Les Editions Usborne. Jeunesse

Publié le 28 Mai 2014

Les Editions Usborne. Jeunesse

J’aimerai vous présenter une maison d’édition, britannique, que j’aime beaucoup, et que vous connaissez certainement : les éditions Usborne.

Fondée par Peter Usborne en 1973, qui lui donne son nom, cette maison d’édition indépendante innove en se destinant uniquement à la jeunesse. Elle propose depuis tout un panel de livres dans presque tous les genres et pour toutes les tranches d’âges : du bébé à l’adolescent.

Elle est très connue pour ses livres bébés tactiles, sonores ainsi que ses livres d’activités (jeux, autocollants, loisirs créatifs). Mais elle propose également d’autres sortes de livres : histoires, documentaires, des fiches de jeux, des « cherche et trouve »… et également des ouvrages qui combinent certains de ces éléments.

Aujourd’hui, elle se développe encore en proposant une application Usborne (uniquement pour Apple) où deux titres sont disponibles : « Habille les pirates » et « J’habille mes amies… »

Usborne est une maison d’édition incontournable, dont vous possédez certainement une ou plusieurs références à la maison ! Elle est disponible partout dans le monde, soit sous leur propre nom, soit en empruntant celui d’une maison d’édition locale. Pour plus d’informations, rdv sur leur site !

Les Editions Usborne. Jeunesse

Voici les différents titres que nous avons à la maison, que je vous présente dans un ordre d’âge croissant et par collection :

Les Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. Jeunesse

Livres tactiles bébé :

Où est mon dragon ? Collection « Les tout-doux », 2007. (Grande-Bretagne, 2006).

Dès 6 mois.

Cette collection « Où est mon… ? » présente nombre de titres dans lesquels il s’agit toujours de retrouver son chien, chat, pirate, canard, poupée, … en procédant par élimination. Ici, « ce n’est pas mon dragon. Ses tâches sont trop molles »…

L’enfant est invité à toucher différentes textures, qui produisent plusieurs bruits. Le vocabulaire est diversifié : « bosselées, frisottée, écailleuses »… Les illustrations sont simples mais très colorées, les personnages sont cernés de noir, donc bien visibles. Le format du livre et sa solidité le rendent facilement manipulables par les plus petits.

Un vrai succès !

Les Editions Usborne. Jeunesse

Les chatons. Collection « Les tout-doux », 2004. (Grande-Bretagne, 2001).

Dès 10 mois.

Dans le sillage des livres présentés juste au-dessus, cette collection raconte davantage une histoire tout en axant sur la notion des contraires.

« Les chatons aiment faire la chasse…mais pas celui-ci. » On voit plusieurs chatons courir derrière un animal, l’un après un papillon, un autre une souris (celle qui représente Usborne et présente dans tous les livres), mais un autre atterrit dans la mare en voulant attraper une grenouille. La dernière page montre le point commun à tous les chatons. Tout au long du livre, les enfants sont invités à toucher le pelage des chatons, leur langue râpeuse, leurs pattes ou oreilles et quelques autres éléments.

On y trouve des titres sur les animaux (chiots, dinosaures), véhicules (voitures, camions).

Leur format est plus grand, ce qui les rend plus lourds et donc moins facilement manipulables pour les tout-petits, mais ils sont solides ! Le vocabulaire est plus simple que pour les livres « Où est mon… ? » et les illustrations tout aussi colorées, mais du fait de leur taille, l’enfant est invité à davantage observer les pages. Toutes recèlent une petite surprise ou un détail cocasse !

Les Editions Usborne. Jeunesse

Les fées. Collection « Les tout-doux scintillants », 2005. (Grande-Bretagne, 2004).

Dès 10 mois.

Pourquoi pleut-il, neige-t-il ? Pourquoi les champignons, les fleurs ou les étoiles possèdent mille couleurs ou brillent-il ? Tout simplement parce qu’il existe des fées qui illuminent notre monde ! Ce livre cartonné, tactile et brillant propose une première approche avec le Petit Peuple.

