C'est lundi, que lisez-vous? #348

Publié le 24 Mai 2021

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS JEUNESSE

Des vacances timbrées. Texte et illustrations de Mathilde PONCET. Éditions Les Fourmis Rouges, 2020

En colonie de vacances, une fillette écrit à sa grand-mère d'une jolie écriture rose et cursive. Elle lui raconte son départ, son arrivée, les autres, ses journées, ses découvertes, ses aventures... L'originalité se joue dans les illustrations, aux couleurs vives et pleines de détails, à la fois descriptives et totalement décalées. Elle est la seule humaine aux milieu d'animaux anthropomorphes. Leurs activités ont un quelque chose de merveilleux. L'imagination de l'enfant s'emballe. C'est fantastique.

Sa mamie lui répond à la toute fin, dans une jolie écriture jaune et un style non moins onirique qui semble faire un clin d'œil!

Une invitation à observer, rêver et écrire des lettres ou cartes postales!

C'est grâce à Isabelle de L'île aux Trésors que j'ai découvert cet album, et voici aussi l'avis de Linda, du blog Sir This and Lady That.

 

La passoire. Texte et illustrations de Clarisse LOCHMANN. Atelier du Poisson Soluble, 2020

Vous souvenez-vous de vos rêves à votre réveil? En reste-t-il quelques miettes que vous essayez désespérément de retenir pour rester dans cette atmosphère, avec ceux avec qui vous étiez, pour faire ce que vous faisiez, ou bien pour comprendre, donner un sens à ces songes qui ne semblent pas en avoir? Mais rien à faire, les rêves s'effilochent, s'en vont comme le sable entre les doigts de la main. Ils donnent l'impression de pouvoir être décrits facilement, les mots semblent limpides dans la tête mais à les verbaliser, tout devient flou, étrange, les "trucs" remplacent les bâtiments, objets ou autres, les personnes se confondent, ne sont plus (d'autant qu'il paraît que les visages n'apparaissent pas dans les rêves). Et pourtant! Une impression reste, vague réalité qu'on voudrait retrouver... Cet album, c'est tout cela. Un(e) enfant raconte son rêve et tente de nous le montrer. Il y a des zones, blanches, floues, qui se superposent, des actions bizarres et surtout, ces mots qui échappent. Les illustrations à l'aquarelle restituent parfaitement ce sentiment fuyant.

Magnifique!

Découvrez l'avis de Colette Collectionneuse de Papillons grâce à qui j'ai découvert cet album - Merci!

Le jardin du dedans-dehors. Texte de Chiara MEZZALAMA  et illustrations de Régis LEJONC. Les Éditions des Eléphants, 2017

Dans ce magnifique album longiligne, Chiara Mezzalama nous raconte un souvenir d'enfance qui s'est imprimé dans son cœur. Fille d'ambassadeur, elle part vivre avec ses parents à Téhéran. La propriété dans laquelle ils habitent est dotée d'un magnifique jardin qu'elle aime découvrir et parcourir avec son petit frère et où ils inventent mille histoire. Au-delà des murs, c'est la guerre, le chaos, la destruction. Mais un jour, ce dehors s'introduit dans ce dedans, ce huis-clos plein de verdure, d'innocence et de paix. Un garçon a passé le mur. Chiara plus curieuse qu'effrayée joue avec lui sans qu'ils ne parlent la même langue. Un jour elle lui fait un cadeau mais il disparaît pour ne revenir que bien plus tard...

Une grande poésie ce dégage de cet album dans lequel le jeu et l'imagination sont indispensables pour se protéger. Les illustrations de Régis Lejonc sont splendides et nous font remonter le temps, partir dans un ailleurs. L'objet-livre est également magnifique avec son format atypique, ses pages épaisses et grainées, cette couleur particulière.

Moka en parle bien mieux que moi ICI!

