Rentrée Littéraire 2019 : Challenge 1% chez Sophie Hérisson

Publié le 31 Janvier 2020

(j'adore cette image!)

524 romans sont attendus en cette Rentrée!

Et le Challenge 1% Rentrée Littéraire existe depuis déjà dix ans chez Sophie Hérisson!

Bravo et merci à toi de le reconduire chaque année!

Je n'ai pas fait de liste, je me laisse porter par ce qui viendra à moi, et grâce au Grand Prix des Lectrices Elle auquel je participe, j'ai déjà quelques lectures de prévues ;-)

Le but du Challenge est de lire au minimum 1% de ces sorties, soit 6 livres, en incluant la Jeunesse et la BD (qui ne sont pas quantifiées dans ces 524 livres).

Il faut que le livre soit paru entre le 16 août et la mi-octobre, et le challenge dure jusqu'au 31 janvier 2020.

Le couteau. Jo NESBØ. Editions Gallimard, Série Noire, 15 août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Harry Hole a réintégré la police criminelle d’Oslo, mais il doit se contenter des cold cases alors qu’il rêve de remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur en série qu’il avait arrêté il y a une dizaine d’années et qui vient d’être libéré.
Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque cet homme qui l’obsède. Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes du sang d’un autre.
C’est le début d’une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.

Un mariage américain. Tayari JONES. Edition Plon, 29 août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Celestial et Roy sont beaux,jeunes,des projets pleins la tête,ils ont l'avenir devant eux.Mais le destin va leur jouer un bien mauvais tour ,à cause de leur couleur de peau

A l'occasion d'une visite aux parents, Roy va être injustement accusé de viol,jugé coupable en un rien de temps et condamné à 12 ans de prison.

Comment ce couple si amoureux va t-il survivre à une telle épreuve,comment chacun va réagir?

Célestial doit continuer sa vie,avancer tandis que Roy doit se faire à ses quatre murs et à l'univers carcéral

Un magnifique roman sur l'injustice et les préjugés,le racisme omniprésent aux Etats Unis, et au-delà de l'aspect sociétal,comment un couple peut affronter cette terrible situation

Tayari Jones signe un formidable roman qui va vous happer dès les premières pages et que vous ne lâcherez plus. Une très belle lecture

Les enfants terribles de BONAVENTURE. Cécile HENNEROLLES. Editions Magnard Jeunesse, août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

La grande aventure d'une bande d'enfants élevés au grand air, lancés dans la défense de la merveilleuse île qui les a vus grandir.


Sur la petite île de Bonaventure, le héros de ce roman vit avec sa bande de copains une enfance libre et sauvage. Au programme, chaque jour : courses folles, bricolages ingénieux et exploration de criques secrètes. Jusqu’au jour où l’annonce de la construction d’un pont vient menacer ce paradis. Bientôt, un projet de station balnéaire se profile, et les enfants sont même menacés d’être envoyés en pension pour refaire leur éducation, jugée trop fantaisiste. Pas question pour les Bonaventuriens de laisser faire : adultes et enfants organisent la résistance. Une résistance à la façon de Bonaventure : foldingue et solidaire, désobéissante et incroyablement énergique !

Avertissement : Après avoir lu cette histoire, vous aurez envie de mettre les mains dans la boue,  de courir sous la pluie et de voler comme un oiseau

Des hommes justes. Du patriarcat aux nouvelles masculinités. Ivan JaBLONKA. Editions du Seuil, 22 août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Comment empêcher les hommes de bafouer les droits des femmes ? En matière d’égalité entre les sexes, qu’est-ce qu’un « mec bien » ? Il est urgent aujourd’hui de définir une morale du masculin pour toutes les sphères sociales : famille, entreprise, religion, politique, ville, sexualité, langage. Parce que la justice de genre est l’une des conditions de la démocratie, nous avons besoin d’inventer de nouvelles masculinités : des hommes égalitaires, en rupture avec le patriarcat, épris de respect plus que de pouvoir. Juste des hommes, mais des hommes justes.