A chaque endroit ou phénomène météo ses fées, jardin, forêt, pluie, neige, nuit…

Du même format que le livre Les chatons, les pages offrent encore plus de couleurs et de détails. Certains attirent l’œil car brillants, satinés, argentés, dorées ou à pois…

D’autres livres complètent la collection des « Tout-doux » : les sonores, à rabats, les contes de la ferme.

Les Editions Usborne. Jeunesse

Contes et récits classiques :

Histoires de pirates pour les petits garçons. Textes de Russel PUNTER et illustrations de Benji DAVIES, Christyan FOX et Kate SHEPPARD, « collection « Contes et récits classiques », 2011. (Grande-Bretagne, 2010).

Dès 2 ans.
136 pages.

Moussaillons en herbe, ce livre est fait pour vous ! Grâce à sept histoires, dont deux reprennent le même personnage principal, on découvre tout l’univers des pirates : le capitaine bien sûr (crochet ou à jambe de bois), l’équipage et les compagnons, le navire, les tâches (ah la fameuse corvée de patates !), leur insatiable désir d’aventures et de trésors, la fête mais aussi leur côté sombre. Les pirates sont tricheurs, rusés, fourbes et voleurs !

Le vocabulaire n’est pas très complexe, et emprunte peu à leur jargon, mais il nécessite parfois quelques explications. Trois illustrateurs ont participé à ce petit recueil et leurs techniques sont très différentes, même si l’on reconnaît tout de suite l’univers.

Mes enfants adorent ce livre dont ils réclament souvent la lecture, et notamment celle du capitaine Lapointe !

En ce moment à la maison, nous baignons dans l’atmosphère pirate : lectures, déguisement et loisirs créatifs tournent autour d’eux : fabrication de « vraies » cartes au trésor, calligraphie, perles à repasser Hama, autocollants et notamment Usborne (que l’on verra juste après), dessins…

Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. Jeunesse

Autocollants Usborne :

Habille… les Pirates avec plus de 150 autocollants. Texte de Kate DAVIES et Louise STOWELL, illustrations de Diego DIAZ, 2012. (Grande-Bretagne, 2011)

Dès 4 ans.
24 pages.

Superbe ! Tout l’univers des pirates est ici représenté et expliqué : les différents bateaux, leurs missions, les fêtes et drapeaux. Pirate est mot générique regroupant des corsaires, boucaniers, flibustiers, ou encore brigands, œuvrant pour eux-mêmes ou une tête couronnée.

En les découvrant l’enfant croise aussi des personnages ayant réellement existé et aisément identifiables grâce à une étoile. Il les habille grâce aux autocollants regroupés au centre du cahier, et selon un ordre clairement expliqué. Cela l’aide à voir les différentes tenues selon les grades de l’équipage sur le navire, les modes plus ou moins compliquées (Reine d’Angleterre), les éléments qui composent l’arsenal du pirate (épée, carte, boulets, boussole…) et les compagnons (chats, perroquets, rats…)

Ce livre-jeu documentaire nous emmène aux quatre coins du globe, de découvrir d’autres pirates, et des femmes aussi ! La piraterie n’est pas qu’une affaire masculine, et les filles sont souvent bien plus coriaces que les garçons !

Le concept est génial et complet, mes enfants adorent !

Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse

El vestuario en pegatinas… con mas de 250 pegatinas. Texto Emily BONE y illustraciones de Jo MOORE, 2011. (Grande-Bretagne, 2010)

Dès 4 ans.
24 pages.

Les éditions Usborne sont présentes en Espagne, sous leur propre nom, où elles bénéficient d’une belle implantation. Nombre de titres, dont ceux cités au-dessus sont disponibles.

