L'Ambulance 13 - Tome 1 - Cothias, Ordas, Mounier – 2010 (BD)

Publié le 19 Mai 2021

L'Ambulance 13
Tome 1
Croix de sang

Scénario de Patrick COTHIAS et Patrice ORDAS
Dessin d’Alain MOUNIER
Couleurs de Sébastien BOUET

Éditions Bamboo / Grand Angle, 2010
56 pages

Thèmes : Première Guerre Mondiale, Service de Santé, Histoire, Sciences
 

Lecture Commune avec Hilde

 

Cette série BD est l’adaptation du roman éponyme écrit par les mêmes auteurs, mais que je n’ai pas lu.


Janvier 1916, secteur de Fleury, dans la Meuse

Le sous-Lieutenant Louis-Charles Bouteloup, fraichement diplômé de la Faculté de médecine, prend son poste le jour de l’enterrement de son prédécesseur, le Lieutenant Jaquin.
L’oraison est à peine finie qu’un bombardement propulse hommes et cercueil à terre. Sauf Louis qui refuse de « saluer » les obus, restant debout pour inspirer le respect à ses hommes « de la 13 », dont le Caporal Loriot, le brancardier Maïdenberg, le sergent Maudet, prêtre au civil, ou encore le soldat Jules Siméon, un « Apache » à la gueule d’ange.

On le lui a assez répété : « Un chef ignore les faiblesses communes. Cela ne signifie pas qu’il ne souffre point, mais qu’il ne le montre jamais... »

Il y croit, Louis, à cette maxime extraite de « L’art de commander ».

Le contact, maladroit, se fait par paroles aboyées sous le feu puis pour évacuer et soigner les blessés.
C’est ainsi qu’il fait la connaissance d’Isabelle de Ferlon, infirmière qui vient de prononcer ses vœux, et qu’il mande pour aider au débridement sur un soldat que le Commandant Garnier de Fix, le Médecin Major du Régiment, veut envoyer à l’amputation. Louis s’oppose à cet ordre comme à la volonté de Clemenceau qui ne veut pas d’infirmières en chirurgie, prétextant l’absence de diplôme, niant leur expérience.
Cette prise de position déplaît mais lie implicitement Louis au Sergent et à Isabelle.

Fils du Lieutenant-Colonel Horace Bouteloup, Baron, médecin et Député, Louis ne demande aucun traitement de faveur. Il voue une haine tenance à son père dont la raison nous est dévoilée au fil de planches qui remontent le temps. Ce même homme qui a déclaré que les balles n’abîmant pas les chairs, il n’était pas utile d’implanter des postes de secours aux premières lignes.

Mais ce n’est pas ce que croit le Lieutenant Bicornet qui l’envoie avec deux hommes récupérer les blessés du 310e.
Louis se révèle plus apte au commandement qu’il ne le croit, assumant le port illégal d’une capote de Capitaine pour négocier une trêve avec l’ennemi.

Louis comprend qu’il ne pourra jamais plus se soumettre à un ordre qu’il jugera stupide...
Ce qui, en temps de guerre et devant l’ennemi, est le meilleur moyen de mal finir.

L'Ambulance 13 - Tome 1 - Cothias, Ordas, Mounier – 2010 (BD)
L'Ambulance 13 - Tome 1 - Cothias, Ordas, Mounier – 2010 (BD)
L'Ambulance 13 - Tome 1 - Cothias, Ordas, Mounier – 2010 (BD)

Aux côtés de Louis (en couverture), ce premier tome nous propulse brusquement dans la boue des tranchées, au cœur de cette guerre qui dure depuis déjà un an et demi sans que rien ne puisse prédire de sa fin. 

Jeux de pouvoirs et d’autorité à tous les étages, zèle ou insubordination, différences d’appréciations et d’approches médicales, langage parlé et jargon d’alors, planches faites de flash-backs qui nous racontent Louis et son parcours, soldats aux profils et passés variés, les auteurs ont fait le choix de placer leur intrigue en marge des combats, au cœur des relations humaines, aux prises entre le quotidien, le médical, et le politique.

Comment expliquer à des soldats qu’ils risquent de mourir pour des appétits de pouvoirs locaux et des décisions de courtisans ?

