Sissi. Une femme au-delà du conte de fées. Giorgia MARRAS - 2019 (BD)

Publié le 6 Février 2019

Sissi

Une femme au-delà du conte de fées

 

Texte et dessin de Giorgia MARRAS

 

Editions Steinkis, février 2019

224 pages

 

Thèmes : Histoire, Biographie, Autriche-Hongrie, Sissi

 

J’aime les BD historiques, j’aime les BD biographiques, j’aime quand la BD permet de nous faire (re)découvrir un évènement ou un personnage, oublié ou auréolé d’une légende (noire ou dorée) nous dissimulant sa vérité et ses nuances humaines, comme de son époque.

 

Comme beaucoup, j’ai vu (et aimé) l’image de la Sissi interprétée par Romy Schneider.

De beaux films romancés (réalisés par Ernst Marischka ; 1955, 1956 et 1957), qui nous racontaient les faits les plus heureux et glorieux de la vie l’Impératrice, gommant les difficultés et drames de sa vie comme ses peurs.

Cet album, dont le sous-titre dit beaucoup, nous permet de nous la restituer dans toute sa complexité.

 

Nous la suivons de ses 17 ans à ses 60 ans, de son mariage à sa mort, dans les étapes importantes de sa vie de d’épouse, de mère, d’Impératrice, et de femme.

*

Elisabeth de Wittelsbach, Duchesse en Bavière, est née le 24 décembre 1837 à Munich.

Elle rencontre l’Empereur Franz-Joseph en 1854, alors que c’est sa sœur aînée, Hélène, qui devait l’épouser. Un coup de foudre puis un mariage la propulsent Impératrice d’Autriche.

 

Un protocole et une étiquette à respecter qui lui déplaisent et qui vont à l’encontre de sa nature indépendante et profondément mélancolique, voire même dépressive.

Une animosité non dissimulée pour sa belle-mère et tante, l’Impératrice Sophie, et pour la Cour, dont elle change certains visages.

Une injonction à enfanter. Évidemment des garçons, mais dont le seul, Rudolf, n’arrivera qu’en troisième position sur quatre. Elle subira la perte de sa fille aînée, Sophie, à deux ans, puis celle de Rudolf en 1889.

 

Des tensions politiques, avec la Prusse notamment, qui maintiennent son mari à distance mais qui aiguisent son esprit et la rendent foncièrement attachée à la cause hongroise et à certains de ses défenseurs.

En 1867, Franz-Joseph et elle sont ainsi proclamés Roi et Reine de Hongrie.

 

Une popularité qui va croissante et qui l’étouffe.

A 36 ans, elle décide de ne plus poser et de ne plus jamais être photographiée.

Je dois disparaître.

Sissi était une femme belle (et qui le savait), engagée mais discrète, aimant l’équitation et les voyages, ne souhaitant pas jouer le rôle dans lequel on l'avait confinée.

Elle est assassinée le 10 septembre 1898 à Genève, par un jeune anarchiste d’origine italienne, voulant éliminer un aristocrate, quel qu’il /elle soit.

 

***

 

Giorgia Marras signe là un projet ambitieux et réussi, et dresse de Sissi un portrait très documenté et intime. Mais aussi de son monde qui se délite.

Une autre manière de connaître l’Histoire.

 

Il est servi par un bel objet-livre, à la couverture cartonnée et épaisse, au format presqu’intimiste (19x25,5 cm). Il se clôt sur une petite biographie de chacune des personnes croisées, une valeur ajoutée.

Les dessins, en noir et blanc, sont doux et agréables, aux cadrages souvent serrés. Rares sont les plans larges ou les grandes cases, ce qui nous la rend plus proche encore.

 

A l’inverse des autres personnages qui vieillissent au fil des pages, le temps ne semble pas avoir de prise sur Sissi. Son visage ne prend aucune marque. Or, il n’est pas toujours évident de savoir quand se déroulent les évènements décrits. Si des dates apparaissent au début, ce n’est plus le cas passé le premier tiers de l’album.

 

Sissi nous est montrée dans ses obligations impériales, dans des réceptions ou appartements aux décors cossus ou riches de détails, parfois dans des extérieurs qui contrastent par leur absence d’éléments.

 

Nous la découvrons aussi dans la sphère privée, avec ses enfants (et le choix de leur éducation), dans des bains, lorsqu’elle se défait des coiffures très élaborées que lui confectionnent sa coiffeuse Fanny. On la voit d’ailleurs avec les étoiles dans ses (très longs) cheveux, comme dans le film.

 

J’ai vraiment pris plaisir à lire cet album et vous le recommande!

