La drôle de maladie de P’tit Bonhomme. Pierre Delye et Irène Bonacina - 2011 (Dès 5 ans)

Publié le 8 Avril 2014

La drôle de maladie de P’tit Bonhomme

Texte de Pierre DELYE et illustrations d’Irène BONACINA

Editions Didier Jeunesse, décembre 2011

(Dès 7 ans)

Notions abordées : secret, amour, grandir, histoire d’accumulation.

Voici une nouvelle aventure de Pierre Delye, après Le P’tit Bonhomme des bois et La grosse faim de p’tit Bonhomme.

Mais qu’arrive-t-il à P’tit Bonhomme ? Il se sent tout bizarre, le ventre serré, le cœur en yoyo, les genoux tremblants, la tête à l’envers et il est tout confus… Vous avez deviné, hein ? Chuuuut ! C’est un secret!

Mais qu’est-ce que c’est, un secret ? Pourquoi tous semblent savoir et pas lui ? Zut, c’est quand même lui que cela concerne, non ? Ses parents, les grands, les forains, tous refusent de lui dire ce qu’il a… le sourire au coin des lèvres.

un secret, ça ne se dit pas, ça se découvre.

Alors P’tit Bonhomme se dirige à toute allure vers la forêt, d’où est né son émoi…et qu’il retrouve…

Quel bel album pour parler d’amour et de la confusion des sentiments ! Parce c’est quelque chose qui ne s’explique pas mais se ressent, quelque chose que tous nous connaissons, mais pourtant si unique, c’est un secret ! C’est un concept bien difficile à appréhender, le secret ! L'amour aussi d'ailleurs, et le premier, davantage!

Le texte est vraiment très rigolo, truffé d’expressions et de jeux de mots, comme je les aime ! On y retrouve des phrases très enfantines, « c’est pas juste » et des réflexions très sensées, « d’habitude, vous avez toujours quelque chose à dire et maintenant vous vous taisez ? » (à ses parents), ou son père qui lui dit, « c’est souvent là où on récolte les problèmes que poussent les solutions. »

La drôle de maladie de P’tit Bonhomme. Pierre Delye et Irène Bonacina -  2011 (Dès 5 ans)

Les illustrations d'Irène Bonacina, tout en orange, turquoise et rouge, sont très vives et regorgent de petits détails.

Comme nous l’indique la fin de l’album, elles ont été réalisées à l’automne 2011, dans le cadre d’une résidence de création à Manosque, en collaboration avec les associations Croqu’livres et éclat de lire, soutenus par la direction régionale des affaires culturelles de la Région PACA, du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence et du Pays du Livre et de l’Ecriture.

Encore une très belle découverte, grâce au Prix des Incorruptibles ! Ce livre en fait partie dans la sélection CE1 pour cette année 2013-2014.

Depuis 24 ans, les Incorruptibles décernent un prix, par le biais des élèves à l’école/collège, à un album ou livre.

Environ six livres sont mis en compétition selon un ou deux niveaux de classe. A tour de rôle, les élèves lisent et ramènent chez eux pour le lire en famille, ou simplement plus calmement. Parfois les parents sont même invités à voter pour leur livre préféré, comme ce fut le cas pour nous lorsque ma fille était en CP (2010-2011).

« Le prix littéraire des Incorruptibles a été conçu comme un jeu, un défi à relever. Son objectif est de changer le regard des jeunes lecteurs sur le livre, afin qu’ils le perçoivent comme un véritable objet de plaisir et de découverte. L’association a reçu en 2013 l'agrément de l'Éducation Nationale, en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public. »

Je vous ai présenté d’autres livres sélectionnés pour ce prix, pour cette année ou non, et d’autres catégories d’âge.

Blandine !

Album lu dans le cadre du Challenge de Sophie Hérisson « Je lis aussi des albums 2014. ».

logo challenge albums 2014

58/60

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article