C'est lundi, que lisez-vous? #362

Publié le 6 Septembre 2021

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Un livre pour savoir à quoi ça ressemble d'être un adulte. Texte et illustrations d'Henry BLACKSHAW. Éditions du Seuil Jeunesse, février 2020

Un court album, des découpages et collages, des adultes colorés et leurs enfant intérieur en noir et blanc pour nous parler de l'enfant que nous avons toujours en nous, malgré l'éducation, les convenances, les années qui passent et qui le font taire ou revenir. Le regard que l'enfant porte sur les adultes ou bien que chacun pose sur l'autre. Malgré quelques raccourcis (l'album fait vraiment peu de pages), j'ai beaucoup aimé son postulat. Graphiquement, il est intéressant, même si, personnellement, c'est l'enfant intérieur que j'aurais mis en couleurs et non l'adulte, pour figurer son rayonnement continuel et qui irradie l'adulte qu'il est devenu.

Un album plaisant pour rire, se souvenir, et initier des conversations avec ses enfants!

Hé! Là-haut! Texte et illustrations de Christine DAVENIER. Ecole des Loisirs, mai 2021

Au pied de l'arbre où il a élu domicile, Titou la souris commence à faire ses provisions en vue de l'hiver. Mais il découvre  des déchets et en reçoit même sur la tête. Comme il aimerait pouvoir monter là-haut et dire deux mots au malotru. Il se décide finalement à grimper et chemin faisant, rencontre différents animaux qui se préparent tous à leur manière "pour ce soir". N'y comprenant rien, Titou monte toujours plus haut, résolu à comprendre cette histoire de ce soir, quand d'incongrus objets font le chemin inverse. C'est ainsi qu'il fait la connaissance d'un écureuil atypique.

Voici une belle histoire de rencontre et d'instant présent, de nature et d'amitié, de vivre ensemble et d'un brin de facétie, très joliment illustré!

La petite fille du port de Chine. Texte d'Agnès BERTRON-MARTIN et illustrations de Qu Lan. Editions Flammarion Jeunesse/ Père Castor, août 2021

Un Dragon-Serpent qui terrifie un village maritime depuis des siècles, une petite fille qui aime danser sans que personne ne la voie pour une histoire d'amour et de beautés empreinte de féminisme, sublimée par de magnifiques illustrations.

Je vous en parle davantage samedi!

Les couleurs de la forêt. Texte d'Alexandre LACROIX et illustrations de Philippe-Henri TURIN. Editions Flammarion Jeunesse/ Père Castor, à paraître le 8 septembre 2021

Basile est un petit garçon qui habite une petite ville voisine d'une forêt dans laquelle il n'a pas droit de pénétrer. Lenno est un garçon aux oreilles pointues qui n'a pas le droit d'aller dans la ville. Pourtant, un jour, ils se rencontrent et assistent à une fête merveilleuse: Celle des couleurs, qui parent la forêt de multiples nuances...

Histoire d'imagination, histoire d'amitié, histoire de secret, cet album est aussi doux, poétique que beau!

Je vous en parle très vite, avec d'autres albums et lectures consacrés à la forêt et à l'automne qui arrive (même si j'ai l'impression qu'il est là depuis un bon moment!)

ROMAN JEUNESSE

L'anguille. Valentine GOBY. Éditions Thierry Magnier, 2020

Camille quitte son village du sud de la France pour emménager à Paris où sa mère a trouvé (enfin) un travail de librairie. Adieu les amis, la nature et le confort que représentent les habitudes. Camille n'est pas sereine. Camille n'a pas de bras.

Dans le même temps, Halis redoute cette rentrée au collège, craint les éternels regards et moqueries. Car Halis est gros,non, il est obèse. Il peine à monter les étages, reste assis en cours d'EPS et tait son talent caché.

Il sait qu'une nouvelle "différente" doit arriver dans leur classe. Et comme tous, il l'imagine "très bien".

Je trouve que la couverture de ce roman ratée. Elle n'attire pas du tout. Heureusement, le nom de l'autrice y pallie. J'aime beaucoup l'écriture de Valentine Goby, son style direct, sans pathos mais pas froid pour autant. Et même si je n'affectionne pas particulièrement les interventions de l'auteur au lecteur (en général), ici, ça a été (il n'en aurait pas fallu davantage). Et j'aime les romans choraux. Même si j'ai trouvé quelques facilités, ce roman m'a beaucoup plu. Pour sa forme, mais aussi ses thématiques: la différence, le handicap, les secrets, l'amitié et l'entraide, les peurs intimes.

