Mots rumeurs, mots cutter. Charlotte BOUSQUET et Stéphanie RUBINI - 2014 (BD)

Publié le 7 Décembre 2016

Mots rumeurs, mots cutter

Texte de Charlotte BOUSQUET

Dessins de Stéphanie RUBINI.

Gulf Strean Editeur, « collection Les Graphiques », septembre 2014 (2e tirage).

70 pages

Dès 13 ans

Thèmes : adolescence, collège, amitié, rumeur, harcèlement, réseaux sociaux.

 

 

Dans la classe de 4e DD du collège Marie Curie, il y a Alex et Layla, croisées dans Rouge Tagada, le premier tome de cette série – photo de classe adolescente, qui en compte quatre.

Et il y aussi Léa, une jeune fille rousse plutôt bien dans sa peau, amie avec quasi tout le monde.
Dès la rentrée, elle sympathise avec le beau Mattéo si convoité, redoublant et à la réputation de tombeur. Ce que ne manque pas de lui rappeler sa « copine » Solveig. 

De quelques mots partagés aux baisers échangés, il ne se passe que peu de temps.

Et le temps justement, elle ne le passe plus qu’avec Mattéo.

Mais suite à une soirée-filles, en musique, alcool et ambiance, téléphone portable dégainé et photos postées sur la Toile, son petit univers rose bascule brutalement.

Rejet –moqueries - isolement – silence – honte.

Cette spirale infernale qui l’aspire est parfaitement décrite et dure à lire comme à voir.

Comme pour le précédent tome, la fin est ouverte, et ici, laisse entrevoir l’espoir.

J’avais mal, j’avais peur, j’avais honte.
Honte qu’elle me voit comme ça,
Honte qu’elle me défende alors que je m’étais moquée d’elle, sans jamais
Chercher à la connaître, à lui parler.

C’est par ce titre, immédiatement évocateur et volontairement double, que j’ai découvert cette série qui parle si bien, et plaît tant, aux adolescents.

Ce tome au thème si violent, injustifiable et sans excuses, au point de départ si multiforme, est malheureusement tellement d’actualité. Il ne se passe pas un jour, sans qu’ici ou là, on n’en parle.

Un thème qui (me) fait peur et dont a été victime l’auteure, Charlotte Bousquet, adolescente.

Et pour lequel elle utilise un texte dur, épuré, touchant, pour décrire cet engrenage dévastateur.

Six parties pour dénoncer la violence ordinaire des mots, les rumeurs (in)conscientes, les jalousies « naturelles », le basculement des actes, la déferlante de la haine, l’enlisement de soi…

Les dessins tout en rondeurs et couleurs de Stéphanie Rubini accompagnent à merveille les mots, et sans en atténuer le propos, le rendent soutenable, et même attractif. Chose pas aisée vu le sujet !

Mots rumeurs, mots cutter participe au RDV la BD de la semaine, qui se déroule aujourd’hui chez Moka Au milieu des livres (retrouvez-y toutes les participations de ce jour), ainsi qu’au « Petit Bac 2016 » d’Enna, pour ma 7e ligne, catégorie Ponctuation.

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Tip top cette série ! Très actuelle et très bien pensée, malgré des thématiques pas simples...
Répondre
B
voilà!
K
Je ne connaissais pas du tout... mais ça semble très sympathique, cette série. Comment ai-je pu passer à côté?
Répondre
B
:-)
N
Une super série (il y a quatre tomes d'ailleurs !) que mes élèves adorent ! Une "suite" arrive bientôt qui se passe au lycée mais la dessinatrice n'est plus la même, hâte de découvrir ça !
Répondre
B
Je viens de découvrir qu'il y en avait 4 (grâce aux commentaires - merci), j'ai corrigé dans mon article ;-)
Arf, c'est du tout au tout si la dessinatrice change... A voir!
J
J'ai envie d'écrire tout pareil que Stephie !
Répondre
B
;-)
N
Quel thème malheureusement trop d'actualité, on rêverait de ne plus avoir à écrire sur ce sujet douloureux pour de nombreux élèves !!
Mais Charlotte le fait si bien ;-)
Belle soirée Blandine !
Répondre
B
Ou heureusement que l'on écrit sur ces sujets :-(
Belle soirée à vous Nancy!
M
j'étais bien tentée et tu enfonces le clou :)
Répondre
B
hi hi ;-)
B
je pense que c'est le titre de la série qui m'a le plus marqué.
Répondre
B
Des deux lus, celui-ci a ma préférence. J'ai hâte de lire les deux autres.
S
Je note très précieusement aussi tant que pour le sujet que pour le graphisme !
Répondre
B
Oh oui!
S
J'adore tout bonnement les 4 BD dont celle ci fait partie
Répondre
B
Grâce à toi j'apprends qu'il en existe une 4e (au sujet pas facile du tout!). J'aime! Merci!
L
j'avais beaucoup aimé ces titres, très bien faits!
Répondre
B
Oh oui! il m'en reste encore deux à découvrir!
H
Je ne connaissais pas, merci !
Répondre
B
Je t'en prie!
Je ne peux que t'encourager à découvrir la série!