Le courage des autres. Hugo BORIS - 2020

Publié le 26 Avril 2020

Le courage des autres

 

Hugo BORIS

 

Éditions Grasset, janvier 2020

178 pages

 

Thèmes : courage, altruisme, chronique sociale, transports en commun

 

 

Auprès de lui, l'auteur nous emmène dans les transports parisiens, lieux de toutes sortes de comportements, où l'Homme révèle ses différentes facettes.

Indifférence, égoïsme, force, courage, lâcheté, altruisme, ...

Le jour, la nuit, dans une rame bondée ou quasi déserte.

 

Ainsi, sur quelques lignes comme 2-3 pages, nous décrit-il ces comportements et les réactions que ces transports en commun, où les gens sont agglutinés, peuvent engendrer. Sur les autres, mais surtout sur lui. Lui qui ne bouge que pour fuir, en détournant les yeux, ou en détalant, selon la situation, et malgré sa ceinture noire de karaté

(…) Il y a une arrogance de l'humilité à s'abaisser comme ça volontairement, à parlerdu courage des autres, à retenir ce titre programmatique pour mieux souligner le mien, en creux, le courage qu'il faut pour avouer qu'on n'en a pas (...)

Ainsi nous dévoile-t-il son caractère, ses peurs, ses doutes, ses décisions, son admiration pour les autres. Ces autres qui restent, qui osent, qui parlent, haussent le ton, ces autres qui semblent si sûrs d'eux, physiquement comme dans leurs mots, même si c'est pour faire le mal, inspirer la crainte, ceux qui semblent se gausser de la peur qu'ils inspirent.

 

Le courage des autres est à la fois un portrait intime et une chronique sociale, qui se fondent sur la profonde connaissance que l'auteur a de lui-même (et dénuée de toute complaisance) comme sur l’apparence et les sentiments que les autres lui inspirent (parfois emprunts de préjugés).

 

Mais ce livre, parfait pour le métro, passera comme on attend le prochain train.

Il agace et/ou ennuie, et sera vite oublié, emporté par d'autres, plus marquants.

Cet essai participe au « Petit Bac 2020 » d'Enna, pour ma 6e ligne, catégorie Mot au pluriel.

 

Belles lectures et découvertes !

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bon. Ne prenant guère les transports en commun, je peux donc m'en passer. ;)
Répondre
B
ha ha ha!! voilà!
M
Rien de bien fulgurant ici donc.
J'avais lu de lui (si mes souvenirs sont bons) Un baiser dans la nuque.
J'en garde une belle histoire mais après pas mal d'années, elle s'est enrobée d'un certain flou.
Répondre
B
Non, tu peux passer ton chemin... J'avais remarqué Police de lui (qui avait fait pas mal de bruit à sa sortie), faudrait que je le lise pour confirmer ou non cet avis-ci...