Avec ce livre-jeu documentaire, nous faisons le tour du monde à la découverte de douze habits traditionnels, tels les kimonos au Japon, saris en Inde, robes de flamenco en Espagne…

Grâce aux autocollants qui se mettent au fur et à mesure, les enfants découvrent les différentes superpositions de vêtements que l’on ne peut pas toujours discerner à l’œil une fois que la personne est habillée. Tous portent de nombreux bijoux, couvre-chefs. Un petit texte explique à l’enfant l’origine du vêtement, quelle soit historique, la manière dont il est confectionné, la période où il est porté…

Les Editions Usborne. Jeunesse

Habille… la Première Guerre Mondiale avec plus de 170 autocollants pour habiller les soldats, les marins et les pilotes. Texte de Struan REID et illustrations d’Emi ORDAS, 2013. (Grande-Bretagne, 2012)

Dès 4 ans.
24 pages.

Comme vous avez pu déjà le constater, la Première Guerre Mondiale est une période qui m’attire tout particulièrement et, naturellement, je souhaite transmettre ce goût pour l’Histoire à mes enfants.

Ce livre-jeu documentaire est très intéressant, car l’air de rien, l’enfant apprend quantités de choses : les uniformes et leurs évolutions au long de la guerre. Les différences entre les différentes nations et corps de l’armée (terre-air-mer) et les grades (fantassin, lieutenant, capitaine…), dans les couleurs, dans leur armement et équipement (fusils, casques, pigeons, avions…).

Les moyens et techniques utilisés (gaz, pour tenter de remporter la victoire, quelque soit le front ou dans le monde, les blessés et la fin du conflit. L’enfant peut « rencontrer » des personnages historiques ayant réellement existé, ceux-ci sont identifiables par une étoile à côté de leur nom.

Ceci constitue un pendant complet et concret aux différentes sources d’information à disposition des enfants sur la Grande Guerre.

De nombreux autres titres existent, « A travers les âges », « les soldats », « les chevaliers », « les sportifs », « les Romains »… Et il en sort constamment, même pour des enfants dès 3 ans.

Je trouve ce concept très bon, ludique et intéressant.

Chaque page d'autocollants porte le titre de celle à laquelle ils sont destinées. L'enfant peut facilement sur qui les disposer car les noms sont inscrits et des numéros déterminent l'ordre, ainsi qu'un code couleur.

Un seul bémol, les autocollants ne s’en vont pas toujours très facilement et il arrive que certains se déchirent, alors que c’est moi qui les prends pour que mon fils les colle. S’il le faisait seul, je pense qu’il y aurait plus de « dégâts ».

Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. Jeunesse

Un tas de choses à trouver et à colorier, Noël. Texte de fiona WATT et illustrations de Stella BAGGOTT, collection « Un tas de choses à trouver et à colorier », 2012. (Grande-Bretagne, 2011)

Dès 5 ans
96 pages.

Livre de coloriages, cherche et trouve, graphisme, il demande de l’attention, de l’observation et un peu de dextérité. Il fait aussi appel à des critères d’opposition, d’élimination (intrus, colorier tel ou tel type de cadeaux plutôt que d’autres).

Voici un très bon livre d’activités qui promet plusieurs heures d’occupation pour vos loulous. Celui-ci est spécifiquement sur Noël, mais il existe d’autres thèmes (Fées ou vacances) ou même sans !

Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. Jeunesse

Ma boîte à illusions d’optiques, 2013 (Grande-Bretagne, 2012)

Dès 6 ans

Ma fille adore tout ce qui a trait à la magie, de près ou de loin. Et les illusions d’optique, c’est un des nombreux « trucs » qu’utilisent les magiciens pour réussir leurs tours ! Cette boîte ne pouvait donc que lui plaire !

Elle contient 80 fiches de grand format (10*15,5 cm), donc facilement manipulables, et nettoyables. Un feutre effaçable est fourni avec.

Sur le recto, un visuel avec une question, et sur le verso, la réponse et son explication.

Essayez, vous serez certainement surpris et intéressés. Il y en a bien sûr que nous connaissons, ce qui n’empêche pas que l’on puisse se faire avoir, et d’autre que l’on découvre.

