14-18. Tome 3. Corbeyran et Leroux – 2015 (BD)

Publié le 24 Janvier 2021

14-18
Tome 3
Le champ d’honneur (janvier 1915)

Scénario de Corbeyran
Dessins d’Etienne LE ROUX
Décors et couleurs de Jérôme BRIZARD

Editions Delcourt, mars 2015
48 pages

Thèmes : Première Guerre mondiale, Guerre, Amitié, Secrets

Résumé des tomes précédents :
Ils sont huit : Louis l’agriculteur au grand cœur, Pierre, Denis l’épicier, Arsène, Jacques, Armand issu d’une famille noble, Jules l’étudiant en médecine et Maurice qui aime dessiner.
Huit hommes du même village, qui ont grandi ensemble, amis malgré les différences de caractère, d’âge et de conditions sociales, et qui ensemble, sont incorporés dans le même régiment d’infanterie en ce début de guerre que tous disent courte.

Le premier tome nous les présentait, entre l’insouciance d’une fête en ce premier jour d’août caniculaire, l’annonce de la guerre, un mariage précipité, deux grossesses, puis les premiers contacts avec l’ennemi, tant en face que dans leurs rangs, avec le sergent qui les a, de suite, pris en grippe.
Très vite, ils ont compris qu’ils devaient se serrer les coudes et veiller les uns sur les autres.

Tome 2 : Petits moments volés, première vraie bataille, ordres à exécuter, premières blessures, premières suspicions. Les huit hommes au Front, comme les femmes à l’Arrière, doivent rester soudés. La Mort est là et frappe, la guerre sera longue, et tous attendent ou se résignent.

Comme les précédents tomes, celui-ci s’ouvre sur une scène d’après-guerre, sur une visite rendue dans un asile d’aliénés à Paris, avant de nous emmener au Front.

Les hommes creusent la terre dure sous la couche de neige, la guerre de position s’installe mais l’espoir d’une bataille décisive qui mettrait un terme au conflit demeure.
Maurice s’isole et dessine dès qu’il le peut. C’est sa façon de s’évader. Il refuse de montrer à Jacques ses dessins, qui décide de lui faire une surprise.

Le Lieutenant ordonne à Armand, caporal, de mener ses hommes dans une mission dangereuse pour débusquer un nid de mitrailleuses dans un sous-bois, ce qui ferait une diversion, pour permettre au gros des troupes de lancer l’assaut contre l’ennemi.

Armand est persuadé de l’inutilité, et même de l’échec, de la mission et cela le mine terriblement, aussi leur intime-t-il à tous l’ordre d’écrire à leur famille. 

T’es pas responsable des ordres que tu reçois…

C’est vrai…
Mais je suis responsable de la manière dont je les transmets…

Malheureusement, rien ne se passe comme prévu et la mission, si elle voit le nid de mitrailleuse anéanti, se solde par un échec, par la démission d’Armand qui refuse le sacrifice inutile de ses hommes au nom d’un « c’est la guerre » laconique.

Cette même guerre qui fatigue, épuise les hommes, ces missions inutiles et coûteuses, le froid et la boue, tout ceci exacerbe les tensions et déceptions larvées d’avant le conflit.
Le tome se referme sur une cour martiale et deux mois de prison pour l’un, la menace d’une dénonciation pour un autre, ou encore une possible mise aux arrêts pour un troisième.
Les huit se sont désolidarisés.

Pendant ce temps, au village, les femmes tentent de se soutenir, les nouvelles se font rares, Maurice n’envoie plus de dessin et Rose a un comportement bizarre.

14-18. Tome 3. Corbeyran et Leroux – 2015 (BD)
14-18. Tome 3. Corbeyran et Leroux – 2015 (BD)
14-18. Tome 3. Corbeyran et Leroux – 2015 (BD)

Le champ d’honneur, ce terme honorifique mais à l’évocation macabre est particulièrement bien choisi comme titre car nombre de choses meurent dans ce tome. A commencer par la camaraderie, l’espoir et la raison.

Graphiquement, c’est toujours splendide, réaliste et précis.
Il me tarde de lire le tome 4 – La tranchée perdue (avril 1915) – et de découvrir ce qu’il est advenu d’eux.

Cet album participe à mon challenge dédié à la Première Guerre Mondiale; ainsi qu'à l'Objectif PAL d'Antigone.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antigone 27/01/2021 11:27

Ce doit être intéressant mais un peu triste peut-être... A lire quand le moral est au top !

Blandine 28/01/2021 22:56

Disons que le contexte n'est pas très gai... la première guerre mondiale quoi! Après la série vaut le coup tant au scénario qu'au dessin!