Les Gouttes de Dieu - Tome 2. Tadashi AGI et Shu OKIMOTO – 2008 (Manga)

Publié le 2 Mai 2021

Dès sa parution en 2008 en France, le manga « Les Gouttes de Dieu » a connu un succès immédiat. 
Reconnu comme le « meilleur livre du monde sur le vin » lors du « Gourmand World Cookbook Awards 2009 » ; élu « Meilleur Seinen à Polymanga » en 2009 et aux « Japan Expo Awards » de 2011, ses auteurs ont reçu le « Grand Prix de la revue des Vins de France » de l'année 2010.

En 2016, la série se terminait avec 44 tomes, et une suite : Mariage, pour allier le vin aux mets, dont le 16e tome vient de paraître. (j'aime moins les dessins de couverture.)

Que raconte donc ce manga ? Résumé du tome 1 : Dans son testament, qu’il a intitulé « Les Gouttes de Dieu », le célèbre œnologue Yutaka Kanzaki a imaginé un duel olfactif et gustatif entre ses deux fils.
Shizuku (que l’on voit sur la couverture), son enfant biologique avec qui il n’était pas en bons termes et qui n’a jamais bu de vin, essentiellement par bravade.
Et Issei Tomine, jeune œnologue ambitieux, surnommé « Le Prince du vin », adopté une semaine avant sa mort.

L’enjeu du testament ? Sa prestigieuse cave.
Le moyen ? Résoudre douze énigmes pour découvrir l’identité d’autant de vins pour ensuite être capable de dévoiler celle d’un treizième, qu’il a appelé « Gouttes de Dieu ».

Afin de se mesurer, et de gagner dans un premier temps les clés de la maison, les deux jeunes hommes doivent « s’affronter » dans une dégustation à l’aveugle pour décrire un vin de la façon la plus proche de celle de Yutaka Kanzaki.

C’est ainsi que Shizuku fait ses premiers pas dans le monde du vin, et que contre toute attente, son père l’a éduqué pour cela, indirectement.
Il est aidé dans sa découverte par une jeune sommelière en formation, Miyabi Shinohara, qui travaille dans un restaurant français. 
La fin les laissait dans une mauvaise posture, puisque Miyabi avait par mégarde cassé la bouteille de vin français destinée au dîner de son patron. Mission lui était donnée de retrouver la même ou une équivalente. 
C'est au tour de Shizuku de l'aider.

Les Gouttes de Dieu
Tome 2

Scénario de Tadashi AGI
Dessin de Shu OKIMOTO

Éditions Glénat, avril 2008
240 pages

Thèmes : Vin et œnologie, Famille, Mémoire, Compétition, Amitié

Après bien des recherches et des émotions, Shizuku et Miyabi trouvent un vin équivalent, mais la femme avec qui le patron de Miyabi dîne détecte immédiatement, et à l’odeur, que le vin n’est pas celui qu’ils devaient déguster.
Contre toute attente, cet incident entraîne un dialogue apaisé entre les deux convives, et permet à Shizuku et Miyabi d’échanger avec elle sur le vin et ses propriétés qui ne sont pas uniquement gustatives.

La Société des Bières Taiyo dans laquelle travaille Shizuku souhaite s'ouvrir au monde du vin, et c'est ainsi qu’il intègre ce nouveau service, assisté de Miyabi, en contrat temporaire. 
Leur rencontre avec leur supérieur est mémorable.
Chosuke Honma, un homme au caractère aussi tonitruant que lunatique, est un amoureux fou de l’Italie dont il adopte l’accent et des exclamations qu’il place de-ci delà. Mais cette passion est unilatérale car lorsqu’il faut déterminer quels vins le service va commercialiser suite à une dégustation, ce dernier ne choisit que des italiens, et uniquement à l’odorat. Au diable la France et ses vins, trop onéreux qui plus est. Et ce, sans discussion possible.
Ce comportement agace autant qu’il intrigue Shizuku et Miyabi.

Dans le même temps, la première dégustation pour la résidence de Yutaka Kanzaki se déroule.
Shizuku et Issei doivent goûter un vin à l’aveugle et le décrire de la manière la plus proche de celle de leur père.

Il a parfaitement décodé le véritable message qu’a laissé Yutaka Kanzaki, un dernier adieu.

Toi, par contre, tu as exprimé ce que ce vin était à présent.
C’est tout.

Issei remporte la maison, ce dont se fiche Shizuku, à l’inverse de la cave. Le duel va véritablement pouvoir commencer.

Ce dernier participe à un dîner professionnel et y fait la connaissance de Sarah, une jeune femme blonde, mannequin de 20 ans, très sûre d'elle, limite arrogante. Elle lui raconte sa relation avec le vin, ce qui explique sa grande connaissance, maîtrise et assurance malgré son jeune âge. 
On découvre qu'elle est la sœur d'Issei... celui-là même qui, en tant que critique, fait ou défait les restaurants. 

L'un d'eux, "Ma famille" est malheureusement en faillite à cause de l'un de ses papiers qui a fait fuir sa clientèle, pourtant nombreuse et fidèle jusque-là. Son propriétaire est dévasté car il doit revenir évaluer si le restaurant a modifié sa carte de vins pour mieux les accorder avec ses mets. 
Touché, Shizuku se propose de l'aider, avant de découvrir le nom du critique.

Le temps est venu pour une génération jeune et ambitieuse de faire sauter les verrous...
Dans le monde du vin aussi !

