C'est lundi, que lisez-vous? #317 et Joyeux Blog'anniversaire!!

Publié le 12 Octobre 2020

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ROMAN

Le Diable par la queue. Suivi de Pourquoi écrire? Paul AUSTER. Editions Babel, mai 1999

Dans cette autofiction, Paul Auster revient sur son adolescence et ses années en tant que jeune adulte. S'il a toujours voulu être écrivain, il a aussi toujours su que ce métier ne se suffisait pas à lui-même, en tout cas au début. Il lui a donc fallu travailler en parallèle de ses études. Ainsi nous raconte-t-il ses différents jobs, les personnes rencontrées, le bouche-à-oreilles, sa vie à Paris, ce qu'il en a gardé comme souvenirs. Ainsi nous raconte-t-il son besoin d'argent, son rapport à l'argent comme celui, très ambigu, que ses parents entretenaient vis-à-vis de l'argent et qui a fait sombrer leur mariage.

Lui aussi a d'ailleurs un rapport très spécial. L'argent ne l'intéresse pas en tant que tel. Bien sûr, il lui en faut pour vivre, subvenir à ses besoins, à ses loisirs, mais l'important n'est pas là. Pourtant, pendant neuf ans, il courra après. D'autant qu'il voyage, qu'il se marie, qu'il devient papa, qu'il déménage d'un appartement dans New-York dans une maison en périphérie. Ses besoins augmentent mais il reste attaché à sa conception des choses, refuse d'exercer un métier dans lequel il ne se sent pas bien, qui l'entrave ou ne l'intéresse tout simplement pas. Il enchaîne ainsi les traductions , les écritures d'articles, payés au coup par coup, jusqu'à son idée de réaliser un jeu de cartes sur le base-ball, d'écrire en parallèle un policier qui croupira, subira des refus, avant d'être enfin pris tel quel par une grande maison d'éditions... et de voir enfin le bout du tunnel.

Il y a des passages happants et d'autres plus longuets, mais toujours intéressants, d'autant que Paul Auster a une écriture très descriptive et immersive. J'aime sa conception détachée et absolument pas matérialiste, j'aime son besoin d'être. On le sait, mais il est toujours bon de rappeler que les Grands ont d'abord été Petits, qu'il a essuyé des refus, qu'il a ramé, mais qu'il y a toujours cru.

Les dernières pages sont en fait la réunion de 5 récits anecdotiques, de ceux qui font basculer les vies, les décisions, les conceptions. Ils le concernent lui ou des amis, ont des longueurs très inégales, mais tous marquent un tournant et sont des récits touchants. 

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

2105. Mémoire interdite. Anouk FILIPPINI. Editions Auzou, février 2020

2105, Le Monde ne ressemble plus à celui que nous connaissons actuellement. Il y a eu des progrès techniques fulgurants, les distances entre les villes sont anecdotiques, des guerres et des catastrophes naturelles ont ravagé la Planète et les populations. Guerres pour l'eau potable, le Déluge appelé les Grandes Eaux. Un Avant puis un Après.  La technologie a pris le pas sur l'Humanité, un Sérum a été inventé pour rallonger la vie des individus, désormais divisés en deux classes sociales: les Vulnérables (qui vivent environ 100 ans) et les Lastings (environ 400 ans après avoir reçu un Sérum). Mais vivre 400 ans a un prix: l'individualité se font dans la collectivité. L'individu se doit d'agir pour "l'Humanité" sans n'avoir ni ressentir de notions d'envie, de plaisir, ni même d'amour. Se marier peut être une étape, mais pas un sentiment.

L'Ancien Monde, ses traces architecturales ont quasi toutes disparu, les vestiges mémoriels tels les livres, les photos ou même immatériels comme Facebook, sont quasi introuvables et sévèrement contrôlés par le gouvernement, le Slamb de l'Etoile. Ce dernier ne veut pas de souvenirs, de passé, de mémoire. La seule chose qui importe dorénavant, c'est le temps, que le temps que l'on a devant soi, mais pas pour soi.

En 2105, vivent deux amies inséparables de 15 ans. Briss est une Lasting, Sophia une Vulnérable. Cette dernière voudrait recevoir le Sérum qui ferait d'elle une Lasting et nous la découvrons à la veille d'épreuves qui permettent à deux Vulnérables seulement de le recevoir. Après la première série, elle souffre de migraines, évanouissements. Briss l'emmène auprès de son grand frère Ulysse, un Affranchi, qui a refusé de recevoir le Sérum et qui vit dans une communauté sur une île... Là, Sophia fait la connaissance de Vita, une doctoresse qui va tenter de comprendre ce qui lui arrive.

Dans le même temps, Sophia aimerait tellement savoir ce qui est arrivé à son arrière-arrière-arrière grand-mère Mina, qui avait 15 ans en 2015 et qui vivait à Paris. Une envie, Un besoin qu'elle ne peut assouvir ouvertement. Il est dangereux d s'intéresser au passé. Mais Vandal, un Affranchi hacker, va l'aider... d'autant qu'ils ne sont pas indifférents l'un à l'autre...