Petite Baleine. Texte et illustrations de Jo WEAVER. École des Loisirs, collection "Lutins", 2021

Née dans les mers du Sud, Petite Baleine est à présent assez grande pour rejoindre sa famille partie plus tôt dans les mers poissonneuses du Nord. Avec sa maman, elles se mettent à nager. Durant ce grand périple, l'eau change progressivement de température, devient plus sombre, elles croisent poissons, méduses et orques, et même de grands bateaux. La fatigue se fait sentir, Maman Baleine veille, encourage et soulage sa Petite comme elle peut.

Dans différentes nuances de bleu, cet album nous immerge dans ces immenses étendues d'eau que traversent les Petite Baleine et sa Maman. Calmes ou agitées, en surface ou plus en profondeur, seules ou accompagnées, un horizon qui paraît sans limite, ou barré par des nuages ou la terre, nous les admirons.

Le texte est succinct et restitue l'enfance: entre fatigue du voyage, rencontre avec l'inconnu et  impatience d'arriver.

Splendide!

Mon ami renard. Texte français de Rose-Marie VASSALO et illustrations de Carolina RABEI. Éditions Flammarion Jeunesse / Père Castor, 2020 

Rien qu'à la couverture, j'ai été conquise par cet album! La nature, un renard et beaucoup de délicatesse. 

Katie est une petite fille qui habite à la campagne. Et même si il n'y a pas d'enfant de son âge autour d'elle, elle ne s'ennuie pas. Avec ses peluches et son livre (le petit détail qui a achevé de me convaincre^^), elle s'invente mille t une histoire, vit mille et une aventures. Mais un jour, Ruby la petite renarde disparait. Aussitôt, Katie suit les traces de pas, s'éloigne de chez elle, entre dans la forêt et voit sa petite Ruby entre les pattes d'un petit renard. Commence alors une mission: retrouver la maman renard! Et pour nous, c'est une véritable promenade dans les bois faite de rencontres, de couleurs et reflets changeants, de plusieurs arbres et végétaux. J'aime beaucoup la technique graphique utilisée, qui offre un rendu de peinture à l'éponge. C'est doux, un peu vaporeux, immergeant.

Je vous en parle davantage bien vite!

ROMANS ADO

Old Soul. Nancy GUILBERT. Editions Courtes et Longues, mars 2021

Quatre voix qui se croisent, s'entrecroisent, des espaces-temps floutés. Des situations familiales difficiles, des passés douloureux, des mécanismes de protection, un hymne à la nature, à la forêt et aux loups en particulier, et toute la délicatesse et l'empathie de Nancy Guilbert pour un roman fort en émotions.

Deux fleurs en hiver. Delphine PESSIN. Éditions Didier Jeunesse, 2020

Capucine est en Terminale et va commencer son stage en ehpad après avoir fait péniblement celui en maternelle, en vue de devenir aide-soignante, malgré la mise en garde de son père quant à la difficulté de ce métier. Elle change de perruque selon son humeur et l'on comprend très vite qu'elle porte en elle une blessure encore trop vive.

Violette n'a pas d'autre choix que de venir s'installer au Bel-Air, un ehpad qui n'a de beau que le nom. Contrariée mais ne voulant pas le montrer à son fils Antoine, elle se renferme et se résigne.

La rencontre de ces "deux fleurs" va les bouleverser l'une et l'autre, les lier, affermir ou infirmer leurs certitudes e bousculer la vie de l'établissement.

Malgré son sujet qui n'est pas léger, avec des thématiques fortes et douloureuses et qui m'effraient (forcément, on se projette), Deux fleurs en hiver est un roman lumineux, gai et espérant! Ce roman vibre d'humanité, d'amitié, de réparties bien dosées, d'humour comme il faut et de positivité.

