C'est lundi, que lisez-vous? #345

Publié le 3 Mai 2021

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ROMAN JEUNESSE

Pinocchio. D'après Carlo Collodi. Edouard SIGNOLET. Éditions Didier Jeunesse, collection "Il était une (mini) fois, janvier 2021

Suite à ma découverte de cette collection avec Peter Pan et Wendy réécrit par Jean-Pierre Kerloc'h, j'ai poursuivi avec ce titre. Pinocchio est un personnage que je n'aime pas dans sa version Disney. Si je devais mentionner un dessin animé que je n'aime pas, mais vraiment pas, ce serait celui-ci.

J'ai redécouvert le personnage de Pinocchio avec ce texte, facçon pièce de théâtre, d'Edouard Signolet adapté dans un livre-CD absolument génial paru en 2016, plus bien plus fidèle à l'original que Disney (même si je dois encore découvrir - comme Peter Pan, cela me donne une envie de semaine/mois thématique !). Il est ici édité dans un roman de petit format au graphisme épuré.

Ainsi découvre-t-on le vieux et pauvre Gepetto qui sculpte un bout de bois qui prend vie et devient un pantin insolent et ingrat, envoyant son père en prison, lui faisant échanger son manteau contre un livre pour l'école, endroit où il n'ira jamais, happé par un théâtre, émouvant le directeur qui lui donne des pièces d'or, dupé par un chat et un renard, pendu à un arbre et sauvé par une fillette aux cheveux bleus qui lui fait promettre de devenir bon, et qu'il ne reconnaît pas lorsqu'elle a grandi. Ses (més)aventures l'entraînent au Pays des Jouets où il se transforme en âne, est jeté dans la mer où il retrouve son père au fond du ventre d'un requin, avant de pouvoir entamer avec son père une nouvelle vie, basée sur la volonté et le travail.

BD

Mortelle Adèle au pays des Contes défaits. Mr Tan et Diane LE FEYER. Éditions Globulle, février 2020

Adèle ne comprend pas pourquoi sa grand-mère lui a offert un livre de contes. Tout ce qu'elle déteste se trouve dans ces récits qui "sentent la croquette". Elle s'endort et ses songes l'emmènent à Enchantement, le pays des Contes Défaits, pour le couronnement de la nouvelle Princesse Etoile. Pour ce faire, toutes les petites princesses du Royaume, formées par Mlle Batavia, se lancent dans la compétition en récoltant des tickets sourires pour obtenir le titre, son propre conte et son portrait dans la galerie des légendes du Grand Château d'Enchantement. Toutes?! Certes pas! il manque Adèle qui arrive en retard, assomme le laquais qui lui ouvre la porte de son carrosse car elle a pris comme une insulte son compliment, et découvre que les Princesses, sous leurs robes roses et pailletées, ne sont pas aussi gentilles, douces et stupides que pensé. Mais voilà, c'est Jade qui brigue le trône et ça, Adèle ne peut l'accepter. Elle décide donc de mettre un peu d'ordre à sa façon dans le Royaume.

Je vous l'écrivais la semaine passée suite à ma lecture d'un autre hors-série de Mortelle Adèle, cette enfant n'est pas un personnage que j'affectionne. J'ai tout de même préféré cet opus, certainement parce que j'aime les contes et les détournements, et qu'il me semble moins contradictoire, plus cohérent.

On y trouve donc la compétition pour être la Parfaite, le fait que les garçons n'aient rien à faire ni à prouver, étant de facto des héros (et qui donc jouent aux jeux vidéos à longueur de temps, les fées se chargeant des basses besognes).  En effet, l'égalité ne va pas se gagner que du côté des filles, les garçons ont aussi des choses à faire pour qu'elle soit effective et banalisée.

