C'est lundi, que lisez-vous? #342

Publié le 12 Avril 2021

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS JEUNESSE

Frigo vide. Texte et illustrations de Gaëtan DORÉMUS. Éditions du Seuil Jeunesse, février 2014

C'est un soir comme tant d'autres. Chacun a eu une journée bien remplie, par le travail, une passion, un loisir, avec des amis, à tenter de retenir l'attention... Mais ce soir-là, personne n'a pensé à remplir son frigo. Tous sont vides à part deux-trois aliments ici ou là, et pas de quoi faire un festin. C'est ainsi qu'Andreï monte voir son voisin avec ses trois carottes. Mais Nabil n'est pas mieux loti avec ses deux œufs et un bout de fromage... D'étages en étages, le panier se garnit et les idées pour mitonner tout cela ensemble aussi. Cela fera une délicieuse tarte, végétarienne qui plus est!, à déguster tous ensemble.

Seulement...

J'ai beaucoup aimé cet album tout en hauteur qui reprend l'histoire de La Soupe au Caillou pour l'adapter à notre vie urbaine et contemporaine: avec des voisins que l'on ne connaît finalement pas tant que ça, un SDF au pied de l'immeuble, des frigos vides pour une histoire d'entraide et de vivre ensemble, qui pourrait presque être la genèse de la Fête des Voisins.

Le dessin est sobre, avec seulement quelques touches de couleurs ça et là.

Le Baudelaire. Charles BAUDELAIRE et illustrations d'Anna LADECKA. Éditions Mango Jeunesse, juin 2011

Dix-neuf poèmes de Charles Baudelaire, tous issus de son unique recueil Les Fleurs du Mal (1857) sont ici illustrés d'une manière métaphorique. Pour découvrir ou redécouvrir sa poésie.

ROMAN JEUNESSE

Anna Le Journal d'un cygne - Tome 7 - Spectacle au Bolchoï. Sandrine BEAU et Cati BAUR. Editions playBac, janvier 2021

Et voici le dernier tome de cette série que j'aime tant dans laquelle Sandrine Beau nous permet de découvrir les premiers pas de la future danseuse Etoile Anna Pavlova dans l'Ecole Impériale de Ballet de Saint-Pétersbourg.

Utilisant la forme du journal intime, elle nous la rend proche et attachante, d'autant qu'Anna est une frêle jeune fille au physique atypique, généreuse, un brin naïve, et surtout déterminée malgré des cours difficiles, la pression, et une compétition teintée de harcèlement.

Dans ce dernier tome, l'entorse d'Anna se guérit vite et bien, lui permet ainsi d'incarner son rôle de Petite Souris avec Galina dans le spectacle de Cendrillon. Suite à sa visite de l'Ecole le mois passé, Ivan Clustine, le directeur du Bolchoï, invite deux élèves de l'Ecole à venir voir la sienne à Moscou. Anna et Igor s'y rendent, découvrent, émerveillés la ville et l'école, assistent à des spectacles et se rapprochent.

C'est ainsi que nous quittons Anna après avoir réussi ses examens de Première Année, prête à entamer sa Deuxième à la fin de vacances bien méritées!

J'ai vraiment beaucoup aimé cette série qui m'a permis de découvrir un peu du monde de la danse classique et surtout le destin de cette Ballerine russe. Je n'aime pas enchaîner les tomes et j'ai pris mon temps pour lire celui-ci puisqu'il s'agissait du dernier. Et je n'aime pas les fins, quitter les personnages.... Pourtant, son histoire à elle ne fait que commencer! Et quelle histoire, quel destin! Chaque tome de la série nous permettait d'en deviner les contours grâce à deux pages documentaires nous la présentant dans quelques-uns de ses rôles, narrant la naissance d'un Ballet ou décrivant l'un des lieux mythiques... Si dans ce dernier tome, ces deux pages se trouvent aussi, j'ai trouvé la fin très abrupte. J'aurais aimé trouvé une petite biographie récapitulative, le pourquoi de ce surnom de Cygne... Cela donne envie de faire des recherches sur Elle!

