C'est lundi, que lisez-vous? #244

Publié le 8 Avril 2019

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ROMANS JEUNESSE

Un piano pour Pavel. Texte de Mymi DOINET et illustrations d'Amandine LAPRUN. Editions Nathan, février 2017

Dans une gare un piano. Au matin, un enfant vient claquer ses touches produisant une superbe musique, mais l'horloge requiert son attention, et comme il est arrivé, repart s'acheter de quoi grignoter avant de s'installer dans son train, perdant sur le quai, le dessin d'une maison colorée...

Ce roman nous parle de Pavel, ce petit garçon,  ce petit musicien, juste assez grand pour prendre le train seul, qui garde comme un trésor une partition de musique. Son petit bout d'histoire nous est raconté par les objets qui l'entourent, avec beaucoup de délicatesse et de poésie. Sont ainsi narrateurs: le piano, l’horloge, la poubelle, le dessin, une canette, des statues,un rétroviseur, etc. Chacun son angle de vue, son rapport à Pavel.

J'adore ce procédé judicieux et ingénieux, qui nous pousse à voir les choses et les êtres autrement. Un roman mutlifocal pour une myriade de réalités. Vraiment émouvant!

Le village aux mille roses. Philippe NESSMAN. Editions Flammarion Jeunesse, novembre 2016

Suite aux attentats du Bataclan, Philippe Nessman a désiré écrire un conte de tolérance et de sagesse pour les enfants.

Ce conte met en scène un village dans lequel les roses de multiples couleurs foisonnent. Chacun aime une couleur en particulier mais tous aime l'ensemble qu'elles composent. Elles sont un ravissement à regarder. Un peu en retrait du village vit un jardinier, un peu sorcier, qui, un jour, crée une rose noire. Elle suscite l'admiration de tous, et particulièrement du chef. Autoritaire mais apprécié, il l'aime tellement qu'il décrète que seules les roses noires ont le droit d'être au village et ordonne la destruction de tous les autres rosiers...

Heureusement, les habitants savent comment rétablir la situation.

Violence de la volonté et de certaines décisions, heureusement sans bataille, ce conte démontre aux enfants combien la diversité et les différences sont belles, précieuses et enrichissantes. 

Les illustrations, minimalistes, sur fond blanc et à formes géométriques, servent idéalement le propos.

Ce petit roman participe au Prix des Incorruptibles 2018-2019, sélection CE2-CM1.

Je suis en CM. Pas d'école pour Marie! Magdalena et Mini LUDVIN. Editions Flammarion Jeunesse, mars 2019

Voici le troisième titre de cette série qui, après les CP, CE1 et CE2, se décline avec les CM.

Je vous avais présenté le premier, Le journal de Marie. Le deuxième a pour personnage principal, son voisin et meilleur ami, Basil.

Marie est une fillette attachante qui avait commencé à écrire dans un journal intime et avait pris la décision de se couper les cheveux pour montrer qu'elle avait grandi, tout en changeant de lunettes. Elle est très studieuse et adore l'école. Mais elle est absente en raison d'une appendicite aiguë. Rien de grave mais elle doit rester chez elle pendant une semaine, avec sa maman ou ses grands-parents, selon.

Basil lui rend visite tous les soirs pour lui apporter ses devoirs, les copines prévoient de venir mercredi, avec une lettre... donnée par un CM2, Baptiste. Elles n'ont pu s’empêcher de la lire (l'enveloppe n'était pas fermée aussi!!!), Basil serait-il jaloux? La maîtresse organise une séance Skype et Marie écrit tous les jour dans son journal.

La collection "je suis en..." raconte des histories à hauteur d'enfants, avec des problématiques, émotions, évènements, qui sont les leurs. C'est doux et cet opus se centre sur l'écrit et ses multiples formes.

Je vous en reparle bien vite!

ROMAN

Au-revoir là-haut. Pierre LEMAITRE. Editions Albin Michel, août 2013

J'ai adoré ce roman dont l'histoire m'a totalement happée.

Roman qui court sur environ un an et demi, du dernier mois de la guerre à la Fête Nationale 1920, qui nous dévoile un autre visage de la guerre, de ses suites, de l'économie et du commerce qu'elle crée/entretient, en ces temps de souvenir, d'émois, de deuil mais aussi d'oubli.

On suit ainsi trois personnages, trois hommes, qui diversement, profitent ou subissent. On découvre et suit leur vie, la guerre, l'après-guerre, leur caractère, le regard des autres, la pression sociale, le pouvoir de certains, les cas de consciences, les malversations politiques, les profiteurs...

C'est un roman dense et prenant, remarquablement bien écrit et qui transporte. Certains passages sont très durs mais une fois sa dernière page tournée, ce n'est pas ce qui reste. Un sentiment de gâchis certes mais aussi de beau, d'amitié, et d'une certaine façon de justice.

 Il me faut maintenant me plonger dans sa suite "Couleurs de l'incendie" - pas encore dans ma PAL!