Ivan Jablonka est historien et écrivain. Il a notamment publié Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus (prix du Sénat du livre d’histoire 2012), Laëtitia ou la fin des hommes (prix Médicis 2016) et En camping-car (prix Essai France Télévisions 2018). Ses livres sont traduits en douze langues.

Les Croques - Tome 2 - Oiseaux de malheur. Léa MAZÉ. Editions de la Gouttière, septembre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Céline et Colin se retrouvent de plus en plus isolés. Suite à leur macabre découverte maquillée en blague, leurs parents ne leur font plus confiance, et face à l’absence de Poussin, les soupçons se portent sur lui… Les jumeaux se lancent alors à corps perdu dans l’enquête…

Entre neige et loup. Agnès DOMERGUE et Hélène CANAC. Editions Jungle, octobre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Élevée par son père, Lila vit cloitrée dans sa maison, sur une île enneigée. Depuis son plus jeune âge, son père la protège d’une malédiction et d’un démon. Un jour qu’il s’absente plus longuement, Lila l’imagine déjà prisonnier et décide de partir à sa recherche. Elle découvre alors une forêt endormie sous la neige, peuplée de jizos énigmatiques et d’un loup blanc.

Gaspard de Paris - Tome 1 - Le monstre des toits. Paul THIES et Benjamin STRICKLER. Editions Flammarion Jeunesse, octobre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

« Je m'appelle Gaspard. J'habite la Butte Montmartre. Un jour, je deviendrai un grand écrivain. En attendant, je suis apprenti ramoneur, je me balade sur les toits de Paris, et je vis des aventures passionnantes. »

Une nuit, sur le toit d'une très vieille église, Gaspard se retrouve face à une gargouille vivante aux crocs pointus... Et si c'était le début d'une improbable amitié ?

L'avenir de la planète commence dans notre assiette. Jonathan SFRAN FOER. Editions de l'Olivier, 17 octobre 2019 /LU

Présentation de l'éditeur:

" Des millions de gens vont mourir à cause du réchauffement climatique. Des centaines de millions de gens vont devenir des réfugiés climatiques. Ces chiffres comptent, parce que ce ne sont pas seulement des chiffres – il s'agit d'individus, avec chacun une famille, des habitudes, des phobies, des allergies, des aliments préférés, des rêves récurrents, une chanson qui lui est restée dans la tête, des empreintes uniques et un rire particulier. [...] Il est difficile de prendre en charge des millions de vies. Mais il est impossible de ne pas prendre soin d'une seule. Cependant, peut-être n'avons-nous pas besoin de nous soucier de ces millions de gens. Il nous suffit de les sauver. "

Après l'immense succès de Faut-il manger les animaux ?, Jonathan Safran Foer revient à la charge : l'élevage intensif des animaux est responsable du dérèglement climatique. L'extinction de la planète aura lieu parce que nous mangeons trop de viande. Avec empathie, avec humour, l'auteur analyse les défis auxquels nous devons faire face. Parce qu'il n'est pas trop tard pour inverser la tendance. Et que l'avenir de la planète commence maintenant, dans notre assiette.

Rien n'est noir. Claire BEREST. Editions Stock, 21 août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

« À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages? Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien.
Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d’inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint.
Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.»