Le dessin, de facture classique, convient parfaitement à ce récit nous restituant des paysages défoncés, émaillés de trous, barbelés et corps ; des salles d’opération de fortune ; ou les espaces si exigus des tranchées. La neige qui les entoure ; loin d’apporter de la légèreté, leur confère un poids supplémentaire, comme une fatalité.

Les visages sont burinés, donnent à voir les états d’esprit. Seul celui de Louis semble encore lisse, tout nouveau qu’il est au Front. On le pressent désireux de conserver intactes son intégrité comme sa part d’humanité malgré les épreuves.

Après une fin aussi poignante que percutante, suit un riche dossier documentaire sur le Service de Santé des Armées : son évolution rapide, le développement des infrastructures, une meilleure prise en charge des blessés, des techniques innovantes, les progrès en chirurgie, et notamment esthétique.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome qui augure une série riche en évènements et émotions (9 tomes sont parus).

Qu’en a pensé Hilde ? Allons lire son avis !

Ce roman graphique participe au RDV BD de la semaine, aujourd’hui chez Noukette (CLIC); à mon challenge dédié à la Première Guerre Mondiale ; au "Petit Bac 2021" d'Enna pour ma 4e ligne, catégorie Couleur; et à l’Objectif PAL d’Antigone.

 

 

 

 

Pour compléter / prolonger:

  • La Chambre des officiers. Marc Dugain. Roman et film

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
La bibliothèque de ma ville a cette série et ça m'intéresserait bien mais les règles sanitaires me freinent pour retourner à la bibliothèque...
Répondre
B
Comme je te comprends! Ici, elle vient de réouvrir "normalement" (avec une petite mise de coté pour les retours de livres), et j'ai hâte de pouvoir enfin y retourner, car jusqu'à présent, c'était rédhibitoire!
F
Comme écrit chez Hilde, ça pourrait me plaire.
Répondre
B
J'en suis ravie!
A
Intéressant !
Répondre
B
Oui très!
É
Magnifique ouvrage , les planches de dessin
Répondre
B
Je crois que ton commentaire a été tronqué. Cela arrive :-( Mais sinon, oui, j'aime beaucoup aussi!
N
Voilà qui me plairait sûrement !
Répondre
B
Oui, j'en suis sûre ;-)
H
J'ignorais qu'il y avait un roman éponyme! Est-ce que tu as l'intention de le lire?
C'est vrai que la neige est lourde dans cet album. Le paysage semble encore plus triste. J'espère pouvoir bientôt mettre la main sur le tome 2. Je suis contente que nos avis se rejoignent. Ce n'était pas très bien parti de mon côté. On peut vraiment passer à côté d'un titre si ce n'est pas le bon moment.
Répondre
B
Exactement! Je crois beaucoup en ces "bons moments".
J'ai découvert qu'il y avait un roman éponyme car une page le présente à la fin de mon édition. Je ne sais pas encore si je le lirai.
J'espère que tu trouveras le tome 2, qu'on continue ensemble ;-)
P
Cette BD historique devrait me plaire, mais il faut que je vois si les 9 tomes sont à la bibliothèque...
Répondre
B
Je croise les doigts pour que oui!
B
comme je disais chez Hilde, le graphisme ne m'attire pas du tout, en revanche le sujet est intéressant. Je vais voir si je peux la trouver en bibliothèque
Répondre
B
Je te souhaite de pouvoir la trouver!
S
Il faut vraiment que je la relise !
Répondre
B
Mais oui mais oui!
M
Un poil trop classique pour que j'aie envie de me précipiter...
Répondre
B
Je comprends, mais il sied parfaitement à l'ambiance et au propos ;-)
N
Ah, cette première guerre :))
On sent votre enthousiasme en tout cas à propos de cette BD qui semble réaliste et émouvante.
A bientôt Blandine.
Répondre
B
Eh oui toujours ;-)
Merci Nancy <3 et à bientôt!
N
Une série qui marche très bien dans mon CDI auprès des profs et des élèves de 3e !
Répondre
B
A la lecture de ce premier tome, je comprends pourquoi ;-)
E
9 tomes, une sacré série!
Répondre
B
C'est vrai, mais c'est comme pour toutes les séries, si elle est bien, ce n'est pas un souci ;-) Et celle-ci est bien partie!
C
Je passe cette fois !
Répondre
B
Pas de soucis ;-)