"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

Publié le 13 Février 2014

Dans le cadre de son challenge "Je lis aussi des albums" , Sophie Hérisson nous propose un rdv mensuel autour d'un thème, et l'Amour a été choisi pour ce mois de février.

Je vous ai déjà présenté plusieurs articles car l'Amour revêt plusieurs sens: lien entre deux êtres, lien qui triomphe d'épreuves, lien entre des parents et leurs enfants, naturels ou adoptés.

Cet article est sur ce dernier point, aux balbutiements des premiers "je t'aime" de nos bambins!

On aime dire à nos enfants qu’on les aime, on le leur montre par des gestes affectueux, de douces paroles, et on le leur prouve. Quelle joie et fierté lorsqu’ils nous balbutient leurs premiers « Je t’Aime », même s’ils ne comprennent pas toujours ce que cela veut dire. Ils nous voient sourire, avoir peut-être les larmes aux yeux, les baisers, les effusions de tendresse.

Mon fils de 4 ans disait : « je t’aime très fort de toi ! » On fond ! Mais il lui arrive maintenant de dire « Je t’aime beaucoup. » Même si pour lui, cela ne change rien à ses sentiments, à entendre, c’est autre chose. Le fait de rajouter un mot enlève en intensité, le diminue. Et depuis peu, Monsieur est devenu plus coquin, et dit désormais : « Je t’aime pour de vrai … et pour de faux aussi ! »

Même s’ils voient nos réactions émues, les enfants ont besoin de quantifier et de se représenter l’Amour de façon concrète et palpable. En écartant très largement les bras par exemple, comme on a pu le voir dans l'album Papa, tu m'aimes? et dans l'album qui suit:

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

Devine combien je t’aime.

Texte de Sam McBRATNEY et illustrations d’Anita JERAM.

Ecole des Loisirs, 1994. (Angleterre, 1994)

Notions abordées : Amour, animaux, vocabulaire

C’est l’heure d’aller dormir mais Petit Lièvre Brun a une question d’importance pour Grand Lièvre Brun : « Devine combien je t’aime ? » Grand Lièvre Brun ne le sait pas, alors Petit Lièvre Brun le lui montre en écartant le plus largement possible ses bras. S’ensuit alors une surenchère dans les longueurs afin que chacun prouve qu’il l’aime plus que l’autre…

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

Personnellement, je vois deux frères dans cette histoire, mais j’imagine qu’il pourrait s’agir d’un père et de son fils. Les illustrations sont simples, légèrement colorées. Le texte permet de développer le vocabulaire de l’enfant sur son corps (bras, orteils) et ses capacités (sauter, étirer), et sur la nature (rivière, lune)

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

C’est un album très tendre, qui plaît aux enfants et leur parle ! Le fait de voir cette notion si abstraite de l’Amour « pour de vrai » leur permet de mieux l’intégrer. Et c’est si mignon !

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

Les démonstrations d'amour sont souvent bien plus fortes que les mots.

Comment les girafes disent-elles maman ?

Texte de Gérald STEHR et illustrations de Willi GLASAUER.

Ecole des Loisirs, septembre 2004.

Notions abordées : amour filial, animaux, différences, langage des signes, Afrique, vocabulaire.

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

C’est le jour de la rentrée et chaque maman accompagne son petit à l’école. La maîtresse, son bébé dans le dos, fait l’appel. Chaque animal répond par son cri lorsqu’il entend son nom, tous sauf le girafon ! Tous sont ébahis, sait-il dire « maman » au moins ? Mais aucun son ne sort.

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

La maîtresse décide de l’emmener voir tour à tour trois animaux, maîtres dans leur art, pour que le girafon émette au moins un son. Du son, il y en aura, mais pas celui escompté ! Jusqu’à ce que la maman éléphante explique le pourquoi.

Et vous, savez-vous pourquoi ?

J’ai découvert cet album grâce à la maîtresse de ma fille en Petite Section de maternelle, il y a 5 ans. Elle lisait des livres à ses élèves, qu’elle leur prêtait ensuite pour qu’ils les ramènent à la maison. Et ce, dès le début de l’année !

J’ai tout de suite été conquise par l’album et la démarche. Certains petits qui entrent à l’école vers 3 ans ne savent pas encore parler, ou sont trop timides et cet album peut les aider à s’exprimer autrement que par la parole (pour dire « je t’aime » ou autre chose).

Ma fille adorait cet album, elle parlait peu, mes garçons l’aiment, sans plus.

"Je t'aime", deux albums d'amour filial dès 2 ans

Les illustrations sont tendres et douces, les couleurs délicates. Elles sont très réalistes et on a presque la sensation d’avoir l’animal devant soi ! Les mots ne sont pas toujours simples à comprendre : « barrissant, barétant, oryctérope, maestro, stridulation, … Mais cela a l’avantage de le rendre un peu pérenne et des enfants plus grands peuvent le lire et ainsi élargir leur vocabulaire.

Belles découvertes, beaucoup de mots d'amour et bonnes lectures!

Blandine.

Albums lus dans le cadre du Challenge « Je lis aussi des albums » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2014

36 et 37/60

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Céline du tiroir 13/02/2014 13:13

Aaah... tu remues cruellement ton couteau dans ma plaie avec Devine Combien je t'aime, qui es ma grande déception : j'aime beaucoup ce livre, les illustrations me séduisent complètement, et cette histoire est adorable, mais mes papooses l'ont toujours boudé ! vas-savoir pourquoi...
Quant à l'histoire du girafon, je ne la connais pas et tu me donnes envie de la découvrir.
A bientôt !

Blandine 13/02/2014 14:53

Mes enfants l'aiment sans plus, au mieux ils écartent leurs bras pour faire comme les lapins. Mais j'ai vu d'autres enfants a-do-rer cette histoire.

J'avoue préférer le deuxième album, bien plus sensible à mon sens, mais pareil, mes loulous l'aiment, sans plus...