Deux histoires de Dragons et Princesses. Michel Ocelot (dès 4 ans)

Publié le 10 Février 2014

Deux histoires de Dragons et Princesses. Michel Ocelot (dès 4 ans)

Deux histoires de Dragons et Princesses

Michel OCELOT.

Editions Nathan, 2010.

(Dès 4 ans)

Notions abordées : Amour, générosité, entraide, différence, voyage, Antilles.

Vous connaissez certainement Michel Ocelot, l’auteur de Kirikou ou encore d’Azur et Asmar. Voici deux autres de ses contes, issus de sa série Dragons et Princesses.

Deux histoires de Dragons et Princesses. Michel Ocelot (dès 4 ans)

Dans ces deux histoires, deux formes d’amour apparaissent : le premier, beau, presque sacrifié et qui en ressort triomphant et flamboyant. Et le second, où l’amour n’est pas choisi mais donné en récompense.

En effet, toutes les princesses ne choisissent pas toujours leurs époux et sont données par leur père à un valeureux qui aura surmonté plus ou moins d’épreuves pour les mériter !

Deux histoires de Dragons et Princesses. Michel Ocelot (dès 4 ans)

Même si cette tournure de contes vous semble classique et donc maintes fois revue, leur chute aura de quoi vous surprendre, car l’Amour est indomptable et ne se dicte pas, ni ne s’impose !

Deux histoires de Dragons et Princesses. Michel Ocelot (dès 4 ans)

Le tout servi par des illustrations magnifiques aux couleurs éclatantes et mystérieuses. Les personnages sont tout en ombres. On ne distingue d’eux que leur silhouette, leurs yeux, et leurs bijoux.

Cet album reste dans la filiation des autres histoires de Michel Ocelot, dont on décèle de-ci de-là diverses similitudes.

Je ne vous en dis pas plus afin d'attiser votre curiosité, qui sera amplement récompensée ;-)

Deux histoires de Dragons et Princesses. Michel Ocelot (dès 4 ans)

Belles lectures et découvertes!

Blandine.

Album lu dans le cadre du Challenge des bookineurs en couleurs, session noire, de Liyah et dans celui de Sophie hérisson, « Je Lis Aussi des Albums 2014. »

logo challenge albums 2014

33/60

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article