La mer à l'envers. Marie DARRIEUSECQ. Editions P.O.L., août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Rien ne destinait Rose, parisienne qui prépare son déménagement pour le pays Basque, à rencontrer Younès qui a fui le Niger pour tenter de gagner l’Angleterre. Tout part d’une croisière un peu absurde en Méditerranée. Rose et ses deux enfants, Emma et Gabriel, profitent du voyage qu’on leur a offert. Une nuit, entre l’Italie et la Libye, le bateau d’agrément croise la route d’une embarcation de fortune qui appelle à l’aide. Une centaine de migrants qui manquent de se noyer et que le bateau de croisière recueille en attendant les garde-côtes italiens. Cette nuit-là, poussée par la curiosité et l’émotion, Rose descend sur le pont inférieur où sont installés ces exilés. Un jeune homme retient son attention, Younès. Il lui réclame un téléphone et Rose se surprend à obtempérer. Elle lui offre celui de son fils Gabriel. Les gardecôtes italiens emportent les migrants sur le continent. Gabriel, désespéré, cherche alors son téléphone partout, et verra en tentant de le géolocaliser qu’il s’éloigne du bateau. Younès l’a emporté avec lui, dans son périple au-delà des frontières. Rose et les enfants rentrent à Paris.


Le fil désormais invisible des téléphones réunit Rose, Younès, ses enfants, son mari, avec les coupures qui vont avec, et quelques fantômes qui chuchotent sur la ligne… Rose, psychologue et thérapeute, a aussi des pouvoirs mystérieux. Ce n’est qu’une fois installée dans la ville de Clèves, au pays basque, qu’elle aura le courage ou la folie d’aller chercher Younès, jusqu’à Calais où il l’attend, très affaibli. Toute la petite famille apprend alors à vivre avec lui. Younès finira par réaliser son rêve : rejoindre l’Angleterre. Mais qui parviendra à faire de sa vie chaotique une aventure voulue et accomplie ?

La Guerre des Lulus - La Perspective Luigi 2/2. Régis HAUTIERE et Damien CUVILLIER. Editions Casterman, 18 septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

Les Lulus parviendront-ils à s’échapper du camp de détention de Holzminden ?


Décembre 1916. Capturés par la police du Reich, les Lulus se retrouvent au camp de détention de Holzminden où ils partagent le quotidien de nombreux prisonniers civils de différentes nationalités. Pour échapper à l’ennui et au manque de liberté, ils vont échafauder un plan d’évasion digne des plus grands livres d’aventures !

Secret de Polichinelle. Yonatan SAGIV. Editions de l'Antilope, 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Smadar Tamir, l’une des femmes d’affaires les plus riches d’Israël, s’est jetée par la fenêtre d’un hôpital de Tel-Aviv. Sa soeur, Mira, ne croit pas à la thèse du suicide et fait appel au détective privé, Oded Héfer. Homosexuel, parlant de lui au féminin, il vient de s’improviser détective pour gagner sa vie.
Oded Héfer n’a que cinq jours pour mener l’enquête. Aussi débutant soit-il, il n’hésite pas à affronter les magnats israéliens, armé de son intelligence et d’un tantinet d’espièglerie. Cela lui sera nécessaire pour supporter les propos macho et homophobes du commissaire de police. Sans l’empêcher de continuer à rechercher le grand amour sur les sites de rencontres gay.
Roman fin et divertissant, souvent drôle, Secret de Polichinelle joue avec les codes du roman policier tout en plongeant le lecteur dans la société de Tel-Aviv et de ses magnats des affaires, peu traités jusque-là en littérature.


Secret de Polichinelle est le premier d’une série où l’on retrouvera le détective privé Oded Héfer.

Jour de courage . Brigitte GIRAUD. Editions Flammarion, août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur

Lors d’un exposé en cours d’histoire sur les premiers autodafés nazis, Livio, 17 ans, retrace l’incroyable parcours de Magnus Hirschfeld, ce médecin juif-allemand qui lutta pour l’égalité hommes-femmes et les droits des homosexuels dès le début du XXe siècle. Homosexuel, c’est précisément le mot que n’arrive pas à prononcer Livio : ni devant son amie Camille, dont il voit bien qu’elle est amoureuse de lui, ni devant ses parents. Magnus Hirschfeld pourrait-il parler pour lui ? Sous le regard interdit des élèves de sa classe, Livio accomplit alors ce qui ressemble à un coming out.
Deux histoires se mêlent et se répondent pour raconter ce qu’est le courage, celui d’un jeune homme prêt à se livrer, quitte à prendre feu, et celui d’un médecin qui résiste jusqu’à ce que sa bibliothèque de recherche soit brûlée vive. À un siècle de distance, est-il possible que Magnus Hirschfeld et Livio se heurtent à la même condamnation ?

