Rien n'est noir. Claire BEREST - 2019

Publié le 17 Novembre 2019

Rien n'est noir

 

Claire BEREST

 

Editions Stock, 21 août 2019

288 pages

 

Thèmes : Frida Kahlo, Diego Rivera, Biographie, Amour, Art, Peinture

 

 

Rien n'est noir.

Non.

Tout est couleurs.

Vives, pimpantes, vibrantes…

Tout est nuances, teintes et perspectives.

 

Surtout avec Frida Kahlo.

Femme, artiste devenue icône et symbole, sa vie est multicolore, souffrance, passionnée, violente.

Tout comme son amour pour et avec Diego Rivera, artiste muraliste, communiste, de vingt-et-un ans son aîné.

Tout comme ses tenues, traditionnelles, extravagantes.

Tout comme son caractère et ses paroles, souvent grossières.

Tout comme sa peinture, son Art.

Ce même Art qu’elle ne pense pas faire, encore moins maîtriser.

Quand les gens décèlent des sens cachés dans ses tableaux, ça la fait rire, comment ne pas les décevoir, elle peint juste ce qu’elle voit. Et ce qu’on voit échappe et bouge, alors il faut peindre souvent pour courir après.

Une palette de couleurs et d’émotions qui se retrouvent dans le magnifique tableau de David Simonetta qui orne la couverture de ce roman et qui s’intitule Frida, Kiss me hard et qui image si bien cet amour hors-norme, intense, passionné, destructeur, excessif, depuis leur rencontre en 1928 jusqu’à la mort de Frida en 1954, à 47 ans.

Frida est trop intense parfois, impossible à son contact d’oublier que l’on va tous mourir et qu notre passage ici est une sorte de violence magique, futile, essentielle et grotesque, interdit d’oublier que nous sommes tous reins et peau d’inconsolables incendies, c’est trop de tension, il est sorti de soir, il a besoin d’être seul parfois, souvent.
Mais une vie sans elle serait une pâle étoile. Une longue et morne promenade bordée de réverbères perpétuellement allumés.
Il s’effondre de chagrin.

Au gré de quatre parties, sobrement nommées par une couleur (bleu – rouge – jaune – noir), ensuite déclinée en nuances qui donnent le ton des mots, Claire Berest, avec finesse et sensibilité, nous raconte Frida.

Son histoire, sa famille, ses souffrances, ses rêves, ses désirs et exigences, la maladie, l'Accident, ses amours, son Amour, ses voyages, ses joies, ses deuils, ses extravagances, les fêtes, les départs, ses peurs, ses outrances, son Art et sa conception de l'Art, son dévouement, la politique, sa dévotion, sa haine amoureuse et dévorante, ses douleurs…

Rouge Manhattan

Rouge criard et acidulé.

Elle nous raconte cet amour entre Frida et Diego aussi intense qu'hors-norme, possessif, destructeur.

 

Même si l’on connait le personnage de Frida Kahlo, cette biographie romancée nous en apprend encore.

Et elle a son originalité, sa beauté, grâce au choix narratif de Claire Bérest et à son écriture, fine, poétique, sensible, parfois dure aussi.

Elle se déguste, se savoure, s’imagine, se visualise.

Et c'est avec la larme à l’œil que je l'ai refermée.

Ce roman participe au « Challenge 1% Rentrée Littéraire 2019 » de Sophie Hérisson (8) ; à celui de Nahe dédiée à l’Amérique Latine ; ainsi qu’au « Petit Bac 2019 » d’Enna pour ma 7e ligne, catégorie Couleur.

 

 

 

 

Découvrez aussi l’avis de Saxaoul.

Frida Kahlo est déjà sur le blog avec cet album jeunesse : Frida Kahlo.

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 18/11/2019 21:09

Un livre à offrir à toutes les passionnées de la grande Frida !
Vous le présentez si bien :)
Belle soirée, Blandine.

Blandine 18/11/2019 22:21

Exactement ;-)
Merci beaucoup Nancy <3
Belle soirée à vous aussi!