BD

Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes. Scénario de Frédéric BRREMAUD et dessin de Giovanni RIGANO. D'après l'ouvrage d'Allain BOUGRAIN-DUBOURG. Éditions Glénat, 28 avril 2021

Seize animaux s'expriment et dévoilent leurs horribles et tragiques conditions de vie et de mort, tels des objets dont les humains se servent et se débarrassent. Si cette "utilisation" des animaux n'est malheureusement pas nouvelle, elle ne saurait être encore d'actualité puisque nous connaissons et reconnaissons (mais pas toujours d'une manière officielle) que les animaux peuvent souffrir, que leurs élevages et parquages sont scandaleux, et qu'il existe des moyens alternatifs ou des techniques pour éviter d'en arriver à ces horreurs.

Pourtant, il faut souvent et encore des vidéos chocs pour que les lignes bougent... mais si lentement.

Ce sont donc les animaux qui nous révèlent la manière dont ils sont maltraités, en expliquant, remontant le temps, usant d'humour, et rédigeant une lettre. C'est concis, direct et bien présenté. L'album est tout public et se referme sur des croquis, une interview d'Allain Bougrain Dubourg (qui a aussi rédigé la préface) et des présentations d'actions et de protection en faveur des animaux.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Faire chavirer les icebergs. Aurore GOMEZ. Éditions Magnard Jeunesse, mai 2021

Présentation de l'éditeur:

A 17 ans, aucune histoire d'amour n'est impossible !
Aurèle est ravi. En décrochant un stage de cinq semaines loin de chez lui, il va pouvoir prendre le large et s’éloigner de sa mère vraiment collante. Là-bas, c’est un tourbillon qui l’attend. Il travaille sur un incroyable chantier au bord des fjords, découvre un tout autre monde que le sien. Et surtout, très vite, il fait la connaissance de Matthias, dont le regard bleu pur et le charisme de dingue l’électrisent instantanément. Aurèle a beau savoir qu’il est en couple avec une fille, impossible de ne pas penser à lui ou de passer à autre chose.

Et si c’était le moment d’assumer qui il est ? D’oser se dévoiler ? De faire chavirer l’iceberg, en quelque sorte ?

Une histoire d’amour solaire qui va vous faire chavirer de bonheur.

Aurore Gomez est l'autrice de L'espoir sous nos semelles et Où le loup demeure. Deux romans que j'ai beaucoup aimé!

3/ Que vais-je lire ensuite?

Le jardin secret. Frances HODGSON BURNETT. Editiosn de l'Archipel, collection "Archipoche", mars 2020

Présentation de l'éditeur:

Mary Lennox, mal-aimée de ses parents, a été abandonnée aux soins de domestiques indiens qui ont laissé libre cours à ses caprices et à son insolence.

À la suite d’une épidémie de choléra, retrouvée seule dans une maison vide, elle est envoyée en Angleterre pour vivre auprès d’un oncle qu’elle n’a jamais connu : Archibald Craven, vieil homme riche et bossu, qui vit dans un manoir isolé du Yorkshire. La nuit, elle y entend l’écho de pleurs venus d’une chambre introuvable.

Mary s’ennuie dans cette sombre demeure, cernée de landes sinistres. Mais en explorant le domaine, elle fait la rencontre d’un rouge-gorge et se laisse guider jusqu’à une clé enterrée. Elle lui donne accès au jardin clos où sa tante aimait à cultiver des roses. Jardin condamné par l’oncle Archibald depuis la mort de son épouse.

Poussée par la curiosité, Mary décide de braver l’interdit et ouvre la porte grinçante. Sa vie ne sera plus jamais la même…

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 25/05/2021 19:44

Que les albums présentés sont beaux :))))
Et puis Le jardin secret, bien sûr <3
Le roman d'Aurore me tente aussi !

Belle semaine livresque, Blandine !

Blandine 27/05/2021 23:58

Merci!!
Je pense fort à vous dès que je vois le titre du Jardin Secret ;-) J'ai vraiment hâte de le lire!
Belle fin de semaine à vous Nancy!