L'Oiseau-lyre. Texte de Nancy-GUILBERT et illustrations de Valérie MICHEL. Editions Courtes et Longues, septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

L'oiseau-lyre a un don extraordinaire. De tous les chants, le sien est le plus mélodieux. Envoûté, le fils du Sultan n'a qu'une idée en tête : l'emmener avec lui au palais. Mais l'oiseau musicien ne peut vivre loin de sa forêt...

Nancy Guilbert compose une ode à la liberté, l'amitié et l'harmonie.

Un insaisissable paradis. Sandy ALLEN. Editions Belfond, 19 septembre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

C’est l’histoire vraie d’un garçon qui a grandi à berkeley californie pendant les années soixante et soixante-dix, incapable de s’identifier à la réalité et pour ça étiqueté schizophrène paranoïaque psychotique pendant le reste de sa vie ;
En 2009, Sandy Allen reçoit une grande enveloppe de papier kraft. À l’intérieur, l’autobiographie de son oncle Bob. Dans la famille, tout le monde le trouve étrange, certains diraient même fou, et c’est pourtant Sandy qu’il a choisie pour réécrire son histoire.

Et Sandy de plonger dans la vie d’un gamin fan de Jimi Hendrix, enfant des sixties, dont l’existence bascule un jour de 1970, alors qu’il est enfermé dans un hôpital psychiatrique, tenu à l’isolement, soumis à un cocktail narcotique de choc et déclaré schizophrène.

À la manière de Maggie Nelson avec Les Argonautes, Sandy Allen bouscule les frontières de la biographie, de l’essai ou encore de la fiction, et nous entraîne dans l’histoire renversante d’un homme hors du commun. Étoffant son récit de croustillantes anecdotes familiales et d’une étude passionnante de la psychiatrie à travers les âges, Sandy Allen signe une œuvre audacieuse, sensible, intelligente, et donne enfin une voix à ceux qui vivent dans d’insaisissables paradis.

 

Le roman des Goscinny. Naissance d'un Gaulois. Catel. Editions Grasset, août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Raconter René Goscinny en bande dessinée. Et lui donner la parole, au fond, pour la première fois. Tel est le projet de cet  album exceptionnel. Un événement artistique. Et un livre de tendre amitié.
Catel, célèbre dessinatrice, travaille depuis quatre ans, avec l’appui et l’amitié d’Anne Goscinny, à ce «  Roman des Goscinny  » - un roman graphique où tout est vrai. 320 pages magnifiques, en  trichromie, où Catel nous raconte la vie de René Goscinny. Sa  naissance, dans le Paris des années 20, au cœur d’une famille juive, exilée de Pologne et d’Ukraine. Son père, chimiste, fils de rabbin. Sa mère, née en Ukraine, ayant fuit les progroms. Son grand-père, imprimeur de journaux yiddish. Son grand-frère moqueur, Claude. L’enfance en Argentine, bientôt. Et les passions de René  : le dessin, le rire,  puis  l’écriture.


Catel nous emmène dans un voyage familial marqué par l’histoire,  entre l’Amérique et l'Europe. Tandis que le jeune René cherche sa voie,  lui le «  paresseux contrarié  », une partie de la famille meurt dans les camps d’extermination. René part à New York, frappe à toutes les portes, dessine et vit dans la pauvreté avec sa mère. A Bruxelles puis à Paris, il trouvera peu à peu sa vocation  : non pas dessiner, mais écrire, scénario, sketchs, histoires. Goscinny crée, avec Uderzo, le personnage d’Astérix, qui devient très vite célèbre dans le monde entier  ; mais aussi   le Petit Nicolas  avec Sempé. Et il est le grand scénariste de Lucky Luke et de Iznogoud.


