Anna Journal d'un cygne - Tome 3. Sandrine BEAU et Cati BAUR – 2019 (Dès 8 ans)

Publié le 9 Mars 2019

Anna Journal d'un cygne

Tome 3

La danse du matin au soir

 

Texte de Sandrine BEAU

Illustrations de Cati BAUR

 

Editions playBac, février 2019

126 pages

 

Dès 8 ans

 

Thèmes : Danse classique, Russie, Passion, amitié, Journal intime, biographie

 

Saint-Pétersbourg, entre septembre et novembre 1891.

 

Fillette russe de 10 ans, éprise de danse classique mais pauvre, Anna Pavlova vit seule avec sa mère, qui est couturière. Grâce à une épidémie de grippe, elle put confectionner des costumes pour le théâtre Mariinsky et ainsi payer des cours de danse à sa fille et lui permettre d’intégrer l'Ecole Impériale de Ballet. (Tome 1)

 

Entre amitiés et rivalités, le tome 2 nous dévoilait son premier Ballet en l’honneur de l’Impératrice, le cadeau reçu et les cours jusqu’aux premiers examens.

Mais à leur issue, Anna était convoquée chez le directeur, Mr Petipa. Et Anna ne savait qu’en penser.

---

 

 

Entre novembre et décembre 1891

 

Nous retrouvons Anna alors que Mr Petipa lui apprend qu’il va l'entraîner une heure tous les soirs.

Anna s’imagine avoir un niveau bien médiocre pour devoir fournir ce travail supplémentaire alors que les cours (collectifs) vont en se durcissant et que les attentes des professeurs sont toujours plus exigeantes.

Ainsi, l’accent est mis sur l’impact de la danse sur les corps, et notamment sur celui d’Anna qui n’est pas formée comme la plupart des danseuses classiques. Mais qui fait aussi toute la (sa) différence !

Je suis si maigre par rapport aux autres. Mes bras sont si fins, mes jambes si longues… Je rêve en regardant les muscles des autres danseuses, leurs épaules rondes et leurs cuisses solides.

En quelques semaines, la douleur devient une compagne de chaque jour, de chaque heure. On exige tellement de notre corps, que c’est comme si nos muscles, nos os et même notre peau essayaient à chaque instant de nous envoyer des messages.

 

Dans le même temps, elle doit aussi résister aux différentes attaques des PEST (Pétronia, Elektra, Silva et Tonia), quatre filles, qui la harcèlent depuis qu’elle est à l’Ecole.

Moqueries, jalousies, perfidies mais aussi brimades physiques qui vont bien au-delà de la compétition et qui font douter Anna à la veille des vacances de Noël quant à son retour à l’Ecole.

***

Anna en 1890 - Source ICI - Article que je vous encourage à lire!

J'aime beaucoup cette petite série qui nous transporte auprès de la (future) célèbre Ballerine Anna Pavlova (pour ma part découverte grâce à ces romans <3) dont le destin commence à éclore.

 

Et comme c’est un journal intime, nous suivons Anna quasi quotidiennement, dans ses joies comme dans ses peines, dans son humilité et ses doutes, dans des émotions si universelles et encore si actuelles.

Cela nous la rend si proche et si attachante.

 

L’univers de la danse classique nous est exposé avec les exercices, l'endurance demandée au corps, l’enseignement complet prodigué par l’Ecole : russe, mathématiques, histoire-géographie… dans un décor somptueux et féérique en cette fin d’année.

Mais aussi un peu de la Russie d’alors, en termes sociaux, traditionnels, artistiques ou gustatifs.

Après la musique dans les premiers tomes, il est ici question de Noëls et d’orange.

Un fruit dont je n’avais jamais entendu parler et que je découvrais avec étonnement. Il n’y en a pas dans notre région, et notre impératrice les a fait venir par bateau depuis la Palestine.

Le dessin, coloré, de Cati Baur suit parfaitement l’évolution tant corporelle que psychologique d’Anna (et de ses amis).

 

C’est passionnant et les deux dernières pages, documentaires, nous restituent encore davantage cette époque.

 

Le tome 4 sera en librairie en mai prochain (hâte hâte !!)

 

Un grand grand merci à Sandrine Beau pour sa confiance dont vous pourrez lire bientôt une interview consacrée à ses livres et à Anna en particulier.

 

Ce roman jeunesse participe au « Petit Bac 2019 » d’Enna pour ma 3e ligne, catégorie Animal.

 

Ce n’est pas la première fois que Sandrine Beau me permet de découvrir un parcours de vie, et de femme ! Auparavant, il y a eu Alice Guy Blaché. Que son nom vous dise, ou non, quelque chose, je vous invite grandement à aller voir ICI !

 

Les autres livres de Sandrine Beau présentés sur le blog sont LA.

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FondantGrignote 11/03/2019 10:42

Une série qu'il me tarde de découvrir !!

Blandine 11/03/2019 22:34

Oui oui, je t'y encourage ;-)

Nathalie 09/03/2019 14:56

Moi je connaissais le nom de la "Pavlova" depuis longtemps, puisque cette danseuse a donné son nom à une pâtisserie légère et aérienne, comme elle ! (Meringue / chantilly et fruits rouges... un délice ! )

Blandine 10/03/2019 21:36

;-)