Le personnage d'Adèle m'a semblé un peu moins criard (elle ne peut s'empêcher d'hurler de temps en temps), plus juste dans ses propos.  Dans l'histoire se trouve une petite pointe écologique, de l'antisexisme donc, des clins d'œil ou pied-de-nez à d'autres héros (Harry Potter pour ne pas le nommer- il en prend pour son grade)... Mais je trouve dommage que sous couvert de dégommer des stéréotypes et clichés, on crée une situation inversée, en miroir dans laquelle aimer le rose et les paillettes serait forcément ringard. Bref, je ne suis toujours pas convaincue par ce personnage.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Old Soul. Nancy GUILBERT. Editions Courtes et Longues, mars 2021

Roman choral, j'ai fait connaissance avec ses personnages: Brindille et Tim, sœur et frère (aveugle) maltraités par leur beau-père Mathhew et son fils Vianney. Avec Emâ, jeune zoologiste, passionnée de loups, qui raconte son métier et ses rencontres avec eux sur son blog. A travers ses mots, on ressent un passé douloureux dont elle a réussi à se défaire mais qui se rappelle parfois à elle. Avec Will, jeune homme dont l'abandon par sa mère a créé une blessure et une vocation. Il aime sa mère adoptive mais ressent le besoin d'en savoir plus sur celle qui lui a donné la vie... Cette vie pour laquelle il combat en travaillant dans une unité de soins spécialisée pour nourrissons. Et avec Mahikan, jeune garçon indien (je n'arrive pas trop à déterminer son âge encore) très sensible à la nature, aux animaux et loups en particulier. Dans la forêt où il a été courir, la voix de son grand-père et une apparition le ralentissent et l'empêchent de revenir à temps pour retourner au pensionnat autochtone où il étudie. Il décide alors de faire demi-tour et retourne dans les bois.

Entre eux, aucun lien ne semble se faire, si ce n'est cette thématique de la famille sous plusieurs formes et de la mémoire/transmission. Je prends mon temps, je ne veux pas lire ce roman trop vite.

3/ Que vais-je lire ensuite?

MYTHO, Poséidon fait des vagues. Fanny GORDON. Éditions Slalom, mai 2019

Présentation de l'éditeur:

La série :
Les dieux s’ennuient sur l’Olympe et ont perdu le fil de notre quotidien sur Terre. Chacun à leur tour, ils arrivent parmi nous pour une séance de rattrapage plus ou moins incognito.

Le tome 2 :
Poséidon, Dieu de la Mer et des Océans, est fier de présenter son musée des offrandes aux douze Dieux de l’Olympe ! Mais l’horreur le frappe quand il comprend que les « cadeaux » recueillis dans les eaux ne sont que des tonnes de déchets abandonnés par les hommes.
Il accepte l’invitation de Charlie, une amie d’Aphrodite, à naviguer quelques jours le long des côtes varoises, pour réaliser l’ampleur des dégâts. Aux côtés de la jeune fille et sa famille, Poséidon – sous les traits de Marius, un étudiant de 20 ans – participe à sa manière à la sauvegarde de la planète.

Vous vous souvenez certainement de ma semaine dédiée à Peter Pan (je l'espère en tout cas!), et en ce mois de mai qui commence, j'ai bien envie de lui consacrer une thématique qui s'étirera tout du long. Une idée? Un indice se trouve dans cette photo.

Sinon, il ne vous faudra pas attendre bien longtemps pour en découvrir davantage :-)

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 03/05/2021 17:29

Belle semaine livresque, Blandine (et je me souviens de votre aversion pour le Pinocchio de Disney, -que je comprends -) !
Belle(s) lecture(s) !

Blandine 03/05/2021 21:25

Merci beaucoup Nancy!
Belle semaine à vous :-)

FondantGrignote 03/05/2021 11:36

Ce "Mortèle Adèle" et "Old soul" sont très tentants...Douce semaine, Blandine ^_^

Blandine 03/05/2021 21:24

J'aimerais beaucoup avoir ton avis sur Adèle !
Et Old Soul <3 ;-)
Belle semaine à toi, des bisous