Anna Journal d'un cygne - Tome 4. Sandrine BEAU et Cati BAUR – 2019 (Dès 8 ans)

Publié le 14 Septembre 2019

Anna Journal d'un cygne

Tome 4

Les pointes volées

 

Texte de Sandrine BEAU

Illustrations de Cati BAUR

 

Editions playBac, mai 2019

144 pages

 

Dès 8 ans

 

Thèmes : Danse classique, Russie, Passion, amitié, Journal intime, biographie, rumeur

 

 

Résumé des tomes précédents :

Saint-Pétersbourg, entre septembre et décembre 1891.

 

Fillette russe de 10 ans, éprise de danse classique mais pauvre, Anna Pavlova vit seule avec sa mère, qui est couturière. Grâce à une épidémie de grippe, elle a pu confectionner des costumes pour le théâtre Mariinsky et ainsi payer des cours de danse à sa fille, lui permettant d’intégrer l'Ecole Impériale de Ballet. (Tome 1)

 

Entre amitiés et rivalités, le tome 2 nous dévoilait son premier Ballet en l’honneur de l’Impératrice, le cadeau reçu et les cours jusqu’aux premiers examens.

Mais à leur issue, Anna était convoquée chez le directeur, Mr Petipa. Et Anna ne savait qu’en penser.

 

Dans le tome 3, les contraintes de la danse sur son corps atypique se ressentent durement, d’autant que Mr Petipa la fait travailler le soir individuellement, suscitant jalousies et moqueries.

Anna subit toujours plus le harcèlement de la part d’une bande de quatre filles (Pétronia, Elektra, Silva et Tonia), surnommées les PEST.

Brimée et plus que jamais découragée, persuadée de n’être pas à sa place, Anna doute et se demande si elle reviendra à l’Ecole après les vacances de Noël.

 

***

 

Tome 4 :

Entre décembre 1891 et janvier 1892

 

Qu’il est bon de rentrer chez soi et de pouvoir se confier à sa maman sans crainte.

Leur discussion permet à Anna de voir les choses sous un autre angle et de profiter pleinement de ses vacances entre retrouvailles, rencontres, plats inconnus et patin à glace.

Sur scène, on n’attend pas de vous d’être uniquement un corps qui maîtrise la technique de la danse. Il vous faut aussi être capable de transmettre la joie, la tristesse, la passion…

 

Et c'est avec envie, courage et assurance qu'Anna reprend le chemin de l'Ecole en janvier 1892, où de nouvelles choses se préparent: des cours tout à fait surprenants avec M. Gerdt ou des démonstrations de danse données sur la scène du théâtre Mariinsky, devant public, et où seront présents des professeurs du Théâtre Bolchoï de Moscou...

Que de rumeurs courent à leur sujet d’ailleurs ! Il se dit que des professeurs sont en repérage et que certaines élèves pourraient quitter l’Ecole pour le Bolchoï…

 

 

Entre appréhension et souvenirs, Anna a tout de même hâte.

Malheureusement, elle doit faire face à de nouvelles épreuves (dont l'une donne son titre à ce tome), et oscille entre larmes, joie, résignation et confiance.

J’entendais sa voix qui me guidait, et c’est comme si mon corps absorbait ses indications. Ce qu’il me demandait était difficile, je sentais mes pieds souffrir, les muscles de mes cuisses tirer, mais malgré tout, une autre sensation résonnait plus fort encore à l’intérieur de moi. Celle de m’élever et de m’approcher au plus près de ce que mon professeur attendait de moi.

Comme j’aime cette série (qui m’a permis de connaître Anna Pavlova, la danse classique en Russie et l’origine de certains ballets prestigieux !). Chaque tome est promesses de découvertes !

Entre festivités de Noël et traditions (culinaires, de Russie ou d’ailleurs), entre danse, porté et ronds-de-jambes, entre amitiés, solidarités et surprises, ce quatrième est riche de rebondissements et d'émotions, portés par les (toujours si) jolies illustrations de Cati Baur.

 

 

J’aime que les sentiments et situations décrits soient tout à fait transposables à aujourd’hui. Dans la forme comme dans le fond. Dans le milieu de la danse ou non.

Le choix du journal intime nous rend Anna très proche et favorise notre empathie à son égard.

Il est question de persévérance, de goût de l’effort, de harcèlement et de confiance en soi, de l’importance et de la valeur de l’amitié. Des valeurs intemporelles et des situations encore si actuelles.

 

Il se ferme (comme les précédents) sur une double page documentaire (j'aime) et sur une accroche pour le prochain (j'ai hâte – il arrive d’ailleurs ce mois-ci!) 

Un grand grand merci à Sandrine Beau pour sa confiance renouvelée et dont vous pouvez retrouver une interview consacrée à ses livres et à Anna en particulier ICI.

(Source)

 

Ce roman jeunesse participe au « Petit Bac 2019 » d’Enna pour ma 7e ligne, catégorie Animal.

 

Les autres livres de Sandrine Beau présentés sur le blog sont LAheart

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagram,, Babelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FondantGrignote 15/09/2019 14:59

Le tome 1 m'avait beaucoup plu ! je continuerai peut-être. Bon dimanche !

Blandine 16/09/2019 10:07

Je ne peux que t'y encourager! bonne semaine à toi ;-)