Dorothy Counts. Affronter la haine raciale. Elise FONTENAILLE – 2019 (Dès 11 ans)

Publié le 30 Octobre 2020

Dorothy Counts
Affronter la haine raciale

Elise FONTENAILLE

Oskar Editeur, collection "Elles ont osé!", mars 2019

64 pages

Dès 11 ans

Thèmes : Biographie, USA, Ségrégation, Racisme, Histoire, Modèle féminin
 

Ville de Charlotte, Etat de Caroline du Nord, Etats-Unis
Septembre 1957

Dorothy Counts, 15 ans, fille de Pasteur, qui aime faire rire, s’apprête à faire sa rentrée au lycée.
Elle a revêtu sa nouvelle robe bleue à carreaux confectionnée par sa grand-mère, Granny, y a ajouté un beau ruban blanc.
Elle savait que cette première journée ne serait pas facile.

Le jour le plus terrible de mon existence.
Rien que d’y penser, tant d’années après, j’en tremble encore.
Je ne sais plus si j’aurais ce courage, aujourd’hui.
J’étais inconsciente, je crois.

Et ne pouvait imaginer que les suivantes seraient pires encore…

Car Dorothy, jeune fille Noire, s’apprête à entrer dans un lycée jusque-là réservé aux Blancs.
Elle fut la première.
Vingt jours avant les Neuf de Little Rock en Arkansas.

 

C’est le cœur au bord des lèvres et l’estomac noué que j’ai lu ce court récit qui nous propulse aux côtés de Dorothy Counts.

Conçu comme une rétrospective, Elise Fontenaille la fait parler et remonter ses souvenirs de ces jours passés au lycée, et en-dehors. Lorsque la haine fracasse la cellule bienfaisante familiale.

Elle nous retranscrit les sentiments mêlés d'appréhension, de stupeur, de courage, d'abnégation, de dégoût, de peur de l'adolescente qui, pour pouvoir étudier, a bravé une foule hostile, haineuse, bestiale, les regards méprisants des professeurs et les comportements indignes des élèves, sauf de deux jeunes filles mais vite menacées avec leur famille.
Jusqu'au coup de trop qui l'a faite partir trois ans. 

Elle évoque sans s’attarder, la mainmise du Ku Klux Klan sur les gens, la peur qui divise, puis les mentalités qui évoluent, les comportements qui changent « quand c’est arrivé, j’ai eu honte d’être née ici », une lettre reçue par James Baldwin…

Aujourd’hui, Dorothy Counts vit toujours à Charlotte, où la bibliothèque municipale porte désormais son nom. Elle s’occupe d’enfants en difficulté, pour « qu’aucun ne connaisse le même sort » qu’elle, et elle continue à partager son histoire.
 

Source

J’aime beaucoup découvrir des parcours de vie et des destins. 
La collection « Elles ont osé ! » est d’autant plus intéressante qu’elle permet, d’une manière très accessible, de partager des vies de femmes fortes et courageuses qui ont su aller au-delà des obstacles pour créer, tenir tête, lutter, faire avancer des causes, faire évoluer des mentalités et ainsi forger des modèles.

Les portraits, poignants, révoltants, qui la composent nous permettent d’apprendre, de ne pas oublier, de continuer, d’espérer.
 

De cette collection, retrouvez sur le blog:

Sur les Neuf de Little Rock, découvrez le roman d'Annelise Heurtier: Sweet Sixteen, et celui d'Elise Fontenaille ICI.

Merci à Oskar Editeur

Ce roman participe au « Petit Bac 2020 » d’Enna, pour ma 11e ligne, catégorie Crime/Justice.

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 31/10/2020 20:37

J'adore ces récits de vie, et puis l'histoire de Dorothy est un modèle de courage, de force et de ténacité !

Blandine 02/11/2020 09:18

Exactement! Je suis vraiment admirative, et d'autant plus que je ne la découvre que maintenant. Et cette collection, et ce genre de récits, sont vraiment essentiels!