Le joueur de flûte de Hamelin. Jay ASHER, Jessica FREEBURG et Jeff STOKELY – 2018 (BD)

Publié le 23 Mars 2019

Le joueur de flûte de Hamelin

 

Scénario de Jay ASHER et Jessica FREEBURG

Dessins de Jeff STOKELY

 

Editions Michel Lafon, 25 janvier 2018

144 pages

 

Thèmes : Contes, Allemagne, Amour, Musique, Différences, Peurs, Pouvoir

 

Tout le monde connaît ce conte du Joueur de Flûte de Hamelin, issu d’une histoire vraie.

Et pourtant, de nombreuses zones d’ombre l’entourent, propices à bien des interprétations, lectures ou possibles.

 

A l’histoire originelle, qui vit disparaître les enfants de ce village de Saxe un jour de juin 1284 (CLIC pour découvrir les hypothèses retenues), ont été ajoutés les rats (XVe siècle) et la période de l’année a été déplacée à Noël.

Dès lors, pourquoi ne pas imaginer et insérer d’autres éléments ?

 

C’est ce qu’ont fait Jay Asher et Jessica Freebur en replaçant la légende en juin, en gardant toutes ses données , mais en insérant un personnage et une romance contrariée.

Des possibles pas impossibles et qui rendent ce conte du Joueur de Flûte plus humain, attachant mais aussi triste.

 

 

*

 

Les rats pullulent à Hamelin, dévorent les récoltent, s’introduisent partout, mordent les enfants et les plus grands, transportent des maladies, les morts sont nombreux et les vivants dépassés.

Conrad, un fermier colérique reconverti en chasseur de rats, n’a réussi qu’à empoisonner les chats, et fabrique des cages à la chaîne tout en fulminant.

 

Il ne voit pas du tout d’un bon œil la venue de ce jeune garçon, à l’allure nonchalante, qui propose aux autorités (civile comme religieuse) de débarrasser le village de ses rats pour mille florins, plus les frais sur place et de quoi subvenir un peu après.

Contrat passé.

 

Mais le jeune homme semble passer son temps à déambuler, de jour comme de nuit, buvant par ci, mangeant par là. Son attitude étonne autant qu’elle agace. Mais qu’attend-il ?

 

Un peu en marge du village, vivent Agathe, une vieille femme, et sa protégée Magdalena, surnommée Maggie.

Sourde suite à une méchante blague (qui n’en était pas une) de la part de gamins lorsqu’elle était enfant, elle sait lire sur les lèvres et adore raconter des histoires auxquelles elle confère des fins bien méritées – elles sont retranscrites dans des dessins et couleurs distincts du reste.

 

Elle est notre narratrice et nous raconte ses rêves et sa déception.

Et c’est sa version de l’histoire du Joueur de Flûte qui nous serait parvenue, occultant ou omettant plusieurs faits…

 

Les deux jeunes gens se sont vite trouvés et rapprochés.

Tous deux se sont confiés, sur leur passé, sur leurs espoirs.

Ils s’aimaient.

Il lui a expliqué que tous, animaux comme humains, ont une musique qui les envoûtent. Et qu’il lui faut trouver celle qui conviendra à tous les rats.

Mon secret consiste à leur faire croire que la magie réside là-dedans.

Il accomplit ce pourquoi il est engagé, mais les édiles ont refusé de payer.

Et le Joueur, comme on le sait, se vengea alors, en deux temps.

 

Mais Magdalena a choisi de ne pas tout révéler  et termina son récit comme nous le connaissons.

Et pourtant.

La fin qui pourrait sembler encore plus dure et cruelle que celles déjà lues (CLIC) est en fait empreinte d’espérance et de renouveau. Tout est en place pour un nouveau départ. Mais Magdalena a laissé ses sentiments, amers, la dominer…

Mon cœur est ici avec toi.
Veux-tu que je reparte sans ?

Le joueur de flûte de Hamelin. Jay ASHER, Jessica FREEBURG et Jeff STOKELY – 2018 (BD)
Le joueur de flûte de Hamelin. Jay ASHER, Jessica FREEBURG et Jeff STOKELY – 2018 (BD)
Le joueur de flûte de Hamelin. Jay ASHER, Jessica FREEBURG et Jeff STOKELY – 2018 (BD)

Ce conte est brillamment revisité et sublimé par les beaux dessins de Jeff Stokely, avec une couverture douce et veloutée.

Ses thématiques sont gardées, et renforcées même, offrant un parallèle contemporain tout à fait plausible.

 

Peurs des différences, méfiance envers l’Étranger, avarice, cupidité et pouvoir, manipulation, confiance et exemplarité.

 

C’est vraiment une très belle adaptation.

Il ne suffit pas de sentir la confiance.
Je dois la reconnaître.

Ce roman graphique participe au Challenge « Contes et Légendes » de Bidib, à notre Challenge avec Nathalie, « Cette année, je (re)lis des classiques » ; ainsi qu’au « Petit Bac 2019 » d’Enna, pour ma 3e ligne, catégorie Objet.

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez aussi l'avis de Stéphie.

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 31/12/2019 12:47

oh beh ! J'étais passé à côté de ton billet. comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Je ne connaissais pas du tout cette adaptation. Je me l note

FondantGrignote 23/03/2019 20:24

Ce complément-réécriture est intéressant ! Chouette version !

Blandine 24/03/2019 09:46

Oh que oui, et très beau aussi :-)