Barbe Bleue. Charles PERRAULT et Alessandra CIMATORIBUS – 2014 (Dès 4 ans)

Publié le 29 Mars 2019

Barbe Bleue

 

D'après l'œuvre de Perrault

Illustrations d'Alessandra CIMATORIBUS

MinEdition, 2014

 

Dès 4 ans

 

Thèmes : Conte, curiosité, confiance en l’autre

 

Tous nous connaissons ce conte de la Barbe Bleue, retranscrit par Charles Perrault en 1697, et depuis raconté avec plus ou moins de changements.

 

Dans cet album, c’est une version très classique qui nous est rapportée, mais dont l’originalité réside dans une poésie des mots et le choix illustratif.

Voici l’histoire d’un homme qui faisait terriblement peur :
Non pas pour sa voix bien qu’elle fut noire et caverneuse.
Non pas pour son allure, même si elle était grise et froide
Mais pour sa barbe qui était bleue comme l’est la mer en hiver.

Cet homme, immensément riche, vivait seul, bien qu’on lui ait connu plusieurs épouses, toutes mystérieusement disparues.

Il jeta son dévolu sur deux sœurs, leur laissant le choix final.

La cadette se laissa conquérir après huit jours de banquets, de divertissements et de nombreux rires.

 

Quelques semaines après les noces, Barbe-Bleue laissa sa femme seule en son palais, lui suggérant d’inviter ses amies, lui remettant les clés mais la défendant d’utiliser la plus petite, celle qui ouvre la porte de la chambre au bout du couloir.

Cette pièce doit impérativement rester fermée telle une tombe.

Bien sûr, la tentation fut trop grande et la jeune femme s’empressa de se rendre devant la porte interdite, fut saisie d’horreur, lâcha la clé qui se teinta de sang.

 

Le lendemain, le mari réclama le trousseau, ne vit que la clé manquante et annonça à son épouse qu’il allait la tuer.

Elle demanda alors le temps de prier.

Temps qu’elle mit à profit pour demander à sa sœur aînée, Anne, ce qu’elle voit à l’horizon.

 

L’histoire se termine sur la mort de Barbe-Bleue, embroché par les deux frères de l’épouse, puis les dons qu’elle fit grâce à sa nouvelle fortune et son remariage avec un jeune noble fort honnête.

 

----

 

Cet album ne se termine pas sur une morale ou deux comme aimait pourtant à le faire Charles Perrault.

Il faut donc se la représenter, d’autant que ce conte regorge de zones d’ombres : les épouses disparues, l’origine de la fortune de Barbe-Bleue, son nom, la présence de la sœur Anne et le motif de la venue des deux frères, comme le remariage, rapide semble-t-il.

Cette histoire incrimine et punit la curiosité, supposée inhérente à la femme, comme sa légèreté et sa vénalité.

 

Je vous en ai beaucoup parlé dans cet article spécial consacré à ce conte - CLIC

Barbe Bleue. Charles PERRAULT et Alessandra CIMATORIBUS – 2014 (Dès 4 ans)
Barbe Bleue. Charles PERRAULT et Alessandra CIMATORIBUS – 2014 (Dès 4 ans)
Barbe Bleue. Charles PERRAULT et Alessandra CIMATORIBUS – 2014 (Dès 4 ans)

Ce qui rend cet album particulièrement attrayant, ce sont ses illustrations, atypiques.

 

Elles regorgent de techniques et de détails, oniriques ou curieux, avec des lettres découpées dans des journaux, d'angles de vue singuliers, qui orientent notre regard, des représentations d’idées ou de pensées : les motifs de la barbe, ce que fait la Barbe, comme si elle était une extension de la volonté de Barbe-Bleue ou même un être pensant à part entière,  le tronc des arbres, les motifs de la robe…

 

Merci à Bidib pour m’avoir offert cet album

 

Il participe à son Challenge « Contes et Légendes » ; à notre Challenge avec Nathalie « Cette année, je (re)lis des classiques » ; au « Petit Bac 2019 » d’Enna, pour ma 3e ligne, catégorie Partie du corps ; ainsi qu’à l’Objectif PAL d’Antigone.

 

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 31/03/2019 19:01

j'avais beaucoup aimé le visuel, je suis contente qu'il t'ai plu

Blandine 01/04/2019 14:01

Effectivement, il intrigue! Encore merci à toi!

FondantGrignote 31/03/2019 16:14

Une histoire troublante... Côté visuel, cet album est assez intriguant aussi. Bon dimanche !

Blandine 01/04/2019 14:01

Exactement! Belle journée à toi!

Antigone 30/03/2019 10:01

Ce conte m'a toujours beaucoup effrayée... C'est intéressant oui aujourd'hui de voir quelle image de la femme ces écrits supposaient.

Blandine 30/03/2019 15:07

Oui tout à fait, et ce n'est pas toujours reluisant!!