 J'aime beaucoup ce genre de récits dystopiques qui nous entraînent dans un monde futuriste mais possible et qui nous racontent comme après-coup notre monde actuel à nous lecteurs. Références populaires, références bibliques, notions d'humanité, de science, de jeunesse/vieillesse, individualité/collectivité, plaisir/efficacité, mémoire/oubli, mémoire/éternité, adolescence/construction identitaire, premier amour: des thèmes que j'aime particulièrement!

Le Quidditch à travers les âges. J. K. ROWLING. Éditions Gallimard Jeunesse, avril 2017

Si j'aime l'univers créé par JK Rowling et sa richesse, le Quidditch n'avait pas été jusqu'à présent l'un des éléments auquel j'attachais une grande importance. J'aimais sans plus. Pourtant, ej dois reconnaître qu'en découvrir un peu plus sur le sport préféré des Sorciers est toujours intéressant.

Ainsi, ce livre nous emmène aux origines de ce sport, bien avant le Moyen-Age, et ses différentes évolutions que ce soit dans ses inspirations, le lieu de jeu, dans le matériel utilisé et ses matériaux, comme dan la composition des équipes et le rôle de chacun, avant de nous présenter des équipes et des joueurs célèbres..

C'est d'autant plus intéressant qu'à la fiction s'entremêlent de vrais éléments ou dates des différentes Chasses aux Sorcières entre le XIIIe et XVIIe siècles particulièrement. J'aime!

Le Magicien d'Oz. L. Frank BAUM. Éditions Usborne, 2016

Avec mes garçons, presque tous les soirs, nous lisons deux-trois chapitres de ce roman et nous aimons beaucoup.

Ainsi avons-nous fait connaissance avec Dorothée, une fillette du Kansas, débarquée au pays d'Oz suite au passage d'une tornade. Ayant débarrassé bien fortuitement cette partie du pays de sa sorcière malveillante, elle part avec son chien Toto en direction de la Cité d'Emeraude, pour rencontrer le Grand Magicien d'Oz dans l'espoir qu'il la renvoie chez elle.

Sur le chemin pavé de briques jaunes, elle rencontre d'abord un épouvantail qu'elle décroche de son pieu. Il aimerait tellement avoir un cerveau qu'il lui demande s'il peut l'accompagner, puis c'est au tour du Bûcheron de fer-blanc de les accompagner. Anciennement homme, il aimerait pouvoir à nouveau avoir un cœur. Dans une forêt sombre, ils font la connaissance d'un Lion qui se dit lui-même poltron. Pourtant à eux quatre, il s font fi des difficultés, trouvent du courage ou des solutions pour toujours avancer.

Dorothée est une fillette attachante, tout comme ses compagnons. Aucun ne semble se rendre compte de qui ils sont, de ce qu'ils apportent aux autres, de leur richesse personnelle et collective.

C'est un très beau récit d'amitié et d'apprentissages. Vivement la suite, car je ne me souviens absolument pas de ce qu'il se passe...

3/ Que vais-je lire ensuite?

Les pantins de la Terreur. Catherine BOLLE. Editions Alice Jeunesse, août 2020

Présentation de l'éditeur:

Nous sommes au temps de la Terreur. Qui est cet homme en noir qui récupère les têtes des guillotinés les plus célèbres ? Henri, Léonce, Charlotte vivent sous le régime de la Terreur. Le premier est le fils du bourreau, le deuxième est un fédéré déserteur, la troisième est la fille du roi, mystérieusement sauvée de la guillotine. Les trois jeunes gens vont se lier d’amitié malgré tout ce qui les sépare et, par un concours de circonstance, vont se retrouver dans la demeure du célèbre Lavoisier. Avec l’aide d’Olympe de Gouges, Camille Desmoulins et Danton, ils fomentent une attaque contre le régime et Robespierre. Mais, dans cette demeure, il se passe des choses bien plus étranges qu’un simple coup d’état : des morts semblent revenir à la vie…

Fin septembre, mon blog a eu 7 ans!! 

7, chiffre sacré, chiffre bonheur; symbole de totalité, d'achèvement de cycle; 7 ans l'âge de raison dit-on. Et ma raison à moi me dit de continuer ;-)

Aussi, pour le fêter come il se doit, je vous prépare une petite série de concours qui, je l'espère, vous raviront!

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 13/10/2020 15:02

Bravo pour ces sept ans Blandine ! Que le temps a passé vite depuis la chronique de La grande Nuit... Et voilà, sept ans après, des dizaines de lectures , de chroniques, de challenges, de rendez-vous et de partages !
Bravo <3
Belle semaine livresque !

Blandine 14/10/2020 09:21

Merci infiniment Nancy <3

FondantGrignote 13/10/2020 09:07

TRES TRES TRES BON BLOGIVERSAIRE !!!! :-) Ton blog est un endroit où l'on puise inspirations et bonnes ondes, alors je te suis sans problème pour les 7 prochaines années !! :-D

Blandine 14/10/2020 09:20

Oh merci beaucoup Fondant <3 Tes mots me touchent beaucoup <3

Nathalie 12/10/2020 13:38

7 ans ! L'âge de raison, effectivement, c'est ce qu'on dit. ???? Alors avec un peu de retard, je te souhaite un très joyeux Blog'anniversaire !!!
Et bien sûr qu'il faut que tu continues. ????????

Blandine 14/10/2020 09:20

Merci beaucoup Nath <3 <3
Hihi, ouiiii!!!!