Sherlock, Lupin et moi - Tome 3. Irène ADLER – 2017 (Dès 10 ans)

Publié le 30 Juin 2020

Sherlock, Lupin et moi

Tome 3

L’énigme de la Rose écarlate

 

Irène ADLER (pseudonyme de Pierdomenico BACCALARIO et Alessandro GATTI))

Illustrations de Bruno IACOPO

Traduit de l’italien par Béatrice DIDIOT

 

Editions Albin Michel Jeunesse, septembre 2017

(Italie, 2012)

 

272 pages

Dès 10 ans

 

Thèmes : Enquête, Angleterre, Amitié, cold case, vengeance, univers holmésien

 

Et si Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irène Adler s’étaient connus et étaient devenus amis durant leur adolescence ?

Qu’auraient-ils fait ?

Ils auraient enquêté bien sûr !

 

 Une petite présentation de nos jeunes héros s’impose :

  • Sherlock Holmes, célèbre détective anglais, est né en 1887 par la plume de Sir Arthur Conan Doyle. Il est un jeune homme grand et maigre, à la fois renfermé et vif, parfois un peu gauche, très cultivé et au raisonnement logique dénué d’émotion tout à fait atypique. Il vit avec sa mère, ses frères et sa jeune sœur à Londres.
  • Arsène Lupin, français, a été créé par Maurice Leblanc en 1905. Avec son père Théophraste dont il a hérité la discrétion et l’agilité, ils viennent d’intégrer un cirque et sillonnent les routes de France. Irène et lui s’étaient quittés très proches à la fin du tome 2.
  • Irène Adler est apparue dans l’univers de Sherlock Holmes en 1891. Américaine, fille de bonne famille, son père est un riche industriel allemand, sa mère est une femme assez froide dont elle se rapproche peu à peu. Irène a deviné qu’elle était adoptée et recherche des éléments qui pourraient la mener à ses origines. Elle sait pouvoir compter sur l’aide de son domestique Horatio Nelson, à qui elle ment pourtant très souvent.

 

C’est par la plume d’Irène que nous sont racontées, des années plus tard, les aventures et enquêtes de ce trio improbable., tout en nous dévoilant deci-delà quelques éléments du futur et des personnages tels que nous les connaissons.

 

Ils se sont rencontrés en août 1870 en France, sur les remparts de Saint-Malo et ont immédiatement sympathisé avant de résoudre une affaire de piraterie et de bijoux. (Tome 1)

Ils se sont ensuite retrouvés à Londres en septembre alors que le père d’Arsène est soupçonné de meurtre dans l’enceinte de l’Opéra et que la chanteuse vedette disparaît. (Tome 2)

Londres, Décembre 1870

Irène et Sherlock se retrouvent souvent au Shackleton Coffee House.

Par un jour neigeux, Irène découvre Sherlock Holmees plongé dans le journal du Times devant un petit encadré comportant quelques mots et chiffres présentés comme un problème d'échecs. Sa curiosité est attisée, car non affirme-t-il, cela n'a rien à voir avec les échecs.

Dès lors pourquoi le présenter ainsi, que signifient ce code et ce pseudonyme du Frère Noir?  

Dans le même temps, ils apprennent par ce même journal qu'un meurtre a été commis.

Et si les deux affaires étaient liées?

 

Arsène, qui s'est fâché avec son père, question de point de vue et d’utilisation de compétences, arrive à Londres et tous trois se rendent à Scotland Yard pour partager leurs opinions et déductions.

Ayant été très mal reçus, ils décident de mener l'enquête par leurs propres moyens, se rendent sur les lieux des crimes (un deuxième meurtre a eu lieu entre temps) découvrent que la Police cache des informations, la présence d'une Rose sur le corps des victimes, ce qui renvoient à une vieille affaire de vols non résolus vingt ans auparavant.

Ils font la connaissance du détective Field, ancien de Scotland Yard, avec qui ils partagent des informations. Ce dernier connaît d’ailleurs un jeune garçon fort étonnant et du même acabit que Sherlock, James Morarty.

 

Notre trio remonte des pistes, Irène ment effrontément à sa mère comme à Horatio qui lui montre bien que cela lui déplaît, se met en gagner et frôle même la mort…

 

Un scénario très bien ficelé et toujours plus prenant et haletant, avec de très bonnes réappropriations de l’univers holmésien et des dessins rétro (couverture comme entêtes de chapitres) que j’adore et qui immergent.

 

Et en parallèle, une plongée dans l'époque d'alors avec ses descriptions des lieux, des mœurs, des moyens de transports, comme de clins d’œil littéraires, et des intrigues secondaires qui interrogent. S’enchâssent aussi les sentiments amour/amitié que les trois éprouvent, le besoin d’émancipation et de reconnaissance propres à l’âge adolescent.

 

J’ai vraiment hâte de les retrouver tous trois dans leurs prochaines aventures et enquêtes, qui sont, à ce jour, au nombre de huit.

Ce roman participe au "Mois anglais" de Lou et Titine, au "Petit Bac 2020" d'Enna pour ma 6e ligne, catégorie Couleur; ainsi qu'à l' Objectif PALd'Antigone.


 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

  Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antigone 02/08/2020 08:35

Ma fille aime beaucoup Sherlock mais je ne suis pas sûre pour cette série...

Blandine 02/08/2020 14:54

Pour savoir, faudrait tester ;-)

Syl. 05/07/2020 20:06

Je suis une gamine quand je lis cette série !

Blandine 07/07/2020 00:54

Et je comprends parfaitement pourquoi car moi aussi ^^

rachel 02/07/2020 13:42

oh oui cela semble etre une chouette serie vraiment

Blandine 04/07/2020 09:18

Oui et plus ça va et plus prenante et complexe elle est (bon, il me faut quand même lire les 5 autres tomes pour vraiment pouvoir l’affirmer!!)

rachel 02/07/2020 13:39

Toute une belle serie...cela semble vraiment bien !

Blandine 04/07/2020 09:18

Exactement!

Nathalie 30/06/2020 17:57

La couverture est très attirante ! Je n'ai pas encore découvert cette série, mais elle est notée dans un coin de ma tête !!

Blandine 04/07/2020 09:17

Oh que oui, les couvertures sont vraiment très réussies et attractives! C'est ce qui m'avait poussée à acheter le premier tome!