C'est lundi, que lisez-vous? #398

Publié le 20 Juin 2022

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Le livre des problèmes. Astrid DESBORDES et Pauline MARTIN. Éditions Nathan, 2021

J'aime beaucoup le trait de Pauline Martin, et c'est lui qui m'a attirée vers cet album, dont le titre m'a bien fait sourire! Petit cartonné aux pages épaisses, le livre nous fait l'inventaire de divers problèmes et de leurs solutions, à hauteur d'enfant! Des soucis de diverses natures provenant de leur taille, de leur fatigue, de leur ennui, ou même des parents... et des solutions pleines d'humour. On s'y retrouve! Un album qui permet de dédramatiser, de lâcher du lest, de profiter et d'en rire. Avec mon 10 ans (et oui, ça marche encore pour cet âge-là, et pour nous parents, ça nous permet de prendre du recul), on a adoré!

 

On lit trop dans ce pays! Daniel PICOULY et PEF. Editions Rue du Monde, 2000

Entre conte, poème et plaidoyer, cet album qui fait des rimes, jeux de mots et références nous emmène dans un pays où les livres sont partout, déployant l'imagination de chaque enfant, qui s'en serviront à bon escient lorsqu'un chevalier, missionnaire d'un seigneur agacé par tant de liberté, voudra les faire payer. 

Forcément, on adoré, parce que PEF, parce que Rue du Monde, parce que livre qui parle de livres ! 

 

King Kong. Fred BERNARD et François ROCA. Editions Albin Michel Jeunesse, 2020

Lorsque j'ai été au Salon du Livre de Paris, François Roca était en dédicace, quelle chance! J'ai choisi de repartir avec celui-ci car je trouve qu'il diffère des autres, cela changeait des contes (que j'adore pourtant) en plaçant l'Animal avant les hommes, en faisant référence à un film (1933) et à une société d'alors, mais qui perdure dans notre relation à Eux/Lui.

Ainsi revisitent-ils le mythe pour nous offrir un album plein de sensibilité et d'empathie pour Kong à qui ils confèrent des pensées douces et altruistes. Kong est plus humain que les hommes qui ne sont que bestialité, emplis de fureur, de domination et de peurs.

Graphiquement, il est splendide. François Roca nous immerge dans cette société d'entre-deux-guerres, faite de découvertes, d'exploration, de nouvelles technologies. Il alterne les pages immersives avec d'autres sépia, très Art Déco (comme les pages de garde!). Le récit est chapitré, façon cinéma muet. J'aime!

Un album à découvrir!

ROMAN

Le ciel de Darjeeling. Nicole VOSSELER. Editions ArchiPoche, mars 2020

Helena, 16 ans, née en Grèce de parents anglais, père peintre et mère aimante, doit faire face au deuil de son père et aux immenses dettes qu'il laisse. Déjà orpheline de mère depuis plusieurs années, elle accepte à contre-coeur d'épouser Ian Neville dont elle ne sait rien pour ne pas vivre misérablement et imposer cela à son petit frère Jason. Ian se révèle être quelqu'un de secret, aussi froid qu'impulsif, sa fortune d'origine inconnue lui ouvrant autant de portes qu'elle questionne. Propriétaire et producteur de thé dans la province nouvellement anglaise du Darjeeling, Ian y emmène Helena qui s'adapte plutôt bien. Mais des difficultés s'annoncent...

Le roman se découpe en trois parties de longueur inégale. Elles nous racontent les relations de chacun, les caractères qui se dévoilent au fil des pages, et surtout leur passé. L'histoire est parfois belle, parfois convenue, mais n'est pas mémorable, à la fois unique et banale. Ce que j'ai surtout aimé, c'est l'histoire de l'Inde. On sent que l'autrice a fait de très nombreuses recherches pour nous restituer l'Inde, son atmosphère, ses mœurs, sa culture, les tensions entre les communautés, la politique, la domination britannique ... Et les paysages sont magnifiquement restitués!

MANGA

Le petit monde de Machida - Tome 1. Yuki Ando. Editions Akata, 2022

C'est parce qu'il a été présenté comme un manga feel-good que j'ai eu envie de le découvrir. D'autant que la série ne compte "que" 7 tomes. On fait donc la rencontre de Machida, grand frère d'une nombreuse fratrie qui va bientôt s'agrandir. Si l'on voit un peu sa mère, enceinte, et qui se repose beaucoup sur lui, le père est absent.

Machida est tendre, patient, il est très observateur et fin. Quand on le malmène sciemment ou non, il trouve toujours le bon mot, il ne s'énerve ou ne s'agace pas, et remercie même. Il prend soin des gens, sui lui sont proches ou qu'ils soient des inconnus. Pas par envie ou nécessité, mais parce que c'est dans sa nature. Il aime les gens, l'humanité et voit en chacun ce qu'il a de beau, en allant au-delà des apparences.

 Contrairement à ce que son allure pourrait laisser supposer, il est un élève médiocre, quelque soit la matière. Et c'est en cours, qu'il va faire la rencontre d'Inohara, une fille qui sèche beaucoup et qui est excellente, et qui affirme ne pas aimer les gens. Machida veut lui venir en aide. 

J'ai bien aimé ce premier tome qui nosu présente les personnages et qui pose l'histoire.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Les aventurières du ciel. Katell FARIA. Éditions France Loisirs, 2022

Par une écriture dynamique et pleine d'empathie, Katell Faria nous fait le portrait de six femmes fortes qui ont accompli des exploits dans le domaine de l'aviation, mais pas seulement. Toutes ont un caractère fort, impulsif, une volonté acharnée, un désir d'indépendance et de réussite personnelle. Pourtant, elles ne se ressemblent pas, mais leur passion commune pour l'aviation va les amener à avoir des similitudes, à connaître les affres des débuts de l'aviation quand l'argent était manquant, la technologie incertaine, la mort omniprésente et les recors à faire.

Six femmes de l'entre-deux-guerres, plus tout à fait pionnières, car d'autres ont impulsé le mouvement avant elles, six femmes entre l'Angleterre, la France et les Etats-Unis, qui n'ont pas été oubliées ou écartées de l'Histoire, dont les noms ornent les rues ou des bâtiments mais sans qu'on sache toujours de qu'elles ont accompli. Katell Faria nous les raconte, et c'est passionnant!

3/ Que vais-je lire ensuite?

 

Les racines du sang. Natacha CALESTREME. Le Livre de Poche, 2016

Présentation de l'éditeur:

Un chef d'entreprise est assassiné. Peu après, un directeur d'agence de communication puis un médecin subissent le même sort. Aucun point commun entre les victimes en dehors d'une rose déposée, commune une signature. Des liens mystérieux se cacheraient-ils derrière ces affaires ?

Notre vie amoureuse, financière ou professionnelle peut-elle subir les erreurs commises par les membres de notre famille ? Et si l'héritage ne s'arrêtait pas aux gènes et à l'aspect matériel et qu'un aspect trans-générationnel impactait notre quotidien... Un polar pour couper les cycles infernaux de ces liens du sang et se débarrasser de fardeaux qui ne nous appartiennent pas.

Pour finir, je vous mets les liens des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article