C'est lundi, que lisez-vous? #312

Publié le 7 Septembre 2020

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Les Trois secrets d'Alexandra

1/Il faut désobéir - 2/ Un violon dans la nuit - 3/Viva la liberté!

Texte de Didier DAENINCKX et illustrations de PEF.

Editions Rue du Monde, 2002-2003-2004

Au-travers de ces trois albums, Alexandra, une fillette blonde, va découvrir tout à tour l'impact que l'Histoire a eu sur sa famille, et notamment sur son grand-père, sa vieille tante et sur son arrière-grand-père.

En partant d'une activité qu'ils font ensemble, chacun remonte le temps et se livre, faisant écho au récit livré par l'un ou l'autre, et le prolongeant.

Ainsi découvre-t-elle comment Bernard, son grand-père, a échappé avec sa famille aux Nazis grâce à l'aide d'un policier, Pierre.

Auprès d’Esther, elle découvre le terrible sort qui attendait les Juifs à Auschwitz et pourquoi elle ne joue plus de violon.

Enfin, avec Pépère, elle découvre pourquoi il soutient l'équipe du Red Star et comment les Résistants œuvraient pour contrecarrer les plans des Nazis et préparer la Libération.

Le récit s'accompagne des dessins plein de rondeur de PEF et de photos d'archives toutes légendées pour les expliquer. Ainsi avons-nous lu ces trois albums essentiels avec mes garçons. Une triple lecture qui les a marqués et qui a eu des échos avec d'autres lectures comme Les Enfants de la Résistance, Le Réseau Papillon ou Les grandes grandes vacances... Des lectures qui suscitent interrogations, discussions et transpositions, pour ne pas oublier.

Des blanches et des noires. Pas de pause dans la ségrégation. Texte d'Isabelle WLODARCZYK et dessin de Hajnalka CSERHATI. Oskar Editeur, 2016

"Mes Albums dans l'Histoire" est une collection qui offre un récit qui se prolonge par un dossier documentaire qui reprend la période et la thématique évoquée.

Ici, l'autrice s'est basée sur un évènement douloureux et fondateur d'une fillette pour nous raconter son engagement futur et entier en faveur des Droits des Noirs aux Etats-Unis.

Je l'ai présenté dans un article dédié ICI.

NOUVELLES JEUNESSE

Au cœur de la forêt. Dix nouvelles captivantes. Collectif de dix auteurs. Editions Auzou, octobre 2019

Dix auteurs, dix voix, pour célébrer les arbres et la forêts, qui écrivent et s'élèvent en faveur de la reforestation, et pour la protection de la nature. Sa couverture est vraiment superbe et recèle quantités de détails qui se dévoilent au fur et à mesure des lectures des nouvelles.

Des nouvelles écologique, fantastique, post-apocalyptiques, d'amitié, de lien, d'entraide, d'amitié, toutes fortes d'engagements. Des engagements qui revêtent plusieurs formes, d'hier, d'aujourd'hui, de demain, et qui s'entrecroisent autour d'un double thème: l'Arbre et la Forêt, tour à tour menacés, protecteurs,évocateurs d'enfance, de jeux, de préservation.

D'ailleurs, la nature et la raison d'être de ce recueil sont l'engagement puisque les Editions Auzou sont en partenariat avec l'association Up2green qui oeuvre pour la reforestation dans le monde, et en accompagnant les populations locales pour la préserver et en tirer bénéfices (avec des arbres fruitiers par exemple).

BD 

Rackette-moi si tu peux. Sophie ADRIANSEN et Clerpée. Gulf Stream Editeur, août 2018

Après leur séries consacrées au collège (4 titres) et au lycée, (2 titres), les éditions Gulf Stream abordent le primaire avec cet album (tout seul pour le moment) et le thème du racket.