Les Editions Usborne. JeunesseLes Editions Usborne. Jeunesse
Les Editions Usborne. Jeunesse

Documentaires :

L’art à travers les âges. Une introduction complète à l’histoire de l’art du monde occidental. Rosie DICKINS, octobre 2013. (Grande-Bretagne, 2011)

Dès 7 ans
196 pages

Voici réunies dans ce magnifique ouvrage plus de 200 reproductions d’œuvres d’art, de tous les arts : architecture, sculpture, peinture, bijoux… et dont certaines sont intimement détaillées. La période étudiée est très vaste puisqu’elle va de l’Antiquité à nos jours. Et elle est assez longue et riche pour « juste » étudier l’art occidental. : Europe et Etats-Unis.

Après une très intéressante introduction sur la définition de l’Art, ce qui peut en être, ou non, les différents styles, le livre nous apprend comment observer une œuvre d’art. Son sujet bien sûr, mais la manière dont il est composé, les symboles qui s’y cache et donc le message qu’il délivre plus ou moins directement, selon la période. Les techniques (peinture à l’huile, tempura, perspectives…) et les différents mouvements artistiques (Renaissance, dada, surréalisme…)

Qu’est-ce qu’est censé représenté une œuvre ? La réalité, le rêve, l’imaginaire, la politique, des personnages historiques, Dieu ? L’Art fait des avancées, regarde en arrière, puis subit des ruptures, des bonds en avant, emprunte des chemins de traverse.

Le cheminement voulu par l’auteure est simple, il est chronologique. Il est divisé en 8 chapitres : Antiquité et Moyen-âge, Renaissance, Baroque et rococo, la Révolution, « Sur le chemin de la liberté » entre 1900 et 1914, l’Europe déchirée par les guerres, les nouvelles directions prises par l’Art et l’art contemporain dès 1970.

Pour le conclure, l’ouvrage nous propose « l’envers du décor », en étudiant les matériels des artistes, la restauration des œuvres, et les dérives que l’Art peu entraîner.

Une chronologie, un index et un glossaire ferment le livre.

Ce livre se veut interactif. Bien qu’il se suffise amplement à lui-même, il est possible d’avoir accès, gratuitement, à de plus ample informations sur certaines œuvres, personnages historiques ou artistes grâce au site Usbrone-quicklinks. C’est un site sur lequel Usborne a recensé plusieurs liens vers d’autres sites internet pour approfondir certains sujets.

Lorsque l’enfant voit dans son livre un petit encadré avec un œil et le lien, il lui suffit de se rendre sur internet, d’entrer le nom de l’ouvrage et sa page et il est redirigé vers le site concerné.

« Tous les sites que nous recommandons ont été soigneusement sélectionnés par nos rédacteurs et conviennent aux enfants. (…) Ils sont régulièrement revus et les liens mis à jour. (…)Toutefois, certaines adresses de sites Web changent ou les sites disparaissent. Si un site n’est plus accessible, nous le remplacerons, si possible, par un autre site. » (Page 189)

Le vocabulaire est plutôt technique ou pointu. Ce livre est plus fait pour être feuilleté plutôt que lu comme un roman. C’est possible bien sûr, mais un enfant de 7 ans ira plus piocher des informations sur une œuvre, une période ou un artiste, plutôt que de le lire d’un seul tenant. Et davantage parce que les mots, tournures de phrases ou expressions ne sont pas toujours facile d’accès.

J’ai vraiment aimé ce livre et y retrouver plusieurs œuvres croisées durant mes études mais je déplore de ne pas y trouver Keith Haring, artiste new-yorkais emblématique, dans la lignée pop art d’Andy Warhol ou Roy Lichtenstein.

Les éditions Usborne ont sorti beaucoup d’ouvrages sur l’Art ou sur une période donnée de l’Art, dans toutes leurs collections. Dernièrement sont sortis deux livres de coloriages, Art déco et Art Nouveau, au moment où se tenait à Paris l’exposition 1925, quand l’Art déco séduit le monde fin 2013-début 2014.

Les Editions Usborne. Jeunesse

Nous avons également un calendrier reçu grâce à la Box de Pandore, sur lequel les enfants peuvent apposer des gommettes en fonction de leurs activités.

Et vous, aimez-vous cette maison d’édition ? Possédez-vous quelques titres ?

Belles découvertes et lectures !

Blandine.

Repost 0
Commenter cet article