Jane. Scénario d'Aline BROSH McKENNA, dessin de Ramón K. PEREZ – 2019 (BD)

Publié le 25 Septembre 2019

Jane

 

Scénario d'Aline BROSH McKENNA

Dessin de Ramón K. PEREZ

Couleurs d'Irma KNIIVILA avec Ramón K. PEREZ

 

Editions Glénat, février 2019

224 pages

 

Thèmes : Adaptation, Amour, Etats-Unis, Romance, Thriller

 

Jane est une jolie jeune femme blonde, volontaire, qui a eu une enfance orpheline et invisible.

Suite à la disparition en mer de ses parents, elle a été placée chez sa tante qui ne se souciait guère d’elle.

 

Ayant réuni assez d’argent, elle quitte sans regrets sa Nouvelle-Angleterre natale pour New-York, loue une « alcôve » chez Hector (futur styliste) qui devient vite un ami.

Elle s’est inscrite dans une Ecole d’Art. Mais pour pouvoir en suivre les cours, il lui faut travailler.

N’ayant pas beaucoup de choix, elle répond à une annonce, peu précise mais pressante et qui paie bien.

 

C’est ainsi qu’elle se retrouve la énième nounou de la petite Adèle, comme le lui apprend sans tact la gouvernante Magda.

Je pense qu’il vaut mieux que vous sachiez que la dernière n’a tenu qu’une semaine.

Sa mère est décédée, son père est un riche homme d’affaires, « beau et ténébreux », qui, s’il n’est pas en déplacement, est muré dans son bureau, et la maison, immense, n’est qu’un mausolée en mémoire de la défunte tant les murs sont ornés de photographies et tableaux d’elle.

 

Adèle est pourtant une enfant vive et joyeuse, parfois capricieuse, mais en souffrance et isolée, sans amis à l’école où, malgré sa bonne réputation, elle n’excelle pas.

Aussitôt Jane se prend d’affection pour elle, et, malgré certains faits étranges et même interdits (comme celui de monter au deuxième étage), elle décide d’aider la fillette, en qui elle se reconnaît.

Il est important de savoir qui vous êtes.

Si vous ne savez pas qui vous êtes, jamais vous ne pourrez laisser s’exprimer votre point de vue personnel sur l’art, votre voix particulière.

Si la recommandation de sa professeure ne l’aide pas dans ses cours, elle permet à Jane de briser la froideur de Rochester qui s'occupe davantage de sa fille.

Une relation passionnée naît entre Rochester et Jane, jusqu'à ce qu'il disparaisse à nouveau, la laissant sans nouvelles, avec ses questionnements et ses doutes.

 

Déçue et inquiète pour Adèle plus que pour elle-même, Jane s’en remet à la seule personne en qui elle a confiance : le beau-frère de Rochester, Mason, l’oncle d’Adèle…

 

***

 

Cet album est une adaptation contemporaine du roman de Charlotte Brontë, Jane Eyre.

Tous les éléments de l’intrigue originale sont respectés et bien transposés dans le décor urbain et actuel de New-York.

 

Le début est empreint de symbolisme, comme un passage de l’œuvre de Charlotte Brontë à cette version : Partir d’Angleterre par la mer, pour l’Amérique, le « Nouveau Monde » comme une nouvelle chance, de la Nouvelle-Angleterre à New-York, jusqu’au baiser hollywoodien.

Les premières planches, délicates, à la mine de plomb à peine rehaussées de couleur bleue aquarellée, nous le représente.

Jane. Scénario d'Aline BROSH McKENNA, dessin de Ramón K. PEREZ – 2019 (BD)
Jane. Scénario d'Aline BROSH McKENNA, dessin de Ramón K. PEREZ – 2019 (BD)
Jane. Scénario d'Aline BROSH McKENNA, dessin de Ramón K. PEREZ – 2019 (BD)
Jane. Scénario d'Aline BROSH McKENNA, dessin de Ramón K. PEREZ – 2019 (BD)

Cette histoire-ci oscille entre romance et thriller avec le mystère (à la Barbe Bleue) qui ne se dévoile qu’à la fin. Tout en laissnt quelques zones floues...