C’est aux portes du «  célèbre village gaulois  » que s’arrête le premier tome du «  Roman des Goscinny  »  : alternant avec force et tendresse des épisodes de la vie de «  René  »  ; et ceux racontés par sa fille Anne  à son amie – donnant une vérité, une drôlerie et une émotion à ce projet fondateur. 

Le Ghetto intérieur. Santiago H. AMIGORENA. Editions P.O.L., août 2019/ LU

Présentation de l'éditeur:

Buenos-Aires, 1940. Des amis juifs, exilés, se retrouvent au café. Une question : que se passe-t-il dans cette Europe qu’ils ont fuie en bateau quelques années plus tôt ? Difficile d’interpréter les rares nouvelles. Vicente Rosenberg est l’un d’entre eux, il a épousé Rosita en Argentine. Ils auront trois enfants. Mais Vicente pense surtout à sa mère qui est restée en Pologne, à Varsovie. Que devient-elle ? Elle lui écrit une dizaine de lettres auxquelles il ne répond pas toujours. Dans l’une d’elles, il peut lire : « Tu as peut-être entendu parler du grand mur que les Allemands ont construit. Heureusement la rue Sienna est restée à l’intérieur, ce qui est une chance, car sinon on aurait été obligés de déménager. » Ce sera le ghetto de Varsovie. Elle mourra déportée dans le camp de Treblinka II. C’était l’arrière-grand-mère de l’auteur.


Santiago H. Amigorena raconte le « ghetto intérieur » de l’exil. La vie mélancolique d’un homme qui s’inventeune vie à l’étranger, tout en devinant puis comprenant la destruction de sa famille en cours, et de millions de personnes. Vicente et Rosita étaient les grandsparents de l’auteur qui écrit aujourd’hui : « Il y a vingt-cinq ans, j’ai commencé un livre pour combattre le silence qui m’étouffe depuis que je suis né ». Ce roman est l’histoire de l’origine de ce silence.

Le sapin de Monsieur Jacobi. Robert BARRY. Editions Gallimard Jeunesse, octobre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

«Le sapin lui fut apporté à domicile par un coursier. Un arbre aussi grand, aux branchages aussi drus, Monsieur Jacobi n'en avait jamais vu.»

Une histoire "à tiroirs" plein d'humour et de charme, parfaite pour se préparer en famille à l'éternelle féerie de Noël.

La cascadeuse des nuages. Sandrine BEAU. Alice Editions, septembre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

Élise Deroche naît en 1900, à l’aube du 20e siècle. À cette époque, les femmes demeurent toute leur vie sous la tutelle de leur père ou de leur époux. Mais Élise est une femme qui se veut libre. C’est son petit frère, plein d’admiration pour sa grande sœur fougueuse et frondeuse, qui nous raconte son histoire. L’histoire de la première femme à obtenir son brevet d’aviation et à concourir avec les hommes (qui ne voient pas ça d’un très bon œil).

Mon territoire. Tess SHARPE. Editions Sonatine, 29 août 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l'empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père.

Depuis Winter’s Bone, on n’avait pas croisé d’héroïne aussi fascinante, émouvante, inoubliable qu’Harley McKenna. Ce roman magnifique signe la naissance d’une auteure au talent fou.