ROMAN ADO

L'enfant PAN. Arnaud DRUELLE. Gulf Stream Editeur, 11 mars 2021

Préquel au roman de J.M. Barrie, celui d'Arnaud Druelle nous plonge dans la Londres de la fin XIXe siècle et dans ce Pays-de-Nulle-Part. Tous les aspects du roman original se retrouvent et sont magnifiquement mis en place. Et cet épilogue! 

Vraiment, L'Enfant-Pan m'a emportée et je vous en parle davantage cette semaine, dédiée à Peter Pan!

BD / MANGA

L'Emouvantail - 4 - L'Oiseau Bohême. Renaud DILLIES. Editions De la Gouttière, février 2021

Le beau temps revenu, l'Emouvantail aime à se promener parmi les arbres ou les hautes herbes. Perché sur une branche, un étrange objet attire son attention. Il s'agit de la cheminée d'une roulotte qui semble abandonnée. A l'intérieur, l'Emouvantail trouve un luth dont il tire quelques notes... un écho se fait entendre sans qu'il puisse déterminer d'où. Son ami l'Oiseau lui intime d'aller rendre l'objet... et c'est ainsi qu'il découvre une cage avec un oiseau au beau plumage inconnu. Qui est-il, d'où vient-il? Il ne chante qu'en réponse aux notes de la guitare. Nulle réponse pour une foule de questions, à commencer par son emprisonnement dans une cage dont la clé reste introuvable...

J'ai enfin fait connaissance avec l'Emouvantail qui porte si bien son nom. Ici il s'interroge sur la Liberté, sur le Beau, sur la notion de propriété. Le dessin, un brin désuet, est superbe. Le format à l'italienne apporte beaucoup à cet album.

Les Gouttes de Dieu - Tome 2. Tadashi AGI et Shu OKIMOTO. Éditions Glénat, avril 2008

« Les Gouttes de Dieu » est le nom du testament, sous forme de défi, que le célèbre œnologue Yutaka Kanzaki a adressé à ses deux fils.

Le premier est son enfant biologique, Shizuku (on le voit sur la couverture) orphelin de mère, avec qui les relations n’étaient pas bonnes expliquant qu'il n'ait jamais bu de vin et qu'il n'y connaisse rien. Il travaille au service commercial des Bières Taiyo.

Le second est un jeune œnologue, surnommé « Le Prince du vin », Issei Tomine, adopté une semaine avant sa mort. Il est ambitieux et arriviste.

Dans le premier tome, nous faisions connaissance avec ces deux jeunes hommes, nous découvriions la teneur du Testament de Yutaka Kanzaki, et assistions aux premiers pas de Shizuku (jeune homme un peu naïf mais attachant) dans le monde du vin, aidé en cela par une jeune sommelière en formation, Miyabi Shinohara, qui travaille dans un restaurant français. La fin nous les laissait dans une mauvaise posture, puisque Miyabi avait par mégarde casser la bouteille de vin français destiné au dîner de son patron. Mission lui était donnée de retrouver le même ou un équivalent. C'est donc au tour de Shizuku de l'aider. Défi relevé brillamment puisqu'il permet au patron d'éclairicir quelques zones d'ombres de son passé.