Elle se referme sur les mêmes mots qui ouvrent l’album, nous invitant à nous retirer doucement, comme les couleurs qui s’estompent progressivement de la case pleine page, pour laisser les personnages en vivre une autre, la leur.

 

La psychologie des personnages, leurs ressentis, se retrouvent dans les dessins, les couleurs et l’agencement des cases.

Le trait fin et grisé du début, s’épaissit et se noircit, comme si tout devenait concret, palpable, mais cela perd en détails (et en recul, pour jane ?).

Les couleurs, absentes, investissent peu à peu les cases, expriment les émotions et les liens que Jane éprouve pour son entourage, puis le sentiment d’appartenir et de vivre sa vie.

Auparavant invisible, elle en est désormais actrice et décisionnaire.

 

Ma première lecture m’avait laissé un goût de « trop vite ».

Il m’a fallu relire ce roman graphique pour en déceler et apprécier pleinement les différents aspects, et même s’il met davantage l’accent sur l’histoire d’amour, je suis ravie de cette adaptation.

Il participe au RDV BD de la semaine, aujourd’hui chez Noukette (CLIC), à notre Challenge avec Nathalie « Cette année, je (re)lis des classiques », ainsi qu’au « Mois américain » de Titine.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fanny 27/09/2019 08:13

J'adore Jane Eyre... et je ne suis pourtant pas attirée par cette adaptation contemporaine.

Nancy 26/09/2019 10:51

Inconditionnelle de Jane Eyre aussi <3, j'aurais simplement peur que l'adaptation ne soit pas aussi réussi que le roman, mais je vais la chercher en librairie :)
Belle journée Blandine !

Nancy 26/09/2019 10:51

* réussie

Amandine 25/09/2019 18:42

Je le note, j'adore Jane Eyre et je suis curieuse de découvrir ce que pourrait donner cette adaptation.

gambadou 25/09/2019 18:18

Amusant, en lisant ton résumé je me disais que cela me faisait penser à une histoire .. m

Blandine 25/09/2019 18:42

(je pense que ton commentaire a été tronqué)
Hihihi^^

Bidib 25/09/2019 11:10

le côté histoire d'amour me fait pas très envie, mais la façon dont tu parle de cet album titille ma curiosité, je vais voir si je peux le trouver en bibliothèque

Blandine 25/09/2019 18:40

Elle est plutôt récente donc j'espère que tu pourras la trouver. Après Jane Eyre est quand même une histoire d'amour de base...

Antigone 25/09/2019 10:47

Je suis intriguée. J'espère avoir l'occasion de la feuilleter.

Blandine 25/09/2019 18:40

Je l'espère aussi :-)

Cristie 25/09/2019 09:07

A l'occasion oui mais je n'en ferai pas une priorité.

Blandine 25/09/2019 18:40

je te souhaite quand même de pouvoir y jeter un œil!

Faelys 25/09/2019 08:56

une transposition en BD d'un classique, c'est toujours intéressant. je note, merci

Blandine 25/09/2019 18:39

J'aime aussi beaucoup le principe!

Noukette 25/09/2019 08:50

Je me disais bien que l'histoire faisait écho...! Pas convaincue par le graphisme par contre, pas certaine de m'y précipiter...

Blandine 25/09/2019 18:39

hé hé!! Cela m'a fait ça aussi! Mais il mérite qu'on s'y attarde!

Nathalie 25/09/2019 08:47

Voilà qui me tente bien ! Je l'avais déjà vu passer mais je ne sais plus où. ..

Blandine 25/09/2019 18:38

J'en avais brièvement parlé lors d'un article du lundi ou sur Insta, c'est peut-être là... C'est une bonne surprise :-)