Le petit sapin. Andersen et Charlotte GASTAUT – 2018 (Dès 4 ans)

Publié le 7 Décembre 2019

Le petit sapin

 

D'après Hans Christian ANDERSEN

Illustrations de Charlotte GASTAUT

 

Editions Flammarion Jeunesse / Père Castor, octobre 2018 (1ère édition en 2014)

Dès 4 ans

 

Thèmes : Noël, famille, Nature, Impatience, Vanité, traditions

 

Dans une grande forêt, au milieu des grands pins et sapins, un jeune sapin se désespère.

Tout petit, tout jeune, tout frêle, il se sent inutile.

Rien ne l'égaie: ni les animaux, ni les couleurs, ni la neige étincelante. Il n'a qu'une impatience: grandir. Être grand et être fort pour accueillir des nids dans ses branches, sentir le vent et se balancer.

 

 

Ainsi passent les saisons, entre lamentations et jalousies.

Surtout en hiver, lorsque des bûcherons emportent plusieurs sapins.

Où vont-ils?

Le petit sapin rêve de mille possibles, alimentés par les dires des animaux migratoires et de passage.

Mais il n'écoute pas la brise ou le soleil qui lui enjoignent de se réjouir et de profiter de l'instant présent et de ce qui s’offre à lui, là maintenant.

Réjouis-toi de ta jeunesse, lui dirent les rayons du soleil.

Puis arrive l'hiver où sa taille le fait remarquer.

Il est coupé, emporté, décoré.

Il est heureux, choyé, admiré.

Comme les enfants assis dans sa verdure, il écoute l'histoire de Doumpe-le-Ballot.

Quelle soirée merveilleuse!

Quels rires et joies partagés.

 

 

Mais il est bientôt remisé au grenier, avec pour seule parure, son étoile dorée.

Seules quelques souris viennent le visiter et l’écouter raconter, encore et encore l'histoire de Doumpe-le-Ballot.

 

Au retour du printemps, lorsqu’enfin il est sorti, il réalise ce qu’il est devenu et ce qu’il va advenir de lui…

 

****

 

J’aime énormément les histoires qui parlent du sapin (de Noël) mais ne connaissais pas celle-ci.

Elle est aussi belle que triste.

 

Le sapin tout à son impatience, à sa vanité, voire orgueil, n’a pas voulu, su, écouter les voix de la sagesse, de la patience, ne songeant qu’à l’après, à un ailleurs, à l’aventure.

Même lorsque l’espoir n’était plus de mise.

 

Ainsi toute sa vie n’aura été que pour une seule soirée.

Fantasmée, réalisée, ressassée.

Mais quelle soirée !

Que d’impatience, de tristesse, de gâchis, pour ces quelques instants, somme toute éphémères.

La vie vaut-elle d’être vécue « juste » pour un unique moment ?

 

Au-delà, cette histoire peut aussi nous questionner sur ce que nous, les humains, faisons de la nature et comment nous « l’utilisons ».

Ce que deviennet les sapins après les Fêtes est une question intéressante à plus d'un titre, et ce qui arrive à celui-ci est-il le fruit d'une tradition à cette époque, ou au Danemark, le pays de l'auteur? Je ne sais pas.

 

 

Délicates, un brin rétro et pleines de douceur, les illustrations de Charlotte Gastaut sont un enchantement. Couleurs éclatantes, mille détails et motifs à admirer.

Cet album participe au Challenge « Christmas Time 2019 » de Mya ; à celui de Sophie Hérisson « Je lis aussi des albums 2019 » ; ainsi qu’à celui de Bidib « Contes et légendes » ; au « Petit Bac 2019 » d’Enna pour ma 6e ligne, catégorie Végétal ; ainsi qu’à l’Objectif PAL d’Antigone.

 

 

 

 

 

 

Ce conte m'a de suite fait penser à La robe de Noël de Satomi Ichikawa, mais dont les fins diffèrent.

 

D’autres sapins sur le blog :

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antigone 27/12/2019 14:50

Un très bel album on dirait. Oui c'est un peu triste ce que l'on fait aux sapins, mais je suis encore attachée à cette tradition là...

Blandine 30/12/2019 11:39

Oui, il est à découvrir :-)

MyaRosa 14/12/2019 10:46

Qu'elle est triste, cette histoire ! Je l'aime beaucoup aussi et nous avons la même édition. Je pensais justement la lire avec ma fille, ce week-end, car elle m'a justement demandé ce que deviennent les sapins après Noël...

Blandine 14/12/2019 11:06

Oui, une belle et triste histoire...
Je ne sais pas si ce que devient ce sapin une fois le printemps revenu est une tradition de l'époque ou au Danemark... Mais cette question de l'après est intéressante à plus d'un titre!
Je te souhaite une belle lecture avec ta fille ;-)

Nancy 07/12/2019 18:04

Je vous rejoins Blandine, comment prenons-nous soin de la nature ?
Je trouve cette histoire triste pour des petits malgré les illustrations merveilleuses de Charlotte.

Blandine 09/12/2019 09:56

Je ne sais pas si la toute fin du sapin était une tradition à l'époque d'Andersen, peut-être... néanmoins, cela résonne avec d'autant plsu de force ,que la fin des sapins de nos jours, n'a rien de traditionnel ou beau :-/
Oh oui, quelles belles illustrations, elles contrebalancent idéalement les mots!
Belle journée Nancy!

Nathalie 07/12/2019 08:32

Je connais cette histoire depuis longtemps mais pas avec cette illustratrice.
Savoir profiter du moment présent...

Blandine 09/12/2019 09:54

Pas toujours facile hein?!

FondantGrignote 07/12/2019 07:04

Tentant, inspirant et élégant ! :-)

Blandine 09/12/2019 09:54

Exactement ;-)