Little Lou. Jean CLAVERIE – 1990 (Dès 8 ans)

Publié le 23 Février 2019

Little Lou

 

Texte et illustrations de Jean CLAVERIE

Editions Gallimard Jeunesse, octobre 1990

Dès 8 ans

 

Thèmes : Etats-Unis, Musique, Ségrégation, Amitié, Histoire

 

Fin XIXe siècle, début XXe siècle, un petit garçon naît.

Ses parents se sont rencontrés sur la route qui menait du Sud profond des Etats-Unis vers le Nord de ces états et ses grandes villes industrialisées.

 

Ce petit garçon, c’est Lou.

La musique, il l’a en lui.

Il faut dire qu’il baigne dedans depuis toujours.

 

 

Avec le gramophone installé dans la cuisine, grâce la radio dans le garage de son papa qui lui joue aussi de l’harmonica, grâce à la bénédiction du Révérend Pickett, et surtout au bar, le « Bird Ness », qui se trouve juste en-dessous de chez eux.

 

Ce bar, c’est là que tous se retrouvent pour écouter le vieux Slim enchanter leur quotidien grâce aux notes de son piano.

Personne n’était riche, mais personne n’était tout à fait malheureux : la musique de Slim y était pour quelque chose.

Lou aimerait devenir comme Slim, et non pasteur comme le croit/voudrait sa mère.

Il écoute attentivement ses leçons, qui ne sont pas du même registre que celles de Miss Blandish. Stricte et sévère dans son quartier balayé, à l’inverse du sien, elle lui enseigne la musique classique.

 

 

Le temps a passé, Slim a tiré sa révérence, Lou a récupéré son piano, remplacé par un tout beau à queue, et au « Bird Ness, les pianistes font salle comble.

 

Mais une nuit, la vie de Sonny bascule.

Des gangsters font irruption, le pianiste est blessé, Lou fait preuve d’un immense courage.

Ce qui lui permet de révéler son don.

 

Et commence alors pour lui la vie tant désirée de bluesman.

*

Entre album et bande-dessinée, Jean Claverie nous raconte une histoire de blues et une histoire des Etats-Unis en ces temps de ségrégation où les quartiers étaient colorés d’une seule couleur, où la pègre régnait sur les ombres de la nuit, que pouvaient éparpiller les descentes de la police.

 

La première partie de l’histoire, en album illustré, est douce-amère comme un souvenir.

Son texte est empreint de poésie et de métaphores.

Les illustrations sont faites de crayonnés à peine colorés.

Plus les souvenirs sont précis et plus les couleurs investissent les dessins, se font chaudes (tons rouges, orangés) ou froides (bleus) selon leur teneur.

 

 

La deuxième partie est une bande-dessinée avec bulles de dialogues et différents cadrages.

Elle relate la venue des gangsters et le courage dont a fait preuve Lou.

Les couleurs sont plus sombres, dans les teintes grisées.

 

Après cet épisode, à nouveau, l’album revient avec ses couleurs chaudes et réconfortantes.

 

J’aime énormément le trait doux et rond de Jean Claverie.

Il a glissé de nombreux détails dans ses dessins. Certains sont rigolos, d’autres synonymes de bien-être, d’autres seulement indicatifs. Et il a même glissé son nom et quelques dates.

« J’ai découvert un jour un disque de Memphis Slim. Depuis ce temps, j’en ai entendu et aimé, des formes de jazz. Mais quand j’ai besoin d’un petit coup de pouce, c’est vers ce blues que je me tourne. Ce profond sentiment de bienêtre, j’ai eu envie de le partager, et ça a donné Little Lou. Le projet achevé, je me suis armé de courage et je suis allé solliciter Memphis qui jouait ce soir-là au Petit Journal, pour écrire la préface. Je n’étais pas peu fier de discuter avec mon idole. Mais l’Homme à la canne au pommeau d’argent est mort quelques jours avant la parution du livre. Vous avez dit blues?»

Jean Claverie

Memphis Slim, chanteur et pianiste de blues, a dédicacé cet album.

« Little Lou représente tellement d’enfants noirs qui grandissent avec le désir ardent et le talent qu’il faut pour jouer le blues. (…) Un art de vivre où se mêlent la souffrance, le rire, l’amour et la musique. »

Cet album participe à l’  « African American History Month » d’Enna, ainsi qu’à son « Petit Bac 2019 » pour ma 4e ligne catégorie Adjectif ; et au Challenge « Je lis aussi des albums 2019 » (11/60) de Sophie Hérisson.

 

 

 

 

 

 

Isabelle a aussi présenté cet album, ICI.

 

Cet album est paru en « folio cadet, premier roman », et a eu des suites avec Little Lou, la route du Sud et Little Lou à Paris.

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 23/02/2019 14:13

Je l'ai lu cette semaine, et, comme toi, je l'ai beaucoup aimé ! Les dessins sont très doux et j'ai adoré les couleurs. ..

Nancy 23/02/2019 13:47

Le thème, les illustrations de Jean Claverie...
Tout est beau dans cet album !
Bon week-end Blandine !

Enna 23/02/2019 12:20

Entre toi et Isabelle, je sais que je le lirai pour l'année prochaine vu qu'il est la médiathèque! Merci!

alain l. 23/02/2019 09:02

Bonjour Blandine ...
Je crois qu'après avoir lu ton article, je je vais commander Little Lou;-)...

Tu fais partie des Amies du Réveil... Je prépare notre participation au 20° Printemps des Poètes sur le thème: La Beauté.
Voudrais-tu nous proposer un poème de ton choix sur ce thème pour que je le publie à cette occasion ... Le Top pour moi serait que tu le dises et que tu m'envoies l'enregistrement...

Merci d'avance ...

@t... alain

( voir: http://www.lereveil.info/2019/02/beaute.html )

Blandine 23/02/2019 11:39

Bonjour Alain,
Je ne peux que te recommander cet album!
.
Pour le poème, je te remercie et voici celui qui s'impose à moi: Un sourire de Raoul Follereau.
.
Merci à toi!