VERAX - La véritable histoire des lanceurs d’alerte, de la guerre des drones et de la surveillance de masse. Pratap CHATTERJEE et Khalil. Editiosn Les Arènes BD, 11 septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

Verax : pseudonyme d’Edward Snowden
En latin : « Celui qui dit la vérité »
Après les attentats du 11 septembre 2001, les services de sécurité américains (CIA, NSA, FBI…) se lancent dans une course folle à la surveillance de masse.
À travers une enquête journalistique édifiante, Verax dévoile le fonctionnement des grandes agences de renseignements et dénonce les dérives du complexe militaro-industriel américain, comme l’utilisation abusive des drones qui tuent chaque année des centaines d’innocents.
Verax est aussi un hommage aux lanceurs d’alerte : ces hommes et ces femmes, au péril de leur vie, n’hésitent pas à révéler les excès qui mettent à mal les fondements de la démocratie et soulignent à quel point il est urgent d’éveiller les consciences.
Un roman graphique terrifiant mais nécessaire.

Dévorer le ciel. Paolo GIORDANO. Editiosn du Seuil, août 2019

Présentation de l'éditeur:

Dix ans après La Solitude des nombres premiers, un adieu à la jeunesse, un bouleversant roman d’amour et d’amitié.

Chaque été, Teresa passe ses vacances chez sa grand-mère, dans les Pouilles. Une nuit, elle voit par la fenêtre de sa chambre trois garçons se baigner nus dans la piscine de la villa. Ils s’appellent Nicola, Bern et Tommaso, ce sont « ceux de la ferme » d’à côté, jeunes, purs et vibrants de désirs.

Teresa l’ignore encore, mais cette rencontre va faire basculer sa vie en l’unissant à ces trois « frères » pour les vingt années à venir, entre amours et rivalités, aspirations et désillusions. Fascinée par Bern, personnage emblématique et tourmenté, viscéralement attaché à la terre somptueuse où il a grandi, elle n’hésitera pas, malgré l’opposition de sa famille, à épouser ses idéaux au sein d’une communauté fondée sur le respect de la nature et le refus du monde matérialiste, à l’image de la génération des années quatre-vingt-dix, tiraillée entre le besoin de transgression et la soif d’appartenance, mais entièrement tendue vers l’avenir, avide de tout, y compris du ciel.

Lilou Yaël Hassan Blog Vivrelivre

Lilou. Ma vie comme sur des roulettes. Yaël HASSAN. Editions Auzou, septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

Lilou a 10 ans. Sur sa fiche descriptive d’entrée en 6e, à la rubrique « signe particulier », elle a écrit : RAS. Alors qu’elle est en fauteuil roulant. Mais justement, elle ne veut pas être cantonnée à son handicap, d’autant qu’elle a une énergie folle et beaucoup d’imagination. Elle va donc intégrer la troupe de théâtre, et tant pis si ça ne plaît pas aux pestes de sa classe, si elle doit se faire porter lorsque l’ascenseur est en panne. Après tout, foi de Lilou, tout roule !

19 femmes. Les Syriennes racontent. Samar YAZBEK. Editions Stock, collection "La Cosmopolite", 11 septembre 2019 / LU

Présentation de l'éditeur:

« 19 femmes est le fruit d’une série d’entretiens que j’ai menés avec des Syriennes dans leurs pays d’asile, ainsi qu’à l’intérieur du territoire syrien. À chacune j’ai demandé de me raconter ‘‘leur’’ révolution et ‘‘leur’’ guerre. Toutes m’ont
décrit le terrible calvaire qu’elles ont vécu.
Je suis hantée par le devoir de constituer une mémoire des événements qui contrerait le récit qui s’emploie à justifier les crimes commis, une mémoire qui, s’appuyant sur des faits incontestables, apporterait la preuve de la justesse de notre cause. Ce livre est ma façon de résister. »
  SAMAR YAZBEK

Avec ce document unique, capital, sur le rôle des femmes dans la révolution, Samar Yazbek rend leur voix aux Syriennes, la voix de la résistance, la voix de l’espoir.

Notre part de cruauté. Araminta HALL. Editions Préludes, 4 septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

Leur histoire d'amour est terminée.
Le jeu ne fait que commencer.