Enzo est un garçon qui vient de déménager et qui se retrouve sans amis dans sa nouvelle école. Il passe ses récréations seul, n'ose pas prendre la parole en classe même quand il a la réponse. Aussi, lorsque Florie, flanquée de ses deux copines, lui adresse la parole, il est tout heureux. Même si c'est pour demander de l'argent. De l'argent pour aller s'acheter des bonbons le lendemain, ensemble. L'argent il l'apporte, mais il ne goûte jamais les bonbons... et sa tirelire se vide toujours plus, comme s'éloigne sa maquette tant désirée, sans qu'il n'ose dire quelque chose, par peur... Jusqu'au moment de bascule.

Un album essentiel sur une pratique malheureusement encore trop courante dont je vous parle plus en détails mercredi pour le RDV BD de la semaine.

Noise - Tome 3. Tetsuya TSUTSUI. Editions Ki-Oon, septembre 2020

Voici le 3e et dernier tome de ce manga thriller dont je vous ai parlé il y a peu en vous présentant le 2e. A Shishikari, village menacé par la dépopulation, relancé économiquement par la culture d'une figue noire qui fait fureur, il se passe de sombres évènements. Un homme venu répondre à l'annonce d'emploi du verger, s'est vu évincé par le propriétaire et son ami d'enfance en raison de son comportement suspect. A raison! Fraîchement sorti de prison, on apprend grâce à une narration parallèle, qu'il a tué l'homme qui l'aidait dans sa réinsertion sociale et qui l'avait adopté pour ce nouveau départ.

Malheureusement, les choses dérapent, l'homme meurt, dissimulation de cadavre et de preuves, culpabilité trop forte et suicide raté, les policiers débarquent au village où la présence d'étrangers est mal perçue, l'Adjoint au Maire, qui est au courant de tout, fait du chantage et se voit abattu. Les mensonges s'accumulent...

Dans ce 3e tome, nous découvrons le plan du propriétaire pour sauver son ami et son verger, comme le village de la ruine t du déshonneur. Trois ans passent, le village est devenu prospère et de nombreuses familles se sont installées. Mais un évènement relance l'affaire...

Comme j'étais impatiente de connaître la fin de ce thriller haletant et oppressant, aussi ai-je lu très vite ce tome. Trop vite peut-être à moins que ce soit les évènemetns qui passent trop vite, et/ou trop facilement, surtout au vu de l'intrigue qui nous a menés jusqu'ici. Bref, je n'ai pas été convaincue, restant sur une fin de bâclé et ma faim... "Tout ça pour ça?" Je vais relire ce dernier tome moins vite, plus posée et j'espère ne pas ressentir ce même sentiment...

Emma et Capucine - Tome 1 - Un rêve pour trois. Jérôme HAMON et Lena SAYAPHOUM. Editions Dargaud, 2017

Cela faisait un moment que j'avais noté cette BD suite à la présentation par un des Bulleurs du mercredi, une offre regroupant les deux premiers albums de la série (qui en compte 5 pour le moment) m'a enfin décidé à l'acquérir, et je ne regrette pas!

Emma et Capucine sont deux soeurs qui ont environ 4 ans d'écart, Capucine étant le plus âgée.

Toutes deux font de la danse classique sous l'égide de leur mère intransigeante qui aimerait tant que ses filles intègrent ensemble l'Opéra de Paris. Mais au fil des auditions, la danse de Capucine ne convainc pas. Les examinateurs estimant qu'elle est trop libre et personnelle. Dès lros, un choix s'impose à la jeune fille: intégrer un Conservatoire très bien mais au prestige moindre ou un cours privé.

C'est pourtant une autre voie que Capucine choisira d'emprunter, non sans heurts et pleurs. Quant à Capucine qui entre à l'Opéra, la compétition s'annonce rude.

