Whaligoë. Tomes 1 et 2. Yann, Virginie AUGUSTIN et Fabien ALQUIER – 2013 et 2014 (BD)

Publié le 13 Mars 2019

Whaligoë

 

Tomes 1 et 2

 

Scénario de Yann

Dessin de Virginie AUGUSTIN

Couleurs de Fabien ALQUIER

 

Editions Casterman, 2013 et 2014

48 pages chacun

 

Thèmes : Ecosse, monde littéraire, références littéraires, huis-clos, Mort, Mystères

 

Deuxième moitié du XIXe siècle, Ecosse.

Landes, pluies et vent.

Une calèche fait halte dans un village paumé et peu accueillant du nom de Whaligoë.

En descend un couple que tout semble opposer aux habitants de ce lieu miséreux.

 

Sir Douglas Dogson est un dandy déchu, ex-poète à l’inspiration tarie, qui s’est enfui de Londres avec sa muse décatie et toxicomane, Speranza, suite à une sombre affaire de mœurs.

Voulant en finir à la lueur de la Lune, il est arrêté sur le fil du rasoir par une apparition féminine et spectrale dans le cimetière en contrebas.

Se pourrait-il que ce séjour inopiné s’avère finalement fertile en évènements inattendus ?

Tome 1 - 2 photos
Tome 1 - 2 photos

Tome 1 - 2 photos

Le lendemain, Speranza lui fait une incroyable annonce.

C'est ici que résiderait le célèbre écrivain Ellis Bell à l’œuvre unique et dont tous les salons littéraires londoniens murmurent le nom sans l’avoir jamais vu.

C’est ainsi que le couple est amené à rencontrer Branwell, le tyran local, vaniteux et amateur de combats de coqs, et sa sœur Emily.

 

Mais qui est Ellis Bell ?

Plusieurs personnes s'en réclament.

Et qui est cette femme ou cette apparition fantomatique du cimetière ?

Personne n’en parle.

 

C’est ainsi que Douglas et Speranza, chacun à leur manière liée à leur condition masculine ou féminine, en viennent à vouloir éclaircir ces mystères, condamnés qu’ils sont à rester dans ce village, suite au sabotage d’une roue et au meurtre de leur cocher.

On prétend que l’inspiration est l’ombre lumineuse de la démence… Je serais bien sot de ne pas tenter de le vérifier.

***

 

C’est grâce à la belle couverture du premier tome que j’ai découvert ce diptyque, son histoire et ses mystères idéalement répartis sur deux volumes. Juste assez pour maintenir le suspense, juste assez pour n’avoir pas le temps de se lasser.

Les ténèbres complices frémissent à l’unisson en ce béni jour de deuil, car tous ont perçu l’exquise rumeur, le soc joyeux du fossoyeur, le signal annonciateur d’un nouveau compagnon, d’un ami qu’on enterre…

Tome 2 - 2 photos
Tome 2 - 2 photos

Tome 2 - 2 photos

Ce récit, en deux temps inégaux, est placé sous le patronage d’éminentes figures littéraires du XIXe siècle qui plantent de suite un décor romantique et gothique.

Edgar Allan Poe, Mary Shelley, Oscar Wilde, Charles Baudelaire, et surtout, surtout, les Brontë (frère et sœurs) dont les noms, caractères et œuvres s’entremêlent, tant dans les mots que les dessins.

 

À l’image des couvertures, qui instaurent directement les ambiances, ils participent aux mystères littéraires, familiaux, et des lieux

Fins, ils expriment à merveille l’expressivité des visages et l’évanescence de l’apparition.

 

Les dialogues, empreints de sarcasmes, de snobisme et d’humour grinçant sont un régal à lire.

Même si je trouve que le personnage de Branwell, dans toute sa rudesse grossière campagnarde, ne saurait, ne pourrait, être si fin dans ses mots. Il s’essaye d’ailleurs à la poésie, sans convaincre ni conviction.

Nonsense ! Lorsque la plèbe prétend accéder au sublime, c’est généralement dû à une imposture…
Dans le cas contraire c’est, hélas, l’annonce du déclin d’une civilisation !

Ce diptyque savoureux participe au RDV BD de la semaine, aujourd’hui chez Noukette (CLIC); ainsi qu’au Challenge « Bristish Mysteries » de Lou.

 

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ouh là là ! Je note ces albums, ça a l'air excellent !
Répondre
B
C'est un très beau diptyque oui!
A
Et bien, je suis plutôt tentée!
Répondre
B
Tu m'en vois ravie :-)
J
Un joli duo d'auteurs ! J'adore le dessin de Virginie Augustin.
Répondre
B
J'ai vraiment aimé l'ambiance et les références!
S
Pourquoi pas si je la croise en librairie, merci pour la découverte ;)
Répondre
B
Merci à toi :-)
S
Je ne suis pas spécialement attirée... Je vais donc passer mon tour cette fois-ci !
Répondre
B
Pas de soucis, il en faut bien!
S
Voilà qui semble très stimulant! Et quelle couverture !!!
Répondre
B
Oui hein?!
L
Un récit gothique en Ecosse ? J'ai forcément envie de tenter !
Répondre
B
Tu m'en vois ravie :-)
N
Ecosse et mystère ? Mais oui, bien sûr que ça me tente ! La 1ère couverture aussi. Et ce nom ! Whaligoe ? Qu'est ce que ça veut dire ?
Répondre
N
Merci pour l'explication ! ;)
Je viens de m'apercevoir que le fond a de nouveau changé... Mais depuis quand ? Je serais bien incapable de le dire !! #LaFilleSuperObservatrice...
B
La première couverture est très attractive, la deuxième plus dans du "déjà vu", les deux forment un très bon ensemble!
Bonne question. Je n'ai rien trouvé sur une quelconque signification. Whaligoë est sinon le nom d'un (ancien) petit port de pêche d'Ecosse, avec un escalier non naturel de 365 marches.
S
Pourquoi pas ! Merci pour la découverte
Répondre
B
Merci à toi!
C
Tentée après avoir repéré le nom de la dessinatrice...
Répondre
B
Pour ma part, il me semble que c'est la première fois que je croise son travail... J'espère pas la dernière ;-)
N
Les illustrations sont très travaillées, j'aime beaucoup l'ambiance !
Belle soirée Blandine !
Répondre
B
Et les dialogues ne sont pas en reste ;-)
Belle journée Nancy!
S
Noté sans hésiter ! Merci de ce conseil de lecture !
Répondre
B
Merci à toi!
N
Un diptyque dont l'atmosphère pourrait bien me plaire !
Répondre
B
Tu m'en vois ravie!
N
Quelle atmosphère... l'Ecosse, du gothique... je me laisserais bien tenter.
Répondre
B
Et je t'y encourage!
H
Les dessins semblent magnifiques !
Répondre
B
Certains plus que d'autres mais l'ensemble est très beau!
F
une ambiance particulière qui a l'air prenante, oui, pourquoi pas ? merci !
Répondre
B
Merci à toi!
F
Quelle belle découverte !!
Répondre
B
Oh que oui :-)))
L
Je crois que ça n'est pas pour moi, en tout cas pas en ce moment!
Répondre
B
Cela arrive... Peut-être plus tard...
A
Bonjour Blandine ...

Un sourire est en ligne et c'est Moussa l'Ivoirien qui le dit pour nous ...

http://www.lereveil.info/2019/03/un-sourire.html

Bonne journée ...

@t... alain
Répondre
B
Merci beaucoup Alain :-)