Rituels. Ellison COOPER - 2018

Publié le 4 Avril 2021

Rituels

Ellison COOPER
Traduit de l’anglais par Cindy COLIN KAPEN

Editions du Cherche Midi, 2018
432 pages

Thèmes : Etats-Unis, Thriller, Enquêtes, Mythologies

L'an dernier, dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle, j'avais lu la deuxième enquête (Sacrifices) de l'Agent Spécial en Chef Sayer Altair, une jeune femme métisse neuropsychologue au FBI.

Comme j'avais beaucoup aimé l'écriture d'Ellison Cooper et son personnage, j'ai décidé de remonter le temps en découvrant sa première enquête.

Les gens aimaient se représenter les tueurs en série comme des incarnations du mal absolu, mais la vérité est beaucoup moins terrifiante – le mal absolu n’est rien d’autre qu’un type au cerveau détraqué. Les vrais monstres ne sont que des êtres humains affranchis des obligations morales qui sous-tendent toutes les relations.

Sayer, qui n’a jamais de partenaire à plein temps en raison de ses recherches, vient d'être promue Chef pour diriger l'enquête sur l'Affaire du "Tueur à la cage" comme ont surnommé les médias l'homme qui séquestre des jeunes filles dans une cage, pour mener une expérience semble-t-il.  

Dix jours plus tôt, après un appel attribué à une junkie, des policiers se sont rendus aux abords d’une maison dans P. Street à D.C. Washington. Indiquée comme à vendre, en apparence abandonnée et décrépie, ils y ont sonné, sans succès. C'est parce que des voisins se sont plaints d'une très forte et mauvaise odeur en émanant, qu’ils y sont retournés.

A l'intérieur, de mauvaises surprises ont accueillis les policiers : fusil relié à un fil qui blesse l’un deux à l’ouverture d’une porte, bombe qui tue une agent du FBI et en ampute un autre, cadavre d'une fille et chiot à peine vivant... 
Rapidement identifiée, elle est la fille d'un sénateur de D.C., Van Hurst.

Ils découvrent aussi un film très particulier, de la DMT dans les analyses de la fille, une extrême planification, des photographies, un passage qui relie la maison à une des cryptes de la Basilique du Sanctuaire National de l'Immaculée Conception, une empreinte, du sang frais, des symboles, des références à des légendes du monde impliquant des jumeaux, un lien avec une association qui vient en aide à des enfants orphelins issus de l'immigration, puis une autre maison, une autre fille, à peine vivante avec un chaton...

Sayer a un suspect qui refuse de parler, une mauvaise relation avec les médias, la pression de sa chef, Janice Holt, qui elle-même en subit de hautes placées, d’ordre politiques et budgétaires, un membre de l'équipe qui rechigne à partager les infos (Andy Wagner, le profiler au fort ego) alors que celles-ci sont transmises aux médias (par qui ?) et heureusement, un partenaire, Vik Devereaux, en qui elle a confiance.

Et si ce n'était pas son premier coup manqué, mais simplement sont premier échec

Cette première enquête m’a permis de découvrir davantage le personnage (impulsif et attachant) de Sayer, avec notamment des aspects de sa vie privée et familiale, forcément moins prégnants dans sa deuxième (Sacrifices).
Elle est une orpheline, recueillie avec sa sœur par ses grands-parents maternels (Blancs et argentés), elle conduit une vieille moto avec side-car et habite dans un appartement depuis trois ans où trainent encore de nombreux cartons, et son voisin, Tonio, lui garde le chiot qu'elle a recueilli lors de cette enquête (Vesper). 
Elle était fiancée à Jake Pendleton, agent du FBI décédé "dans l'exercice de ses fonctions" mais dont elle découvre que les circonstances de sa mort sont bien plus complexes.
Elle mène une étude supervisée par le FBI qui vise à déterminer si les tueurs en série ont un "défaut" ou une structure particulière de leurs encéphales qui permettraient de prévenir en amont leur comportement futur et donc crimes, mais ses recherches n'ont rien de probant pour le moment. 

Côté enquête, l’écriture d’Ellison Cooper nous propulse aux côtés des personnages (Sayer, Janice Holt, Vik, Joan la Légiste, Ezra le technicien de labo, Tonio le voisin, Sophia McDuff la grand-mère,), nous immerge totalement dans l’action et ses nombreux rebondissements, nous restitue les différentes pressions inhérentes à une telle affaire et nous permet aussi d’apprendre avec ces récits mythologiques.
J’ai littéralement englouti les pages, suivant, poursuivant, les pistes mises à jour par Sayer et Vik.
Et ça va vite, très vite ! 

Cependant, j’ai retrouvé les mêmes écueils relevés dans Sacrifices (il vaut mieux dans ce sens-là) : Découverte de pistes ensuite abandonnées sans qu’il en soit fait mention, ce qui donne le sentiment qu’elles ne sont pas creusées et/ou mentionnées juste pour dire qu’il y en a ; un travail en équipe réduite et qui fonctionne à flux tendu (l’exception semble devenir la norme) ; la Presse qui ne relève que les erreurs et qui semble particulièrement vindicative à l’égard de Sayer ; l’impression que le temps est distendu.

-Notre travail consiste à protéger et à servir. (...) C'est une platitude ridicule, je sais, mais si le public ne nous fait pas confiance, il ne nous écoute pas. Il ne nous appelle pas lorsqu'un drame se produit. Et je ne parle pas uniquement des citoyens. Je parle de la police et autres forces de l'ordre.

Pour conclure, je suis ravie de m’être plongée dans cette lecture efficace et haletante. Menée tambour battant par une jeune femme métisse et complexe, il est question de neuropsychologie, de mythologies, de gémellités, de faux semblants et manipulations, d'immigration et œuvres de charité, du fonctionnement du FBI et de malversations politiciennes et financières.
Hâte de retrouver Sayer !
PS : la sobriété de la couverture (me) rend ce livre particulièrement attractif.

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 08/04/2021 19:14

D'accord avec toi, très prenant malgré quelques défauts. Dommage qu'on retrouve apparemment ces mêmes défauts dans le tome 2 !!

Blandine 09/04/2021 15:51

En un sens, j'étais rassurée de les trouver dans le 1er, mais j'espère surtout qu'ils ne seront plus là dans le 3e ;-)

Anne 05/04/2021 09:50

De l'art de la tentation... ;-)

Blandine 05/04/2021 23:11

Exactement ;-)

eimelle 04/04/2021 19:24

ça a l'air prenant!

Blandine 05/04/2021 23:11

Oui il l'est vraiment, malgré ses petits défauts. Haletant et instructif aussi ;-)