Président. Alessandro Tota - 2013 (dès 7 ans)

Publié le 18 Février 2014

Président !

Alessandro TOTA

Ecole des Loisirs, octobre 2013.

(Dès 7 ans)

Notions abordées : mode, élections, espérance, humour.

Umbro est un petit garçon de trois ans pas tout à fait comme les autres. Il joue aux dinosaures et aux petites voitures, mais il est LE seul à porter une belle moustache.

Tous l’admirent et le trouvent exceptionnel, bien qu’il n’ait rien fait de spécial par lui-même !

Les élections présidentielles approchent et les citoyens en ont assez d’Hugues Chapellon et de son excentricité pour les chapeaux qui leur font trop d’ombre.

Un enfant moustachu étant forcément exceptionnel, ils le portent aux plus hautes responsabilités de l’Etat, espérant que le nouveau venu sera meilleur et fera mieux que le précédent. Les couvre-chefs laissent leur place aux moustaches, désormais à la mode : pour tous et partout !

Mais lors du plus grand défilé de chars emmoustachés, alors que le vent souffle (trop) fort, Umbro se révèle être un enfant tout à fait ordinaire : oui, un enfant de trois ans, qui leur a joué un tour bien amusant !

Jurant, les citoyens se promettent de ne plus se faire avoir et de nouvelles élections sont organisées…

Vous l’aurez compris, cet album se rit des phénomènes de mode qui nous poussent à placer nos espoirs dans ce qui nous plaît et à en adopter les codes. Mais que se passe-t-il lorsque cette mode passe ou que l’on s’en lasse ? Pourtant l’Histoire semble toujours se répéter...

La moustache qu’Umbro arbore n’est pas sans me rappeler celle d’un sinistre personnage de notre histoire contemporaine…alors que celles qui envahissent toute la ville rappellent celle d’un artiste autrement plus fantasque ! Est-ce un clin d’œil ?

Les citoyens décrits dans l’album sont de tout âge, de toute condition sociale et de tout horizon : ils nous représentent tous, susceptibles d’être attirés par la mode, quelque soit sa nature.

Bien que de prime abord, il semble se destiner à de jeunes enfants, ce livre adopte un discours que pourront comprendre les enfants de primaire. Quant aux plus jeunes, ce sont les illustrations qui les amusent : coiffures et expressions des personnages, les diverses représentations moustachues.

Elles ne sont pas spécialement jolies mais très éloquentes !

Alessandro Tota est né en 1982 à Bari, en Italie. Cela fait sept ans qu’il vit à Paris, après de nombreux déménagements.

Il est diplômé d’Arts Plastiques de l’Académie des Beaux-Arts de Bologne, et est l’un des fondateurs de la revue Canicola, qui a remporté le Prix Fanzine/BD Alternative au Festival d’Angoulême en 2007. En 2010, il a enseigné aux Ateliers du Carrousel au Musée d’Arts Décoratifs de Paris. Ses histoires, Terre d’Accueil (roman graphique, 2010), Fratelli (BD, 2011) et Palacinche (BD et photographies, 2012) mettent souvent en scène un personnage « étrange », un peu comme lui qui, enfant, se sentait toujours « venu d’ailleurs ».

Tous ses écrits ont remporté différents prix littéraires, essentiellement italiens.

Cet album est le premier de l’auteur destiné à un public enfant, et j’ai hâte de lire son prochain !

Source de l'image.

Belle découverte !

Blandine.

Album lu dans le cadre duChallenge des bookineurs en couleurs, session noire, de Liyah. ainsi que pour celui de Sophie Hérisson : « Je Lis Aussi des Albums » 2014.

logo challenge albums 2014

40/60

Repost 0
Commenter cet article

Sophie Hérisson 26/02/2014 12:06

Les illustrations ne m'attirent pas trop...

Blandine 28/02/2014 08:56

Il est vrai qu'elles ne sont pas top... Heureusement, le discours les rehaussent!