La Société des Bières Taiyo souhaitent s'ouvrir au monde du vin, et c'est ainsi que Shizuku intègre ce nouveau service, assisté de Miyabi, en contrat temporaire. Ils font connaissance avec  leur nouveau patron, Chosuke Honma, un homme au caractère lunatique, capable de différencier la nationalité d'un vin rien qu'à son odeur, qui aime passionnément l'Italie et conspuant les vins français. Dans le même temps, la première dégustation pour le testament de Yutaka Kanzaki se déroule, en faveur d'Issei, qui remporte la maison, mais Shizuku ne s'avoue pas vaincu pour la cave. Il assiste à un dîner professionnel et fait la connaissance de Sarah, une jeune femme mannequin de 20 ans, très sûre d'elle, qui lui raconte sa relation au vin, ce qui explique sa grande connaissance, maîtrise et assurance malgré son jeune âge. On découvre qu'elle est la soeur d'Issei... celui-là même qui, en tant que critique, fait ou défait les restaurants. L'un d'eux, "Ma famille" est justement en faillite à cause de l'un de ses papiers. Son propriétaire est dévasté car le critique doit revenir. Shizuku se propose de l'aider, avant même de voir le nom du Critique.

Les Gouttes de Dieu est un manga très riche et très complexe, sur le vin, sa production, ses dégustations, sa commercialisation aussi et donc ses prix. Le vocabulaire est celui des oenologues.

Tout comme le premier tome, celui-ci est aussi construit sur des dualités, la première d'entre elles étant la rivalité entre Shizuku et Issei. Là nous retrouvons les vins français contre les vins italiens, le don contre la maîtrise technique, l'amitié contre l'ambition...

Le manga se referme sur un épais dossier sur les vins de Bourgogne, le vocabulaire de l'œnologie et une recommandation de vins.

J'aime beaucoup et j'ai envie de découvrir la suite. Mais j'avoue que je susi un peu découragée par la longueur de la série: 44 tomes (dernier paru en 2016 - je suppose donc qu'elle est terminée!)

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Crénom, Baudelaire! Jean TELUÉ. Editions Mialet Barrault, 7 octobre 2020

Charles Baudelaire, après le décès de son père à ses 6 ans, la "perte" de sa mère Caroline qu'il adorait tant suite à son remariage avec le militaire Aupick et sa désillusion quant à l'amour, sa mise à l'écart pour faire un voyage jusqu'aux Indes, où il n'ira pas, loge à Paris dans un hôtel miséreux avec Jeanne Duval, une grande femme antillaise, contracte des dettes ici ou là, se dédie à sa poésie qui choque, plaît, offusque... et s'apprête à être publié... Encore faut-il qu'il écrive suffisamment.

Charles Baudelaire et ses Fleurs du Mal... Nous connaissons quelques-uns de ses poèmes bien sûr, et surtout l'atmosphère qui s'en dégage... Mais la vie de leur auteur? Pour ma part, pas vraiment. Ou j'ai tout oublié. Aussi, la (re)découvrir me plaît, et par la plume de Jean Teulé, davantage encore! J'avais beaucoup aimé lire celle sur Verlaine. Il a une façon bien à lui de nous la raconter, avec un langage décalé, anachronique, vivant qui me plaît beaucoup!

3/ Que vais-je lire ensuite?

Frère! Jean TÉVÉLIS. Éditions Magnard Jeunesse, à paraître le 14 avril 2021

Présentation de l'éditeur:

Danseur ou dealer, annonce ta couleur !
Eddy et Diego sont deux gamins des cités, deux frères. L’un danse, l’autre deale : à priori, tout les sépare. Pourtant, tous deux nourrissent le même rêve : celui de changer de vie, de voir plus grand.

Et comme souvent dans la vie, il n’y a pas de bon ou de mauvais garçon : le courage et la droiture ne sont pas là où on croit.

L’affection entre les deux frères n’est jamais dite, mais on la sent de plus en plus présente, pudique et forte.
Deux frères, deux points de vue : chacun avec ses rêves et ses envies d'ailleurs.
Les clichés sur les cités démontés avec subtilité.
Bien vu, dynamique, souvent drôle.

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

 

 

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Votre C'est lundi est magnifique Blandine, je l'aime beaucoup :))
Poésie, Peter Pan, féérie, oiseaux...
On sent le printemps ^^
Belle semaine à vous.
Répondre
B
Merci beaucoup Nancy <3
Ouiii, il arrive, petit à petit ;-)
Belle semaine à vous aussi :-)