D'ici là, porte-toi bien. Carène PONTE - 2019

Publié le 14 Juin 2019

D'ici là, porte-toi bien

 

Carène PONTE

 

Editions Michel Lafon, 6 juin 2019

384 pages

 

Thèmes : Vacances, Amour, Amitié, Famille, espoir

 

Elles sont six.

Six femmes qui ne se connaissent pas, qui ne se sont jamais vues, de vies, conditions sociales et maritales, et d’âges très différents.

 

Pour des raisons diverses et très personnelles, elles se trouvent au même endroit.

A l’Avenue du Parc Resort and Spa, un tout nouveau complexe hôtelier, de luxe, avec plage de sable fin, parc verdoyant, cocktails (payants), piscines à bulles et prestations personnalisées.

 

Mais, parmi toutes leurs différences, elles ont un point commun : chacune est à un moment important de sa vie, à une croisée des chemins.

 

Elles ont une semaine pour faire le point, faire un break, se reposer, prendre du recul, se retrouver, faire ses preuves, se redonner une chance, vivre, profiter, découvrir, accepter ou renoncer…

Le meilleur moyen d’alléger ses peines, c’est encore de les partager.

Ainsi côtoyons-nous (dans l’ordre d’apparition) :

 

Jessie.

Elle est une working-girl hyper organisée.

Pour elle, chaque seconde est précieuse et il convient de la rentabiliser. Elle adooore faire des plannings, ne lâche quasi jamais son téléphone ou son ordinateur, et pense constamment à comment optimiser son temps.

Mais c’est seule qu’elle arrive à l’Avenue du Parc Resort and Spa suite à un ultimatum de son mari, Jérémy, qui la supplie d’apprendre à se reposer, à lâcher prise, et à réfléchir à ce qui importe vraiment.

-Oui, je suis organisée, et alors ? Il n’y a pas de mal à être organisé. Et dans le boulot, crois-moi, c’est un vrai plus.
-Il n’y a pas de mal, non. Enfin, sauf quand on en vient à planifier ses moments de détente…

Samya.

Nous avions déjà croisé Samya, personnage secondaire dans le précédent roman de Carène, Avec des Si et des Peut-être, et j’aime cette passerelle entre ses romans.

 

Samya est prof de maths dans un lycée,  est mariée à Gilles et est la maman d’Inès, six ans.

Ils sont venus en famille pour changer de cadre et redonner une chance à leur couple. Car Gilles, obnubilé par une actrice, avait quitté sa femme, durant trois mois, avant de revenir piteusement.

 

Apolline

Son rêve depuis ses seize ans est de devenir maman.

Mais son corps ne peut lui donner d’enfant, malgré sa volonté, ses larmes et ses traitements.

Venue avec son mari Sébastien, ce séjour est pour eux l’occasion de passer un cap, salvateur, pour eux-mêmes et pour leur couple.

 

Son personnage m’a beaucoup émue, aussi parce qu’il a fait écho.

 

Geneviève

Avec son mari Paul, et grâce à ses enfants et petits-enfants, ils viennent tous deux à l’Avenue du Parc Resort and Spa vivre enfin leur lune de miel, cinquante ans après leur mariage.

Geneviève a deux secrets à avouer à son époux, son amour de toujours.

Grâce à Mia, elle trouvera la force de les lui dire, mais aussi de se pardonner pour un évènement passé.

 

Geneviève, c’est LA Mamie douceur qu’on aimerait tous avoir. Aimante, attentionnée et protectrice.

Son couple avec Paul est un modèle.

 

Mia

Jeune maman célibataire de 19 ans, elle élève seule, et sans le soutien de sa famille qui l’a mise dehors, son fils Liam, 18 mois.

Inexpérimentée mais désireuse de bien faire, elle vient de décrocher son premier emploi en tant que femme de chambre à l’Avenue du Parc Resort and Spa.

Persuadée de n’être rien et capable de rien, pour son fils, elle ne veut plus jamais être « celle qui déçoit ».

 

Mia est une jeune fille sensible et naïve, à la confiance en elle-même aussi basse que celle qu’elle accorde aux autres est élevée, ce qui la rend vulnérable.

Son personnage m’a beaucoup touchée.

 

Alison 

Jeune femme plaquée devant l’autel, elle arrive à l’Avenue du Parc Resort and Spa dans sa Mini rouge et sans aucun autre vêtement que sa robe blanche de mariée.

Alison adooore les magazines Psychologie Magazine et tous les tests bidons qui sont censés/peuvent nous aider.

 

Fleuriste, passionnée, résolument optimiste, elle aime se laisser porter, la fantaisie, l’aventure (même si elle se serait bien passée de la dernière… quoique…) et trouve en Jessie une complice ponctuelle et un moyen de dépasser sa peine.

Sans compter qu’une énigme signée P. vient pimenter son séjour.

 

Son personnage a fortement résonné, et avec celui de Mia, c’est elle qui m’a le plus marquée.

Le roman avance au fil des jours et de leurs rencontres, alternant les chapitres comme leur voix.

Certaines ne feront que s'entrevoir sans s’échanger ni regard ni parole, d'autres s'entraideront le temps du séjour, quand d'autres se lieront vraiment.

 

J’ai beaucoup aimé l’épilogue dans lequel l’autrice nous raconte l’après et ce qui est arrivé à ces six femmes, surtout, mais aussi aux personnages secondaires.

 

Un roman feel good certes, mais qui aborde des sujets qui nous concernent toutes, auxquels nous pouvons toutes être confrontées (de près ou de loin) avec des personnages avec des failles, attachants, réalistes, sensibles, crédibles, repoussants…

Et le panel d’émotions qui nous traversent : tendresse, colère, tristesse, espoir…

 

Carène Ponte ne travestit ni n'édulcore la réalité et ses moments de peine, de drames, de pertes, d’injustices.

Tout est dans la délicatesse et les mots qu’elle choisit, comme dans son usage bien dosé de l’humour.

 

J’ai refermé ce roman la larme à l’œil et le sourire aux lèvres. Merci Carène!

Merci aux Editions Michel Lafon

Je vous ai déjà présenté deux romans de Carène Ponte, très différents mais que j'ai bien et beaucoup aimé: Avec des si et des peut-être / Gros sur le coeur

Maintenant, il me faut (absolument) découvrir ses premiers !

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 17/06/2019 18:43

Peut-être un roman pour l'été ? ;-)
Belle soirée, Blandine !

Isabelle 14/06/2019 23:01

Je veux le lire ! Merci pour la decouverte !

Blandine 16/06/2019 22:37

Je t'y encourage!