Cet album parle de danse, de rigueur, et de rêve. Et comme l'indique le titre de ce premier tome: d'un rêve partagé, d'un rêve transposé, d'un rêve d'enfant qui ne correspond plus ou ne peut se réaliser, de rêve brisé aussi. Peu à peu, la mère, en discutant avec son mari et père des filles, devient plus souple, se souvient de ses rêves d'enfant, de ses échecs et de la peur que ses filles en subissent, de la procuration qu'elle leur met sur les épaules.

Récit initiatique, il l'est aussi sur le thème de l'adolescence, de l'amitié et du premier amour.

Les dessins sont très doux, se concentrant sur les personnages et les corps, floutant les décors quasi inexistants et nous concentrant sur les détails.

vivement que je lise le tome 2 (que j'ai) et la suite qu'il me faut encore acheter!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Nickel Boys. Colson WHITEHEAD. Editions Albin Michel, août 2020

Après avoir tant aimé Underground Railroad, lire ce roman était une évidence pour moi.

Nous voici dans la Floride ségrégationniste des années 1960, aurpsè d'Elwood Curtis, jeune ado placé dans la maison de redressement pour garçons Nickel suite au vol d'une voiture. La réalité est autre mais qui s'en préoccupe?

Ainsi se retrouve-t-il là-bas au lieu d'être à l'université à étudier la littérature anglaise...

Cette "Maison" à l’extérieur aussi lisse que son intérieur est rebutant accueille des garçons Blancs et Noirs mais ne les traite pas tout à fait de la même façon. Comme à l'extérieur. Tous ont des cours (ou présentés comme tels), des travaux à réaliser pour l'école, de la nourriture à peine mangeable mais les conditions de vie sont plus dégradées pour les Noirs. Elwood se lie très vite d'amitié avec Turner qui lui explique le fonctionnement officieux de l'école, dont Elwood connaît bien vite les rouages les plus sombres...

Nickel Boys est un roman qui nous immerge dans une société et un microcosme faits de violences aussi sordides, qu'injustes que devenues ordinaires. Et pourtant, j'ai le sentiment de rester à distance car l'auteur fait comme preuve d'une certaine pudeur, nous disant les faits sans les décrire, passant très vite dans la temporalité sans vraiment la marquer (j'ai du mal avec ce procédé), et cela m'empêche de vraiment me représenter ce qu'il se passe et ce qu'Elwood ressent. Tout semble passer très vite.

Pour autant, j'aime l'écriture de l'auteur, simple (mais pas simpliste).

3/ Que vais-je lire ensuite?

Par une nuit écarlate. Hubert BEN KEMOUN. Editiosn Auzou Romans, 27 août 2020

Présentation de l'éditeur:

Solal fait le mur pour rejoindre Adèle dans une soirée. Lionel, SDF, vole un couple pour avoir de quoi survivre. Alessandro, petit dealer de quartier, se rend à une fête et jette son dévolu sur une jeune fille. Arno part à la recherche d'un de ses anciens associés qui arnaque son patron. Les destins de ces personnages vont se croiser, révélant peu à peu les liens improbables qui les unissent et les motivations qui les animent. Et au cœur de cette nuit écarlate, chaque acte pourrait avoir de terribles conséquences...

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FondantGrignote 07/09/2020 10:23

Comme toi, j'aime bien les histoires parlant de la danse, alors je note Emma et Capucine ! Bonne semaine :-)

Blandine 10/09/2020 23:43

Oh oui c'est un beau premier tome, il me tarde de découvrir la suite! Belle fin de semaine à toi Fondant!

Nathalie 07/09/2020 07:46

Pour l'instant, je lis "American Misfits" un polar écrit par... Mon fils !

Nathalie 07/10/2020 17:08

Alors c'est bien ! Un peu violent, pas mal d'alcool, de drogues et de méchants (mais bon, c'est un polar qui se passe à Miami dans les années 70). Les personnages et l'ambiance sont plus importants au final que l'enquête.

Blandine 10/09/2020 23:42

Oooh génial!! (tu dois être fière!) Et alors?!