Je vous en parle davantage vendredi - d'autant qu'il concourt pour la catégorie "Grandes Feuilles" du Prix ALODGA, du blog collaboratif A l'Ombre du Grand Arbre dont je fais partie.

ROMAN

Ma nouvelle voisine. Sarah PINBOROUGH. Éditions Préludes, octobre 2020

Savannah, dans la haute société de cette ville du Sud des Etats-Unis, la venue d'une jeune femme dans ce petit monde fermé va faire exploser les apparences.

La nouvelle voisine s'appelle Keisha, seconde épouse de William Bradford, mais elle est trop jeune, trop noire, trop imprévisible. L'autre voisine, c'est Macie Maddox, aussi seconde épouse de Jason, l'associé de William et appelé à lui succéder. Elle a des secrets, un passé qu'elle veut à tout prix laisser enfoui, un mari qu'elle craint de voir partir, à moins que ce ne soit elle qui s'éloigne déjà...

La première partie du roman s'attache à nous présenter ces deux femmes, leurs histoires inégalement dévoilées, leurs croyances et peurs, leurs relations d'abord faites d'apparences, d'oisivetés et de mondanités puis leur rapprochement intime, sexuel, presque vital. Les jeux de pouvoirs. Puis le point de bascule, l'accident de William (disons cela ainsi), l'enquête de police, les révélations présentes et plus anciennes, les réputations qu'ils ne faut pas souiller, les fréquentations qu'on peut ou pas avoir, les secrets qui font surface, les caractères qui se dévoilent.

J'aime l'idée, la thématique, mais que de longueurs (surtout autour du sexe, partout, tout le temps, physique ou fantasmé!! Ce n'est que vers la 300e page (sur 440) que l'intrigue prend un tour haletant et oppressant. J'ai bien fait de persévérer dans ma lecture, pour sa fin, mais je trouve qu'elle aurait été meilleure et davantage percutante si elle avait été plus courte!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

La dernière valse de Mathilda. Tamara McKINLEY. Éditions Archipoche, janvier 2007

J'ai lu ce roman il y a plusieurs années déjà, avant de créer ce blog. Depuis longtemps, j'avais envie de le relire (vous savez combien j'aime aussi relire!). C'est après l'avoir une nouvelle fois recommandé que je l'ai enfin sorti de ma bibliothèque!

Tamara McKinley, autrice australienne, nous entraîne sur son île-continent, entre Sidney et l'outback brûlant, pour nous entraîner dans un récit à la double temporalité, familial, immersif et sensoriel, auprès de Mathilda, fillette puis femme, et de Jenny. 

3/ Que vais-je lire ensuite?

Six pieds sur terre. Antoine DOLE. Editions Robert Laffont, août 2021

Présentation éditeur:

« Sans même s'en rendre compte, on marche vers ce qui nous rend vivant. »
Le premier roman de littérature générale d’Antoine Dole, alias Mr Tan, auteur de la série jeunesse phénomène Mortelle Adèle.

Sans le savoir, Camille et Jérémy marchent l’un vers l’autre depuis leur naissance. Devenus adultes, ils s’aiment sans parvenir à être heureux ensemble, Jérémy s’efforçant de cacher à Camille les ombres qui le hantent. Le jour où Camille lui confie le désir de porter leur enfant, Jérémy ne parvient plus à tenir debout face aux possibles sur le point de s’écrire. La perspective de devenir père convoque lentement toutes les morts, car comment donner la vie quand on peine soi-même à trouver sa place parmi les vivants ?

Je n'ai pas suivi les sorties de cette Rentrée Littéraire. Bien sûr, je sais que s'y trouveront de grands noms attendus. Pourtant un s'est imposé à moi, grâce à Instagram et aux mots qu'Antoine Dole a écrit pour nous présenter son roman. Conquise et sans avoir lu ni de quoi il s'agissait, ni la quatrième, j'ai foncé me le procurer dès sa sortie. Je savoure l'attente qui me sépare de sa lecture!

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Certains titres sont vraiment bien trouvés !! :-)
Répondre
B
N'est-ce pas ?! ;-) Merci Fondant :-D
N
Tu as encore déniché de beaux albums !
Pour le premier que tu présentes, c'est amusant, je me suis fait la même réflexion que toi sans l'avoir lu : j'aurai mis l'enfant en couleur !
Répondre
B
Oh oui, je mesure ma chance ;-)
Peut-être est-il en N/B parce que l'adulte essaie d'irradier à sa place et donc de l'étouffer? C'est un album à lire et relire je pense!