Sissi. Une femme au-delà du conte de fées. Giorgia MARRAS - 2019 (BD)
Sissi. Une femme au-delà du conte de fées. Giorgia MARRAS - 2019 (BD)
Sissi. Une femme au-delà du conte de fées. Giorgia MARRAS - 2019 (BD)
Sissi. Une femme au-delà du conte de fées. Giorgia MARRAS - 2019 (BD)
Sissi. Une femme au-delà du conte de fées. Giorgia MARRAS - 2019 (BD)

Merci aux Editions Steinkis

Cet album participe au RDV BD de la semaine, aujourd’hui chez Stéphie (CLIC), ainsi qu’au « Petit Bac 2019 » d’Enna, pour ma première ligne, catégorie Lecture.

 

 

 

 

 

 

Steinkis est un éditeur dont j’aime beaucoup ses publications variées. Pour retrouver celles présentées sur le blog, c’est ICI.

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 18/02/2019 15:14

Pour être tout à fait franche, ma première réaction en voyant le titre de ton article a été "Sissi ?? Tu es sérieuse ??"
Mais ensuite j'ai lu ton article et ma foi, pourquoi pas ? Le dessin à l'air très doux. (j'enlève un point quand même pour le petit format !! Nanmého !)

Blandine 21/02/2019 14:31

Tu m'amuses!!
Le petit format (j'aime) confère de l'intimité. Oui, le dessin est très doux !

Moka 13/02/2019 11:00

J'avoue que Sissi me fait vite passer mon tour. Et puis, je vois ces planches et me dis que...

Blandine 13/02/2019 11:54

Que tu y jetterais bien un ou deux yeux ;-)

lasardine 13/02/2019 09:40

j'aurais eu tendance à freiner, mais pourquoi pas finalement, pour la découverte :)

Blandine 13/02/2019 11:53

Exactement!

Caro 12/02/2019 22:08

Ce n'est pas un personnage qui m'attire, mais par contre, l'idée de voir qui elle était derrière l'image qu'on en a m'intéresse...

Blandine 13/02/2019 11:53

Voilà, cet envers du décor est vraiment intéressant. L'image laissée par les films, sans la désavantager totalement, ne la restitue pas dans ce qu'elle était vraiment!

sabine 12/02/2019 11:19

mouais hein…. pourquoi pas mais alors pour Noel entre deux couverture douillette, une tasse d thé et les robes en crinoline pas loin :D

Blandine 13/02/2019 11:52

hahaha!! Qu'importe le moment tant qu'on a LIVREsse ;-)

Amandine 09/02/2019 13:46

Pas sûre pour le coup...Sissi, ce n'est pas ma tasse thé.

Blandine 10/02/2019 11:57

Je comprends! Mais là on la découvre autrement, l'angle est moins romanesque que dans les films, elle a plus de reliefs...

Mylene 09/02/2019 11:57

Bien tentée pour ma part, je note :)

Blandine 10/02/2019 11:57

Super :-)

sylire 08/02/2019 22:25

Voilà qui me donne une idée de cadeau !

Blandine 10/02/2019 11:57

Exactement!

Nancy 08/02/2019 12:15

Je le trouve beau et votre article aussi !
Sissi est un personnage complexe et l'éclairage de ce livre semble très pertinent.
Belle journée Blandine.

Blandine 10/02/2019 11:56

Merci beaucoup Nancy <3
Belle journée à vous!

jacques 07/02/2019 08:22

Le dessin me semble un peu "statique", mais le traitement intéressant, merci pour la découverte.

Blandine 07/02/2019 21:36

Oui! Ce n'est "que" son deuxième album... Il y a donc du potentiel ;-)

Stephie 07/02/2019 07:18

Intéressant, merci pour la découverte !

Blandine 07/02/2019 21:36

Oui très :-)

Saxaoul 06/02/2019 21:02

Pourquoi pas... Je ne serais pas allée vers cette BD mais tu es convaincante.

Blandine 07/02/2019 21:36

Et tu m'en vois ravie :-)

Jerome 06/02/2019 11:49

Désolé mais Sissi, ce n'est vraiment pas pour moi !

Blandine 07/02/2019 21:35

Ce n'est pas un souci! Je ferai mieux la prochaine fois ^^

Soukee 06/02/2019 09:19

Oh oui, ça pourrait m'intéresser. J'avais adorer visite Shonbrunn quand j'étais allée en Autriche.

Blandine 07/02/2019 21:35

Tu m'en vois ravie! Avec le souvenir des lieux, cet album n'en sera que plus beau/fort!

Enna 06/02/2019 09:08

Ma première impression était "bof" et puis, je me dis "pourquoi pas" ;-)

Blandine 07/02/2019 21:35

Top! J'espère que tu croiseras cet album!

eimelle 06/02/2019 08:56

c'est bien de sortir un peu du stéréotype!

Blandine 07/02/2019 21:34

Oui, de l'image créée et laissée par le cinéma. Je suis ravie de cette découverte:-)

FondantGrignote 06/02/2019 06:43

Oh ça semble à la fois juste et passionnant ! mais je ne trouve pas cet ouvrage en français, où te l'es-tu procuré ? merci d'avance :-)

Blandine 07/02/2019 21:33

Oui, c'est un album très réussi. Il vient juste de paraître (hier) :-)