La balade de Yaya. Tomes 1 à 3. Omont, Girard, Marty et Golo – 2012 (BD)

Publié le 8 Septembre 2021

La balade de Yaya
Tomes 1 à 3

Scénario de Jean-Marie OMONT, Charlotte GIRARD et Patrick MARTY
Dessin de Golo ZHAO

Les Éditions Fei, septembre 2012
144 pages

Thèmes : Chine, Japon, Guerre, Exode, Amitié
 

Chine, novembre 1937
Dans le port de Shanghai, règne une agitation fébrile parmi un foule nombreuse.
Parmi elle, Yaya, fillette d’environ 8 ans, accompagne son père, diamantaire, dans les derniers préparatifs de leur voyage à venir le lendemain pour Hong Kong. 
Attirée par la musique d’un piano, elle ne voit pas un jeune garçon, Tuduo, applaudi pour ses acrobaties. 

Les deux enfants ne le savent pas encore, mais ils vont bientôt se rencontrer dans des circonstances tragiques, s’aider, se lier d’amitié et vivre ensemble de grandes péripéties.
Celles-ci nous sont racontées a posteriori par Pipo, le pigeon de Yaya, qu’elle seule peut comprendre.

Le lendemain donc, Yaya brave l’interdit parental pour se rendre à son concours de piano. 
Tuduo décide de s’enfuir de chez son maître Zhu qui l’exploite, lorsque ce dernier veut former son petit frère Xiao. Il le confie à une Sœur qu’il connaît d’un institut catholique.
Le ciel s’obscurcit soudain. Des avions japonais larguent des bombes qui éventrent la ville, font s’effondrer les bâtiments, les rues sont barrées par des soldats, et Tuduo est conduit par Pipo auprès de Yaya inconsciente.
Voulant l’amener au port par un raccourci, ils sont rattrapés par Zhu, qui les enferme.

La balade de Yaya. Tomes 1 à 3. Omont, Girard, Marty et Golo – 2012 (BD)
La balade de Yaya. Tomes 1 à 3. Omont, Girard, Marty et Golo – 2012 (BD)
La balade de Yaya. Tomes 1 à 3. Omont, Girard, Marty et Golo – 2012 (BD)

Voici le résumé du tome 1 qui voit ces deux enfants que tout oppose, faire connaissance et se lier dans l’adversité.
Yaya, enfant issue d’une famille riche, ne sait pas s’habiller seule mais excelle au piano. Elle va se découvrir une grande force de caractère, une détermination farouche et un courage qui compensent sa maladresse.
Tuduo, enfant des rues orphelin, est agile, malin et altruiste. Il n’hésite pas à se mettre en danger pour Yaya qu’il ne connaît pas.
Ils ne se doutent pas encore qu’ils vont devoir traverser la Chine en guerre dans l’espoir de retrouver les parents de Yaya.

Je n’ai pas voulu trop vous en dire pour garder intacte votre curiosité.
Si le scénario s’octroie une petite liberté fantastique avec la capacité de Yaya à communiquer avec les animaux, il retranscrit dans un trait coloré tout en rondeur, qui rappelle celui des Studios Ghibli, la réalité de la seconde guerre sino-japonaise (1937-1945), la terreur qu’inspire les Japonais aux Chinois, la misère d’une grande partie de la population qui contraste avec l’opulence de la Concession française.
Nombreux sont les plans larges et aériens pour nous faire sentir leur petitesse, en âge, en taille, en tant qu’enfants, esseulés dans ce si grand pays.
Solidaires et attachants, ils font heureusement de belles rencontres, mais qui ne les empêchent pas de se trouver en fâcheuse posture à la fin du troisième tome.

A présent, il me tarde de lire la suite !

Cet album participe au RDV BD de la semaine qui se déroule aujourd’hui chez Moka (CLIC), au "Petit Bac 2021" d'Enna pour ma 9e ligne, catégorie Voyage, ainsi qu'à l'Objectif PAL d'Antigone.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Les dessins plairaient à mes enfants.
Répondre
C
Je n'ai lu que le tome 1, je ne sais pas pourquoi je me suis arrêtée...
Répondre
B
Peut-être n'avais tu pas la suite à portée de main?
A
Je considère Yaya comme un grand classique de la BD.
Répondre
B
;-)
M
cette série me tente depuis un moment, faudrait que je saute le pas !!
Répondre
B
Je ne peux que t'y encourager!
S
A l'occasion, pourquoi pas !
Répondre
B
J'espère qu'elle se présentera!
P
Eh bien, ça me fait penser que j'avais lu le premier tome mais pas la suite...
Répondre
B
Tu n'avais pas aimé? Ou n'avais peut-être pas la suite à portée de main?
S
Oh oui, je l'ai déjà repéré et je sens qu'il va falloir que je découvre cette série.
Répondre
B
Exactement ;-)
B
je n'ai lu que les premiers tomes mais j'ai beaucoup aimé
Répondre
B
Et je sais bien pourquoi ;-)
F
Les dessins ont l'air tout mignons ;-)
Répondre
B
Plein de rondeurs oui, pour pallier à la dureté de ce que les enfants traversent
E
c'est très bon signe quand on a hâte de lire la suite!
Répondre
B
Exactement!
H
J'aime beaucoup ce genre de dessins et j'aimerais bien découvrir l'histoire de ces enfants. Je l'ajoute à ma wishlist. :)
Répondre
B
Oh oui tu peux!
N
Les dessins me rappellent les dessins animés de mon enfance. Je ne suis pas contre une lecture au goût de nostalgie.
Répondre
B
Oui c'est vrai pour le dessin (et la nostalgie - qui s'en tient au dessin pour ma part!)
C
Je la vois souvent mais j'ignorais son sujet. Là, c'est sûr qu'elle sera lu dans le mois. Merci pour cette découverte !
Répondre
B
Oh j'en suis ravie! Elle vaut vraiment la lecture! Quant à moi, il me faut lire la suite!