A Silent Voice. Tome 3/7. Yoshitoki OIMA – 2015 (Manga)

Publié le 3 Avril 2021

A Silent Voice
Tome 3

Yoshitoki OIMA

Editions Ki-Oon, mai 2015
192 pages

Thèmes : Surdité, Amitié, Harcèlement, Résilience

Résumé des tomes 1 et 2 :

Shoya Ishida est un lycéen esseulé que le passé poursuit, ce qu’il ne supporte plus.
En primaire, il était un enfant hyperactif au tempérament frondeur, sans cesse moqueur, faisant les quatre cents coups avec ses deux comparses.

Un jour, une nouvelle élève a intégré la classe, Shoko Nishimiya. 
Sourde de naissance, appareillée sans que ça ne l’aide, elle a de suite été mise au ban de la classe, tant par les élèves que par le Maître. Seule une élève s’est rapprochée d’elle : Miyoko Sahara. Mais devant le comportement de tous et le harcèlement subi, elle n’est pas revenue en classe.
Shoko a ensuite changé d’école aussi.

De harceleur, Shoya est devenu harcelé, conspué, rejeté. 
Sa scolarité s’est poursuivie en marge. Honteux de son comportement passé, désireux de s’excuser, il a voulu retrouver Shoko.
Contre toute attente, la timide jeune fille ne l’a pas refoulé. 
Et après quelques péripéties dues à la petite sœur protectrice de Shoko, Yuzuru, et surmontées grâce à son seul ami, Tomohiro Nagatsuka, un lien ténu mais réel s’est créé entre eux.

Au fond, j'ai peur de me lier à elle... Parce que je sais ce qui va se passer... Je vais avoir envie de tuer l'abruti que j'étais en CM2 ! Si je n'avais pas été aussi débile à l'époque, je n'aurais pas autant de mal à lui demander ce qu'elle ressent aujourd'hui !

L'amitié entre Shoya et Shoko est toute fragile. 
D'ailleurs, ils ne savent pas bien encore s'ils peuvent donner ce nom à ce qui les unit. D'autant que d'autres amitiés, anciennes ou plus récentes, offrent d'autres définitions à ce sentiment.

Déterminé à rendre à Shoko tout le bonheur qu’il lui a volé en primaire, Shoya retrouve Miyoko.
Grande, souriante, pleine d’allant et de gaieté, elle est heureuse de revoir Shoko et lui pose toutes sortes de questions (toutes celles que Shoya n’arrive pas à formuler en fait). Ensemble, elles rient et s’amusent. Tous les quatre, avec Tomohiro, ils vont au karaoké passer un super moment.

Marchant dans la rue, Shoya reconnaît une fille qui était aussi avec lui en primaire, Naoka. A l’époque, ils se cherchaient constamment des noises, s’échangeant à longueur de temps des méchancetés gratuites ou se moquant des autres.

Lui ne souhaite pas renouer contact avec elle mais il estime qu’il n’a pas à choisir pour Shoko. Voulant tout de même la préserver, il se rend dans le bar à chat où Naoka travaille mais il ne la reconnaît pas.
C’est elle qui revient vers lui. Tantôt charmeuse, tantôt persifleuse.
D’un caractère totalement opposé à celui de Shoko, Naoka n’a pas changé. Elle est restée mauvaise, manipulatrice, dédaigneuse et se gausse des amitiés de Shoya. 

Si tu n’étais pas allé les chercher, ils ne seraient pas là.

Shoya doute, prend ses distances. Un email de Shoko le rassure. 
Et lorsqu’ils se voient dans la rue, quelque chose de nouveau semble s’emparer d’eux.

A Silent Voice. Tome 3/7. Yoshitoki OIMA – 2015 (Manga)
A Silent Voice. Tome 3/7. Yoshitoki OIMA – 2015 (Manga)
A Silent Voice. Tome 3/7. Yoshitoki OIMA – 2015 (Manga)
A Silent Voice. Tome 3/7. Yoshitoki OIMA – 2015 (Manga)

Ce tome nous rend Shoya touchant dans sa démarche. Lui qui manifestait tant d’assurance enfant est aujourd’hui balbutiant, perpétuellement hésitant et gauche, sans confiance en lui.
Shoko, à son inverse, s’affirme, fait preuve de volonté et semble s’épanouir.
Finis les cheveux qui tombent sur des yeux larmoyants et un sourire timide, elle les relève en queue de cheval, laisse voir ses appareils auditifs et tente de parler, même si Shoya ne comprend pas ce qu’elle lui dit.

Plus lumineux et positif que les précédents, ce tome s’appuie sur le passé pour penser au futur.
Il transforme les douloureux souvenirs pour faire avancer et se construire, chacun à leur rythme. 
Ou pas. L’autrice laisse des nuances, ce qui rend ses personnages crédibles et réalistes.
Et elle interroge sur ce qu’est l’amitié, sur ce qui la fait et la définit.

Comme on ne peut pas communiquer avec des mots, on est forcés de réfléchir... ça laisse un peu de place à l'imagination !

Ayant choisi de parler de la surdité, le scénario comme le dessin s’adapte à cette réalité.
Les personnages communiquent finalement peu en vis-à-vis, souvent par le biais d’une tierce personne ou de l’écrit (papier, emails). Les bulles de dialogues sont nombreuses mais la plupart sont surtout le fruit des pensées de Shoya, et se distinguent visuellement en petits nuages. Les cadrages insistent sur les expressions faciales, les postures des corps, parfois les mains lorsqu’elles signent.
Certains visages sont barrés d’une croix, comme dans les deux premiers tomes, pour signifier le désintérêt de Shoya à leur encontre, parce qu’il considère dorénavant ces personnes comme négatives et qu’il ne s’attache désormais plus aux apparences. 
Ainsi elles orientent notre regard vers les protagonistes qui (lui) importent.

J’ai vraiment hâte de savoir comment va évoluer leur relation.
La série compte sept tomes et est terminée.

Ce manga participe à "Un Mois au Japon 2021" d'Hilde et Lou; ainsi qu’à l’Objectif PAL d’Antigone.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Voilà qui plairait à mes enfants je pense... 7 tomes, chouette.
Répondre
B
Exactement! C'est une série qui a eu beaucoup de succès, à raison. Et courte, ce qui est un avantage non négligeable!
H
Je note pour la médiathèque. Je l'avais repérée aussi il y a quelques temps.
Répondre
B
C'est vraiment une très bonne série qu'il me tarde de poursuivre!
L
J'avais repéré cette série lors d'un précédent mois au Japon et je l'avais un peu oubliée. Elle me tente énormément. Merci pour ce partage !
Répondre
B
N'hésites pas à te lancer dans sa lecture!
N
Même si je ne lis pas (ou très peu !) de mangas, j'ai entendu beaucoup de bien de cette série !
Répondre
B
Bien que je te confirme (même s'il me reste à la poursuivre/finir!)
C
Les élèves au collège aiment bien cette série, je crois avoir commencé le 1, mais je suis bien moins manga qu'avant... A retenter, certainement.
Répondre
B
ça me plaît que la série plaise aux collégiens au vu des thèmes abordés ;-)
R
Tout un bien chouette opus alors...toute une belle serie manga !
Répondre
B
ça, c'est vraiment dommage XD
R
Et surtout meme l'auteur s'y perd...lol
B
Voilà ^^
Car il faut avouer qu'une série loooongue, c'est dissuasif :-/
R
oh punaise....oui...meme c'est tres court...lol
B
Oui et j'ai hâte d'en connaître la suite. 7 tomes ce n'est pas trop long pour une série manga ;-)