Peur dans la neige. Sandrine BEAU – 2019 (Dès 12 ans)

Publié le 18 Juillet 2019

Peur dans la neige

 

Sandrine BEAU

 

Couverture : Annick MASSON

 

Editions Mijade, collection "zone J", mars 2019

125 pages

 

Dès 12 ans

 

Thèmes : Famille, Policier, Histoire, Handicap

 

Fleur et Julius sont deux jumeaux de douze ans.

Ils sont en vacances chez leur grand-mère maternelle Amalia, appelée Mamilia, au caractère bien trempé, au langage « costaud », résolument positive et indépendante malgré son fauteuil roulant.

Elle habite une ferme, isolée, qui borde un bois.

 

C'est la nuit.

Fleur se lève pour aller aux toilettes quand une lueur au-dehors attire son regard.

Y aurait-il quelqu’un près du grand sapin, alors qu’il fait si sombre et que la neige tombe dense et drue ?

Intriguée, curieuse, Fleur enfile ses bottes et sort.

 

Ce qu'elle découvre ?

Un trésor ! Un vrai avec de l'argent et des bijoux. De quoi grandement aider les parents, qui, même s’ils tentent de le cacher, sont en difficulté.

Mais le lendemain, Julius qui a tout compris grâce à de multiples détails et à qui sa sœur ne peut rien cacher, veut remettre le sac là où il a été trouvé.

 

Bien sûr, cela ne se passe comme il l'avait prévu et le danger entre dans la maison…

Fleur s’accroupit à nouveau. Elle écrase son poing sur sa bouche, pour ne pas crier, et elle attend.
Il faut qu’elle soit vigilante. Elle n’aura pas beaucoup de temps pour faire ce qu’elle a prévu.
Il ne faut pas qu’elle laisse passer l’occasion quand elle se présentera.

J’aime l’écriture de Sandrine Beau qui arrive toujours à me/nous embarquer dans ses différents récits.

Et lorsqu’il s’agit de peur et de suspense, le pari est plus que réussi (Souvenez-vous de Traquées !).

 

Ici, son intrigue entremêle, habilement, différentes thématiques qui lui sont chères : la famille, l’Histoire, l’entraide, l’handicap, un brin de féminisme, l’intergénérationnel… dans un roman choral qui nous permet d’être au cœur de l’action, des pensées (avec ce lien si spécial qui unit les jumeaux) et angoisses des personnages.

Leurs caractères sont distincts, forts et déterminés, leur conférant à chacun une force propre.

Seul le personnage du méchant reste esquissé, avec des paroles ou gestes mauvais sans que nous ne sachions quelles sont ses motivations profondes.

Et que dire des lieux ? On se les représente sans peine grâce aux multiples détails disséminés.

 

 

En bref, du courage, une chambre muette, des rebondissements, un trio (bientôt quatuor) soudé, du suspense et un hommage ponctuent ce petit polar captivant, à la couverture très réussie.

Merci à Sandrine Beau et aux Editions Mijade

 

Retrouvez tous les livres de Sandrine Beau sur le blog ICI

L’interview qui lui est consacrée LA.

 

Ce petit polar participe au « Petit Bac 2019 » d’Enna, pour ma 5e ligne, catégorie Couleur.

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ronan 07/01/2021 17:47

Moi je l'ai déja lu avec ma classe et je l'ai adoré je n'ai pas pu m'en détacher jusqu'a la fin haha

Nathalie 18/07/2019 08:46

Tu donnes envie de le lire en tous cas !!

Blandine 18/07/2019 10:54

Hé hé^^ J'espère bien ;-)