BD / MANGA

Une histoire d'hommes. ZEP. Editions Rue de Sèvres, septembre 2013

Après avoir formé un groupe de rock, quatre amis (dont deux frères) se sont séparés alors qu'ils commençaient juste à percer. Seul l'un d'entre eux, Sandro, a percé et a fait de la musique sa carrière.

Presque vingt ans plus tard, ils se retrouvent chez Sandro, dans sa villa anglaise, ce qui donne lieu à de multiples flash-backs, entre drogues, filles et concerts. Ils éclairent les non-dits, les peurs, les fuites d'alors et ce qui a constitué leur vie jusqu'à présent. 

C'est un scénario classique mais cela prend toujours avec moi. J'aime ce genre d'histoire, avec un petit mystère qui se lève à la toute fin. Niveau dessin et surtout couleurs, je n'aime pas spécialement par contre. Les cases sont emplies d'une couleur  (olive, rose, mauve...) dans lesquels les personnages sont dessinés, mais qui ne suivent pas les temporalités. Cela floute les détails, ou permet au dessinateur de ne pas trop en faire, selon.

Charlotte Impératrice - Tome 1 - La Princesse et l'Archiduc. Fabien NURY et Matthieu BONHOMME. Editions Dargaud, 

Charlotte de Belgique est destinée à faire un beau mariage. Son père, qui l'élève seul, hésite entre le Roi du Portugal et Maximilien d'Autriche, frère de l'Empereur François-Joseph, moins prestigieux mais qui permettrait d'entre chez les Habsbourg.

C'est sur ce dernier qu'elle jette son dévolu, mais comprend très vite que son mariage sera une déception. Maximilien est le laissé-pour-compte de sa famille, reclus à Miramar suite à une défaite militaire, qui se complaît dans les bordels et qui ne prend aucun risque ni décision, la laissant en plus de côté, l'isolant de sa famille.

Le contexte politique est houleux, complexe, et ils sont pris à partie entre les Habsbourg (qui font preuve de jalousies et de bassesses) et le calculateur empereur Napoléon III, et sa guerre au Mexique.

Déterminée à n'être pas qu'un pion, elle force le destin et, risqué pour risqué, sort de sa réserve et de son rôle assigné pour prendre en main sa vie.

J'ai beaucoup aimé cet album et son dessin. Dès qu'il est question d'Histoire, je suis toujours intéressée. Mais la temporalité n'est pas indiquée, c'est tout de même dommage pour un ouvrage historique.

Il nous permet de découvrir qui fut Charlotte, que j'avoue ne pas connaître / ou m'en souvenir, éclipsée par sa belle-soeur, Sissi (qui ne veut pas qu'on l'appelle ainsi). Cette dernière n'a rien de la douceur que la postérité (et les films avec Romy Schneider) lui a conféré.

Un deuxième tome doit compléter cet album et nous apprendre ce qu'il va advenir de ce couple.

Quand la neige m'appelle. Makoto Aizawa. Editions Chatto Chatto, mars 2019

Ce sont la couverture (veloutée) le titre, et la mélancolie mentionnée en 4e qui m'ont décidée à découvrir ce manga d'une toute nouvelle maison d'éditions .

Le magna s'ouvre sur une tempête de neige dans laquelle sont pris deux soldats. L'un d'eux est blessé. Abrités dans ce qu'ils prennent pour une cabane, ils sont visités par une mystérieuse femme, apparition blanche, qui tue l'un et laisse la vie à l'autre, lui intimant le silence. Rêve ou réalité?

Plus tard, Sakai, le soldat rescapé, prend son sous aile une jeune fille errante. Il lui offre le logis, puis ils se marient et fondent une famille.

Mais un soir, il est appelé en mission, alors qu'une tempête de neige fait rage. Là, des souvenirs l'assaillent. Il se confie à sa femme, qui s'enfuit, alors qu'elle est enceinte de leur deuxième enfant.

Les années passent, la jeune fille grandit et se dirige vers la montagne enneigée, ce lieu que craignait tant son père, sans qu'elle ne sache pourquoi. Et y fait la connaissance d'un garçon.

Il y a beaucoup de mystères, de silences dans ce manga. De nombreuses cases sont sans paroles ou bien pourvues de paroles d'une berceuse.

Je ne suis pas sûre d'avoir tout saisi. Le site de l’éditeur nous apprend qu'il s'agit d'une réinterprétation, fidèle mais modernisée, plus douce et poétique, de la légende japonaise de Yuki Onna qui conte la rencontre entre un homme et une femme-démon par un froid d’hiver. Voilà qui donne envie d'en savoir davantage!

My home hero - tome 2. Naoki Yamakawa et Masashi Asaki. Editions Kurokawa, mars 2019

Après avoir été happée par le premier tome, lire ce deuxième (sur sept? / c'est le chiffre paru au Japon), était une évidence tant le suspense était grand et prenant.

