Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)

Publié le 20 Mai 2020

Les tableaux de l'ombre

 

Jean DYTAR

 

Editions Delcourt et du Louvre, mai 2019

66 pages

 

Thèmes : Art, Peintures, Louvre, Célébrité, Humour

 

Le Louvre, plus grand musée parisien, 73 000 m² d'espaces d'expositions, 35000 œuvres exposées, 14,5 km de salles et couloirs, 30 000 visiteurs quotidiens, quelques nombres qui donnent le vertige.

Le Louvre et ses œuvres-stars, celles que l'on se doit d'avoir vues au moins une fois, même si c'est de loin, même si l'on est bousculé... La Joconde, La Liberté guidant le peuple, Le Radeau de la Méduse, la Victoire de Samothrace, la Vénus de Milo, pour ne citer que celles-ci), Pour avoir réussi sa visite, il faut les avoir vues, mieux encore, photographiées !

Alors forcément, au vu du monde et de la distance entre chaque, cela laisse peu de place, d'envie, parfois même de courage pour aller s'aventurer dans des salles ou départements moins connus, lorsqu'ils ne sont pas ignorés.

 

C'est ce que déplorent nos Tableaux de l'ombre, et particulièrement Tobias, Hilda, Caspar, Nils et Saskia, les personnages représentant les Cinq Sens, personnifiés et peints par Antonie Palamédès.

Vous ne connaissez pas ce peintre ni ces cinq petits tableaux ? Eh bien nous non plus avant de lire cet album (offert à mon 8 ans) qui les met à l'honneur.

Il faut bien avouer qu'ils ne sont pas avantagés.

Petits de taille, accrochés sur le mur à droite de l'entrée de la salle 902 (et donc dans notre dos quand on y entre) du tout petit département des collections privées, à la jonction entre les ailes Richelieu et Sully, au deuxième étage,il faut vouloir y aller, se laisser porter ou être perdu !

Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)

Ces cinq personnages en ont assez de cet état de fait !

Vingt ans qu'ils n'ont pas été observés, admirés. Les regards ne font que glisser sur eux. Pire, il n'y en a que pour le Placard à balais qui leur fait face. Non mais vraiment, un placard à balais !

Ah qu'il est loin le temps du salon de leur collectionneur !

 

Alors forcément lorsque la révolution gronde contre les Célébrités, certains veulent en être ! Beaucoup se souviennent de l'injustice et de l'humiliation qui leur ont été faites lorsque le Département des peintures italiennes a donné une fête, à laquelle ils ont été recalés car trop petits, pas assez célèbres, pas sur la liste, trop restreinte aux yeux de certains.

Venus des quatre coins du Musée, des personnages se sont rassemblés pour leur faire leur fête !

 

Mais est-ce vraiment leur faute à ces stars ?

S'ensuit donc un débat sur la célébrité, le rapport à l'image, la chance d'être exposé dans un Musée tel que le Louvre, l’évolution des goûts au-travers des siècles...

 

Et puis un an plus tard, une étrange effervescence règne dans la salle 902.

Les visiteurs se pressent, jeunes et moins jeunes observent nos personnages, prennent des selfies avec eux.

Mais que c'est épuisant cette célébrité aussi soudaine qu'éphémère, rendue possible grâce à la parution d'un certain album.

 

Et nous aussi, lorsque nous sommes allés au Louvre avec mon trio (et ma sœur), nous avons voulu voir nos cinq personnages. Eh bien ce ne fut pas chose aisée ! Après avoir arpenté nombre de salles, tourné en rond et demandé à plusieurs guides (pas plus avancés que nous), nous les avons enfin trouvés ! Et le « Placard à balais » aussi ! (de son vrai nom Vue d'intérieur – ou Les Pantoufles – de Samuel von Hoostraten),

On a donc pris notre temps pour les observer et les détailler.

Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)
Les tableaux de l'ombre. Jean DYTAR – 2019 (BD)

Jean Dytar se met lui même en scène dans son histoire qui se déroule en trois temps.

Il multiplie les mises en abyme (j'adore!) et a choisi de représenter les œuvres et leurs personnages avec leurs fonds et/ou cadrages. Tous les personnages (et tableaux) sont ainsi aisément identifiables.

 

Les tailles des personnages reflètent celles de leurs tableaux, certains sont donc gigantesques et d'autres minuscules, les Rembrandt sont nombreux (autant que d'autoportraits du peintre au Louvre), le Saint Jean Baptiste de Léonard de Vinci (Jibé pour les intimes) a le bras droit toujours levé (et donc coincé) ou encore Monna Lisa qui ne peut pas être debout.

Sûrement un oubli du peintre.
Il paraît qu'il ne finissait pas toujours ses œuvres, Léonard...

Tu parles d'un chef d’œuvre !

Cet album, qui regorge de péripéties et d'humour, est un excellent ouvrage de vulgarisation artistique et engage une réflexion sur la notoriété à-travers le temps, les époques et ses moyens,

On se régale quelque soit notre âge !

Au-delà, il nous invite à aller au Louvre (et par extension dans d'autres musées) avec de nouveaux yeux, à être plus curieux, à sortir des sentiers rebattus et à observer autrement les œuvres.

 

Cet album participe au RDV « BD de la semaine », aujourd’hui chez Moka (qui nous entraîne aussi au Louvre; CLIC) ; au « Petit Bac 2020 » d’Enna, pour ma 5e ligne, catégorie Objet; ainsi qu'à l'Objectif PAL d'Antigone.

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, Nathalie présente aussi un album de Jean Dytar, La Vision de Bacchus.

 

Belles lectures et découvertes !

Blandine

  Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
je note, le sujet me plait bien
Répondre
B
top ;-)
F
C'était rendez-vous au Louvre cette semaine? :-)
Je ne suis pas très fan des dessins mais pourquoi pas le feuilleter à l'occasion!
Répondre
B
Et sans s'être concertées ;-)
J'espère que le feuilletage te donnera envie de le lire!
A
Voilà qui a l'air très sympa ! ;) Je retiens.
Répondre
B
Oh oui tu peux ;-)
F
L'idée me plaît énormément !!
Répondre
B
Chouette :-D
H
Le concept est original! J'aimerais bien découvrir cet album et dans quelques temps retourner au Louvre.
Répondre
B
Carrément!
N
J'aime beaucoup l'idée ! Je note pour mes élèves... et pour moi !
Répondre
B
Mais oui mais oui :-)
N
Je le lirai c'est sûr ! Pour l'Art, la peinture, l'humour et Jean Dytar qui est vraiment un auteur qui me plaît beauocup.
Répondre
B
Je suis certaine qu'il te plairait ;-)
PS: j'ai commandé la Vision de Bacchus^^
E
ça a l'air très sympa!
Répondre
B
ça l'est!
A
Comme je le disais chez Moka, je n'ai encore jamais lu de titres de cette collection mais vos chroniques me donnent envie daller voir un peu plus de ces envers du décor du Louvre :-)
Répondre
B
Je t'y encourage! Il y a de très belles découvertes à faire!
M
malgré ce que tu en dis, je ne suis pas sûre que ça me plaise... l'art et moi...
Répondre
B
Il faudrait que tu y jettes un œil pour être sûre ;-)
M
Nous avons toutes les deux RDV au Louvre ce jour dis-moi...
Répondre
B
C'est une jolie coïncidence!
C
Il peut être sympa pour mes têtes blondes !
Répondre
B
Et même pour toi ;-)
S
L'humour me donne envie d'y jeter un oeil ;)
Répondre
B
Et même les deux, pour le reste ;-)