N’est pas pirate qui veut !

Publié le 25 Juin 2014

N’est pas pirate qui veut !

A la maison, nous adorons tous les pirates et embarquons régulièrement pour leur univers. Pas vraiment tendre mais très attractif et symbole de libertés (il y en a plusieurs chez les pirates !), je vous en ai déjà un peu parlé dans mon article sur les éditions Usborne avec :

Je vous propose un ensemble d’articles sur ce monde si fascinant des corsaires et flibustiers au-travers de livres, histoires ou documentaires, jeux, activités et fête d’anniversaire !

N’est pas pirate qui veut ! Fille ou garçon, il ne faut craindre ni la mer, le soleil, les requins, les batailles et aventures ou même la mort, pour pouvoir embarquer et dénicher de fabuleux trésors ! Alors, les marins d’eau douce, prêts au départ ?

Focus sur ce qu’est la piraterie avec deux petits livres documentaires dès 3 ans et un album !

N’est pas pirate qui veut !
N’est pas pirate qui veut !

Les pirates. Texte de Stéphane LEDU et illustrations de Roland GARRIGUE. Editions Milan, collection « Mes p’tits docs », 2013.

En trente pages, découvrez tout l’univers des pirates ! La préparation du voyage, les inévitables corvées, la nourriture infâme qui se raréfie avant de pouvoir, enfin, crier « à l’abordaaaage !! ».

Les pirates sont rusés mais cruels, ils n’hésitent pas à jeter morts et blessés en pâture aux requins et à brûler le galion ! Après plusieurs conquêtes fructueuses, les pirates regagnent leur cachette pour se partager équitablement le trésor … qu’ils vont de suite dépenser à la taverne ou enterrer sur l’île de la Tortue !

N’est pas pirate qui veut !

J’aime beaucoup cette collection qui comporte beaucoup de titres et nous présente un univers, un monument, une ville, des animaux… Bien que destiné à des enfants des 3 ans, le vocabulaire est parfois complexe et spécifique : « provisions, brigantin, pavillon noir, … ». Il est d’ailleurs différencié par une couleur distincte dans le texte.

On retrouve dans les dessins tous les attributs habituels des pirates : bateau, tonneaux, rats, perroquets et requins, ainsi que les armes et les canons. Les pirates, aux mines patibulaires, sont lardés de cicatrices et tatoués, dotés d’un cache-œil ou d’une jambe de bois, et le capitaine de son large chapeau ! Pour autant, elles fourmillent de détails, parfois cocasses, ou difficiles, comme le sang qui coule des morts, le sabre planté dans le ventre.

A contrario, les pages sont plastifiées pour résister à nos petits corsaires qui ne manqueront pas d’en tourner maintes fois les pages, les manipuler et les corner…

Un autre livre très apprécié, également à partir de 3 ans, est :

Les pirates. Illustrations et réalisation par Pierre-Marie VALAT et Gallimard Jeunesse , collection « Mes premières découvertes », 2008.

On retrouve un contenu relativement similaire au titre précédent mais avec davantage de vocabulaire. Qui étaient les pirates, flibustiers, corsaires ? Quand, où et comment ont-ils vécu ? J’aime particulièrement que le livre cite et fasse le portrait de plusieurs pirates célèbres, garçons (Calico Jack) comme filles (Ann Bonny).

On trouve ici aussi les attributs habituels des pirates, mais quelques-uns diffèrent de ceux cités dans le livre précédent, ce qui les rend complémentaires. Les illustrations me plaisent davantage dans ce livre-ci, très détaillées et plus réalistes. Elles figurent des pirates de tous horizons et couleurs de peaux, garçons et filles. Bien qu’à spirales, ses pages sont cartonnées, ce qui compense à son éventuelle fragilité.

Grâce aux films transparents, qui font le succès de cette collection depuis sa création en 1989, les plus petits peuvent découvrir l’intérieur des choses (fruits/légumes, bateaux/voitures, …), les avant-après…. On y voit par exemple l’assaut d’un bateau pendant et après la bataille.

N’est pas pirate qui veut !N’est pas pirate qui veut !

Cette collection compte un très grand nombre de titres qui dépasse de beaucoup les frontières françaises! Il me reste 4 ou 5 livres qui datent de ma propre enfance et que mes enfants lisent aujourd’hui !

Ces deux livres documentaires sont complets, et bien que différents dans leur conception, proposent une très bonne première approche de la piraterie !

N’est pas pirate qui veut !N’est pas pirate qui veut !

Ce que font toujours les petits pirates. Emmanuelle TEYRAS et Maxime POISOT. Editions Mango Jeunesse, avril 2010. (Dès 4 ans)

L’album que je vous présente maintenant est double, il recense, dans un sens, ce que tout bon pirate se doit de faire et respecter, et dans l’autre, ce qu’il ne doit surtout pas faire, sous peine de ne plus en être un !

Ici aussi, nous retrouvons les attributs habituels : les tatouages, la bagarre, le partage du trésor et le code d’honneur, la ruse, l’effronterie et l’audace…

N’est pas pirate qui veut !N’est pas pirate qui veut !
N’est pas pirate qui veut !

J’aime beaucoup les illustrations qui nous montrent nos chers bambins grimés en pirates, à notre époque et dans un décor tout à fait contemporain ! Cela peut donner des idées d’activités, de déguisements et de jeux,.

Les dessins sont très rigolos, avec quantités de clins d’œil à des situations que nous avons certainement tous connues : ne pas dire merci, ne pas donner de bisous, vouloir absolument garder un vêtement inapproprié, envahir le canapé…

Garçons et filles, enfants plus ou moins grands, pirates dépenaillés ou au contraire bien habillés sont représentés dans cet album qui nous a beaucoup plu à la maison !

Alors, y a-t-il des petits pirates chez vous ?

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

Album lu dans le cadre du Challenge « Je lis aussi des albums » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2014

75/100

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article