Pour rappel, Tetsuo Tesu, 47 ans et commercial pour une entreprise de jeux/jouets, est le père de Reika, jeune étudiante qui a quitté depuis deux mois le domicile familial pour une chambre non loin de sa fac. Leurs rapports se sont distendus et Tetsuo est plutôt du genre protecteur. Il refuse que sa fille fréquente un garçon, pensée qui le fait frémir. Mais ses doutes se confirment et, pour protéger sa fille, et lui-même, de cet homme violent et manifestement membre d'une organisation criminelle, il le tue.

Amateur du genre policier, auquel il s'adonne, il sait comment se débarrasser du corps avec la complicité de sa femme. Mais ils sont épiés, guettés, suivis, traqués, interrogés...

Ce deuxième tome est dans la parfaite poursuite du premier (dont on trouve un résumé au début - j'aime!) et nous réserve son lot de surprises, retournements de situations et moments oppressants.

Je vous en parle davantage mercredi!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Les eaux douces d'Europe. Edouard BRASEY. Editions Ramsay, 11 mars 2019

Le narrateur est arrivé à Istanbul après la mort de sa mère, Grecque mais née à Istanbul, qu'elle appelait Constantinople. Il arrive dans la capitale turque en hiver, alors qu'elle est sous la neige, indistincte mais forte d'odeurs nauséabondes. Il erre dans les rues, suit un homme âgé, qui le sème toujours, mais qui lui fait visiter, sciemment ou non, plusieurs lieux et quartiers, lui faisant découvrir plusieurs visages.

Après avoir bu de l'eau au robinet, il est malade et est guéri (sauvé?) par un médecin humanitaire aux méthodes musclées. A ses côtés, ce sont d'autres endroits que le narrateur visite, explore, jusqu’à ce qu'un soir, il lui raconte l'histoire d'un homme. Celui-là même qu'il suivait auparavant.

Voilà où j'en suis de ma lecture, poétique, qui offre une réflexion sur l'eau, sur les Eaux.

Astrid Lindgren. Une Fifi Brindacier dans le siècle. Jens ANDERSEN. Editions Gaïa, février 2019

Je n'ai pas beaucoup progressé dans ma lecture.

Astrid a vingt ans, vit à Stockholm, vient de récupérer son fils, Lasse, et commence sa relation avec Sture Lindgren.

3/ Que vais-je lire ensuite?

Surface. Olivier NOREK. Editions Michel Lafon, 4 avril 2019

Présentation de l'éditeur:

Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. 
Là-bas, personne ne veut de son enquête. 

Et sinon?

Pour 2019, Sophie relance son challenge Instagram #52livres2019ddl

Pour la semaine 14, le thème est "A comme Avril" .

et A comme #aurevoirlahaut
.
Roman dense et prenant à qui je dis au revoir momentanément. Le temps de le "digérer".
Je viens d'en tourner la dernière page et je me demande comment trouver les mots pour vous en parler comme il faut.
.
En plus de dire que j'ai aimé, adoré, plongé dans cette histoire aux frontières de la réalité historique d'après la première guerre mondiale , que ses personnages m'ont émue, heurtée, agacée, réjouie; portraits multiples de la nature humaine pas toujours reluisante.
Et j'aime la plume de l'auteur que je découvre.

----

Le Prix des Incorruptibles a présenté ses sélections pour 2019-2020

Quelques-uns des livres sélectionnés sont déjà sur le blog :-)
*Le Petit Prince de Harlem de Mikaël Thévenot
*Uppercut d'Ahmed Kalouaz
*Sauvages de Nathalie Bernard
*Deux secondes en moins de Nancy Guilbert et Marie Colot

D'autres sont dans ma PAL :-D

Tous promettent de très belles lectures et découvertes !
Félicitations aux auteurs, autrices, illustrateurs, illustratrices et maisons d'éditions !!

*****

J'adore la plateforme de crowfunding Ulule.Il y a toutes sortes de projets intéressants pour aider une structure (librairie par exemple), un éditeur, un auteur, un projet écologique ou humanitaire.

Là, j’aimerais vous présenter "La Poudre aux Yeux", collection Histoires d'y croire". Une histoire de Noël et de sommeil.

"Une intense agitation règne chez le marchand de sable et pour cause : toute la réserve de sable à sommeil a disparu ! Heureusement le père Noël et ses lutins, les anges, les elfes et les fées sont là en renfort. Ils feront tout pour éviter une catastrophe, et vont vous entraîner dans des aventures palpitantes!"

Pour en découvrir davantage, CLIC

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 08/04/2019 14:29

Un très beau et riche C'est lundi (encore une fois <3)
Très heureuse de voir Le piano de Pavel de mon amie Mymi !
Je suis fascinée aussi par la couverture de Quand la neige m'appelle, dommage que ce soit un manga ;-)
Et votre émotion par rapport à Au revoir là-haut, me pousse à le découvrir !
Belle semaine, Blandine !

Blandine 09/04/2019 09:46

Merci beaucoup Nancy <3
Belle journée à vous!