Les Gouttes de Dieu - Tome 2. Tadashi AGI et Shu OKIMOTO – 2008 (Manga)
Les Gouttes de Dieu - Tome 2. Tadashi AGI et Shu OKIMOTO – 2008 (Manga)
Les Gouttes de Dieu - Tome 2. Tadashi AGI et Shu OKIMOTO – 2008 (Manga)

Les Gouttes de Dieu est un manga très riche qui nous détaille et explique le vin, sa production (la terre, le producteur, le choix de la bouteille), ses dégustations (la couleur, les arômes, le choix du verre, la décantation), sa conservation, sa commercialisation et ses prix, en adoptant le vocabulaire et la gestuelle des œnologues.
Et c’est aussi complexe que passionnant !

Tu as eu beau le secouer, il n’y avait pas une bulle...
Or des bulles dans un vin secoué détruisent son goût, même celui d’un puissant Bordeaux.

Les dessins sont superbes, souvent en pleine page pour nous donner à ressentir les émotions transmises par le vin aux personnages. Ces moments s’accompagnent souvent de motifs floraux, de représentations de vignes, d’impression de brise dans les cheveux. Une évasion par les sens.
Le travail graphique sur les étiquettes des bouteilles est aussi détaillé que minutieux.

On trouve aussi des exclamations en gros caractères ou des expressions corporelles exagérées qui apportent une touche d’humour et de légèreté dans tout ce sérieux.

L’essentiel étant de mener à une meilleure compréhension du vin par une connaissance joyeuse et non hautaine et au partage de la table et à l’ivresse des mots qu’elle engendre.

Préface de Philippe Bourguignon - Meilleur sommelier de France en 1978

Tout comme le premier tome, celui-ci est aussi construit sur des dualités.
La rivalité entre Shizuku et Issei ; vins français contre vins italiens ; don et sensibilité contre apprentissage et maîtrise technique, amitié contre ambition.

Il est aussi le tome de la mémoire, des souvenirs et de la transmission.

L’attaque jeune d’orange pressée laisse la place à un arôme d’amande plus doux, qui disparaît aussitôt après....
C’est un joli petit vin au goût de revenez-y...
Comme un manège dont on veut faire un autre tour.

Il se referme sur un épais dossier sur les différents producteurs de Bourgogne, le vocabulaire de l'œnologie et une recommandation de vins par Tadashi Agi, le scénariste.

Même si la série est longue (ce qui peut être décourageant), j’ai bien envie de lire la suite. Tant pour découvrir davantage le monde du vin que pour savoir comment va évoluer l’intrigue.

Ce manga participe au « Mois japonais » d’Hilde et Lou ; au challenge « Des livres et des écrans en cuisine » de Fondant et Bidib; ainsi qu’au « Petit Bac 2021 » d’Enna pour ma 3e ligne, catégorie Météo.

 

 

 

 

Quelques-uns des crus mentionnés: Vosne-Romanée 1er cru Cros Parantoux 1999; Sauternes Château d'Yquem Sur-Saluces 1990; Château Mouton Rothschild 1982; Château Lagrange Saint-Julien 1996; Le Haut-Médoc de Giscours 2000; Lady Redigaffi 2000; Tenuta Tenuta di Trinorio 1999; Paleo Paleo Rosso 2000.

 

D’autres lectures sur le vin à retrouver sur le blog :

 

A lire, la chronique de Dasola sur la série - CLIC

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tadloiducine 13/05/2021 10:37

Tous les 4 ou 5 volumes, et parfois à cheval sur 2 volumes, c'est frstrant), il y a les "points d'orgue" que représentent la confrontation des choix de bouteilles entre les deux "frères ennemis", c'est ce qui fait l'intérêt de la longueur de la série... A noter (mais c'est vrai que 44 tomes c'était beaucoup...) que l'histoire se poursuite avec une deuxième série, "Mariage", qui en est déjà à une douzaine de tomes parus en France (le "mariage" en question, c'est celui entre les mets et le vin leur correspondant). Et il y a aussi une 3ème série plus anecdotique titrée "Signé Le Vin".
(s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

Blandine 13/05/2021 11:00

Merci pour voir laissé un petit mot!

L'idée de ce manga est géniale et nous permet d'entrer dans ce monde tout de même fermé, d'en comprendre le vocabulaire et quelques codes. Le duel Shizuku/Tomine représente les qualités et défauts humains et il est intéressant de suivre leurs évolutions. Pour l'instant, c'est encore assez manichéen (mais 44 tomes, ça laisse le temps aux nuances de se développer)
Je ne savais pas pour cette 3e série. Merci!

Bidib 02/05/2021 18:10

j'ai lu les 5 premiers tomes et j'ai beaucoup aimé, mais la série est beaucoup trop longue à mon goût. Mais je suis toujours à l'affut au cas où je tomberais sur des tomes d'occasion ^^

Blandine 02/05/2021 20:06

C'est certain qu'il y a beaucoup à dire autour du vin, d'autant que les méthodes et gouts changent sans cesse, que des pays se font connaître, etc. Mais il est vrai que 44 tomes, ça me freine aussi. Je vais faire comme toi je pense ;-)

Moka 02/05/2021 15:28

C'est une série que j'avais commencée, avec un tel sujet, comment résister? Mais j'ai abandonné à cause de sa longueur.

Blandine 02/05/2021 20:04

Hé hé, je savais que la thématique te plairait ;-) La longueur me fait aussi un peu peur...

rachel 02/05/2021 14:00

Et bin toute une aventure autour du vin....;)

Blandine 02/05/2021 20:03

Exactement ;-) Et il y a (manifestement) beaucoup à dire^^