.

Plusieurs la traversent et même loin des côtes, en son cœur, on les ressent, plus ou moins forts, mais toujours.

Ils assurent le beau temps, sculptent les roches et les reliefs, pou créer de merveilleux paysages et donnent, bien sûr, lieu à des légendes…

 

Celle-ci est issue de la tradition orale, et adaptée par Francette Orsoni, comme elle nous l’apprend dans une petite note très intéressante qui clôt l’album. Elle nous y raconte son origine et ses symboles, les modifications qu’elle lui a apportées pour apporter une ouverture sur la socialisation et le rêve.

Un jour qu’il n’y avait plus de pain, la maman de Ninu demande à son fils d’aller voir au champ si le blé est bien haut et bien doré.

Mais catastrophe ! De blé, il n’y a plus car le vent passé a tout emporté.

Encouragé, Ninu décide de se rendre dans la grotte de la Mère des vents pour lui demander réparation.

 

Au sein de la montagne, il La trouve préparant le dîner composé de noix et il attend, à ses côtés, que ses trois enfants reviennent.

Le premier arrivé, Livante, le vent doux qui amène la pluie dans les nuages, n’est pas le responsable.

Pas plus que sa sœur Tramuntana, qui souffle froid.

Ne reste que Libécciu, vent turbulent et effronté certes, mais qui sait s’amender.

 

Pour se faire pardonner, il offre à Ninu un sac magique et lui apprend une formule, qu’il ne doit révéler à personne.

 

Saccu sacchttellu                                                                                                                    (sac petit sac)

Dà mi un canistrellu                                                                                          (Donne-moi un canistrellu)

Saccu sacchittonu                                                                                                                  (Sac grand sac)

Dà mi un canistronu                                                                                               (Donne-moi un canistronu)

 

Ninu, heureux et soulagé s’en retourne chez lui, prononce les mots magiques et aussitôt, de nombreux et délicieux pains en sortent.

Ninu et sa maman en font profiter le village… mais bien vite des jalousies se révèlent, la maman répète le secret et le charme s’envole.

 

Une fois le secret éventé, il n’est pas possible de le retrouver.

C’est un autre don que la Mère des vents, bienveillante, offre à Ninu.

Puisqu’ils ne savent pas garder un secret,
Donnons-leur des secrets qu’ils pourront partager…

Et c’est ainsi que ce conte est parvenu jusqu’à nous !

 

Ce conte avec « objet magique », célébrant la nature généreuse, la mère protectrice, est illustrée de multiples façons, d’une manière onirique et tactile avec des aplats de peinture, des collages, des superpositions. De nombreux détails traditionnels parsèment les pages.

 

Si vous allez en Corse, le vent qui soufflera vous le rappellera !

 

Ce conte participe au Challenge de Bidib « Le mois des Contes et des Légendes » ainsi qu’au Challenge de Sophie Hérisson « Je lis aussi des albums 2018 » (15/60).

 

 

De Francette Orsoni, je vous ai déjà présenté les Contes et Légendes de Corse.

 

Et pour voir tous mes articles sur la Corse, c’est ICI !

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramTumblrGoogle +Babelio,Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 19/03/2018 15:43

Un conte qui à l'air très mignon et joliment illustré.

Blandine 20/03/2018 08:55

Tout à fait :-)

kiona 13/03/2018 21:45

J'ai bien envie de le lire. Merci pour cette découverte :-)

Blandine 13/03/2018 22:33

Merci à toi :-)

Bidib 11/03/2018 17:03

un album que j'aimerais découvrir. Je vais voir si je le trouve, tu m'a intrigué :)

Blandine 12/03/2018 11:52

Tu m'en vois ravie ;-)