Traumatisé par une enfance difficile, Mike Hayes menait une existence paisible, bien que solitaire, jusqu'au jour où il a fait la connaissance de Verity Metcalf. Verity lui a tout appris de l'amour et, en échange, Mike a consacré sa vie à la rendre heureuse. Il lui a trouvé sa maison, son travail, et il s'est sculpté le physique que Verity considère comme idéal. Il sait qu'ensemble ils connaîtront le bonheur.

Peu importe si elle ne répond pas à ses e-mails ou à ses appels.

Peu importe qu'elle soit mariée à Angus.

Cela fait partie du jeu secret auquel ils avaient l'habitude de jouer.

Le suspense psychologique pervers sur le désir, l'obsession, les histoires qu'on se raconte et celles qui nous font basculer.

Jouir. En quête de l'orgasme féminin. Sarah BARMAK. Editions Zones, 3 octobre 2019

Présentation de l'éditeur:

Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un manque de désir ou de difficultés à atteindre l’orgasme. Si tant de femmes ordinaires sont concernées, peut-être qu’elles n’ont rien d’anormal et que ce n’est pas à la pharmacie qu’il faut aller chercher la solution. Le remède dont elles ont besoin est plus certainement culturel, et passe par une réorientation de notre approche androcentrée du sexe et du plaisir.
Tour à tour reportage, essai et recueil de réflexions à la première personne, cet ouvrage enquête sur les dernières découvertes scientifiques ayant trait à l’orgasme féminin. On y apprend ainsi qu’une chercheuse en psychologie clinique a recours à la méditation de pleine conscience pour traiter les troubles à caractère sexuel. On y découvre aussi diverses façons dont les femmes choisissent de redéfinir leur sexualité. Cette aventure aux confins de la jouissance nous emmène jusqu’au festival Burning Man, où l’orgasme féminin est donné à voir sur scène, ou encore dans le cabinet feutré d’une thérapeute qui propose de soigner les traumatismes liés au viol à l’aide de massages sensuels.

La Rivière à l'Envers - Tome 2 - Hannah. Maxe L'HERMENIER, Djet, Corgié, Parada. Editions Jungle, collection Pépites, Septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

Dans La rivière à l'envers, Tomek nous entraînait dans son incroyable quête : trouver la rivière Qjar et son eau qui empêche de mourir. Nous marchions avec lui sur les pas de Hannah. Cette fois-ci, c'est Hannah elle-même qui raconte son voyage sur la vertigineuse Route du Ciel, puis à travers le désert. Son récit nous fait découvrir des contrées nouvelles, mais on y retrouve aussi des paysages connus : la forêt de l'Oubli, la prairie, l'océan...

Une famille presque normale. Matthias EDVARDSSON. Editiosn Sonatine, octobre 2019

Présentation de l'éditeur:

Il n’existe pas de famille normale.
 
Faites connaissance avec la famille Sandell. Le père, Adam, est un pasteur respecté dans la petite ville de Lund, en Suède. Sa femme, Ulrika est une brillante avocate. Leur fille, Stella, dix-neuf ans, s’apprête à quitter le foyer pour un road trip en Asie du Sud-Est. C’est une famille normale, une famille comme les autres. Et comme toutes les autres familles de la ville, les Sandell sont horrifiés quand un important homme d’affaires, Christopher Olsen est retrouvé assassiné. Ils le sont plus encore quand, quelques jours plus tard la police vient arrêter Stella. Comment pouvait-elle connaître Olsen, et quelles raisons auraient pu la pousser à le tuer ? Il ne peut s’agir que d’une erreur judiciaire.
 
Dans ce récit en trois parties, chacun des membres de la famille tente à son tour de recomposer un puzzle dont il n’a pas toutes les pièces. C’est d’abord Adam qui s’exprime, puis Stella, et enfin Ulrika. Chaque fois, de nouvelles perspectives se font jour, la version précédente est remise en question, la vérité s’échappe. La seule évidence qui s’impose très vite, c’est qu’il n’existe aucune famille « normale ».
 
Plus qu’un thriller, une découverte exceptionnelle.

Girl. Edna O'BRIEN. Editiosn Sabine WESPIESER, 5 septembre 2019

Présentation de l'éditeur:

Le nouveau roman d’Edna O’Brien laisse pantois. S’inspirant de l’histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l’auteure irlandaise se glisse dans la peau d’une adolescente nigériane. Depuis l’irruption d’hommes en armes dans l’enceinte de l’école, on vit avec elle, comme en apnée, le rapt, la traversée de la jungle en camion, l’arrivée dans le camp, les mauvais traitements, et son mariage forcé à un djihadiste – avec pour corollaires le désarroi, la faim, la solitude et la terreur.
Le plus difficile commence pourtant quand la protagoniste de ce monologue halluciné parvient à s’évader, avec l’enfant qu’elle a eue en captivité. Celle qui, à sa toute petite fille, fera un soir dans la forêt un aveu déchirant – « Je ne suis pas assez grande pour être ta mère » – finira bien, après des jours de marche, par retrouver les siens. Et comprendre que rien ne sera jamais plus comme avant : dans leur regard, elle est devenue une « femme du bush », coupable d’avoir souillé le sang de la communauté.
Girl bouleverse par son rythme et sa fureur à dire, à son extrême, le destin des femmes bafouées. Dans son obstination à s’en sortir et son inaltérable foi en la vie face à l’horreur, l’héroïne de ce roman magistral s’inscrit dans la lignée des figures féminines nourries par l’expérience de la jeune Edna O’Brien, mise au ban de son pays pour délit de liberté alors qu’elle avait à peine trente ans.
Soixante ans plus tard, celle qui est devenue l’un des plus grands écrivains de ce siècle nous offre un livre d’une sombre splendeur avec, malgré tout, au bout du tunnel, la tendresse et la beauté pour viatiques.

« Par un extraordinaire acte d’imagination, nous voici transportés dans l’univers intérieur d’une jeune fille violée et réduite en esclavage par les djihadistes nigérians. Elle leur échappe et, avec acharnement et ténacité, entreprend de reconstruire sa vie brisée. Girl est un livre courageux sur une âme courageuse. » J. M. Coetzee.

Le groupe FB existe toujours pour échanger nos liens et avis et le formulaire de dépôt est ICI.

Nouveauté cette année pour participer sur Instagram avec le #ChallengeRL2019. Toutes les publications Instagram (publiques) avec ce hashtag seront publiées en story sur @herisson08 et régulièrement en post!

Pour voir les règles, la liste des participants au challenge de Sophie et leurs titres, rdv LA !

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #Rentrée Littéraire 2019, #Mes challenges 2019, #2019, #PAL 2019

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Beau challenge Blandine et encore bravo pour la participation au Grand prix des lectrices Elle.
Un mariage américain me tente bien, il y a un petit côté "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" que j'aime beaucoup.
À très bientôt !
Répondre
B
Merci beaucoup Nancy <3
C'est ce roman qui me tente le plus, aussi le lirai-je en dernier^^ Je connais celui que vous citez bien sûr, mais ne l'ai pas encore lu - il le faudrait pourtant!
Belle soirée à vous :-)
A
Les enfants terribles de BONAVENTURE a l'air sympathique.
Bon challenge !
Répondre
B
Je viens de le commencer et il se lit vite et bien. J'aime beaucoup le ton et l'histoire ;-)
Merci!
N
Moi aussi j'adore l'illustration que tu as mis au début de ton billet ! ! Je l'avais imprimée pour mes collègues l'année dernière.
Répondre
B
J'adore! Sarcastique et drôle à souhait!
N
Oui c'est un des avantages du prix des Lectrices ! On participe bien à la rentrée littéraire. ;) Bonnes lectures ! !
Répondre
B
Hihi!! Merciii :-)