C'est lundi, que lisez-vous? #239

Publié le 4 Mars 2019

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS / DOCUMENTAIRE

Anne Frank. Texte d'Isabel THOMAS et Illustration de Paola ESCOBAR. Editions Gallimard Jeunesse, collection "Les Grandes Vies", février 2019

La collection "Les Grandes Vies" s'agrandit avec cet album consacré à Anne Frank, la célèbre adolescente victime de la barbarie antisémite nazie, devenue symbole.

Sa vie en Allemagne puis aux Pays-Bas puis dans l'Annexe nous est racontée. Les occupations les interdits, la cohabitation, ses rêves, son écriture et sa mort.

Les dessins de Paola Escobar accompagnent avec délicatesse cette biographie inspirante dans un format intimiste.

De cette collection, je vous ai présenté celui sur Frida Khalo.

 

Biographic Kahlo. Sophie COLLINS. Editions J'ai Lu, 16 janvier 2019

Ce livre, de petit format, à la couverture qui attire irrémédiablement l’œil, est entre l'album et le documentaire.

Entièrement réalisé en infographie, il nous raconte et nous dévoile Frida Kahlo avec un angle de vue inédit et vraiment original: sa vie, son oeuvre, sa perception de l'Art, ses relations, son mari, ses souffrances, etc.

Le résultat est aussi beau qu'intéressant!

ROMANS ADO

The Hate U Give - La haine qu'on donne. Angie THOMAS. Editions Nathan.

Un roman (pas seulement ado) puissant qui dresse un portrait sans fards des conditions sociales et raciales aux Etats-Unis dans les quartiers défavorisés. 

Je vous l'ai présenté ICI.

Billie H. Louis ATANGANA. Editions du Rouergue Jeunesse, collection Doado", mars 2014.

Billie H est née Eleanora à Baltimore. Son père, Clarence, musicien, est parti peu après son retour des tranchées de la Première Guerre Mondiale, conquis par la liberté dont il jouissait en France. Il n'a plus donné aucune nouvelle et Eleanora s'est promis de le retrouver.

Sadie, sa mère, est bonne chez une Blanche mais est renvoyée le jour où Eleanora, gamine belle mais insolente et indépendante, se présente à son travail. Les petits boulots s’enchaînent, elle se lie d'amitié avec des gamins des rues, chante, retrouve sa mère à New-York où elles se prostituent avant de retrouver son père et de se produire de manière plus professionnelle.

La vie de Billie Holiday est certes romancée, mais reste crue et dure. Le langage semble être celui de l’époque, il mange les syllabes, est grossier, peu respectueux, et pourtant, on s'accroche à elle. On veut connaître sa vie et celle de sa famille, les résonances entre générations, savoir ce qu'il va advenir d'elle, ce qu'elle va découvrir, accomplir. Et l'on referme ce roman le coeur un peu lourd et désireux d'entendre cette artiste à la fois si unique et si bien décrite.

BD

Whaligoë

Tomes 1 et 2

Scénario de Yann

Dessin de Virginie AUGUSTIN

Couleurs de Fabien ALQUIER

Editions Casterman, 2013 et 2014

 

Fin XIXe siècle, Ecosse, une calèche s'arrête dans un bled paumé d'où descendent un ancien poète dandy célèbre et sa muse décatie. Ils fuient Londres suite à une sombre affaire de moeurs.  

Une drôle d'ambiance règne en ce lieu, à la fois attirant et repoussant. C'est ici que résiderait le célèbre écrivain Ellis Bell que personne n'a vu mais dont tous les salons littéraires prononcent le nom. Qui est-ce? Plusieurs personnes s'en réclament et sans le vouloir, le couple mène l’enquête, à leur façon. Et quel est ce spectre qui se promène dans le cimetière?

Cynisme, sarcasme, mélancolie, vengeance, mystères, humour caustique et joutes verbales fort réjouissantes composent ce diptyque à l'atmosphère crasse et pourtant si  bien adaptée.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Piranhas. Roberto SAVIANO. Editions Gallimard, collection "Du monde entier", octobre 2018

Naples, quartier de Forcella. Nicolas et ses amis, entre 10 et 18 ans, sont fascinés par la violence, le pouvoir, ne veulent pas ressembler à leur parents, ne veulent pas avoir leurs vies ordinaires - qui sont pires que la prison ou la mort, ne veulent pas être gouvernés, ne veulent pas appartenir à quelqu'un. Les anciens modèles de la mafia sont absents, en prison, morts ou ailleurs. Ils ne veulent pas leur ressembler non plus. Ils ont leurs rêves et décident de les atteindre. Ils veulent conquérir la ville. Le champ est libre, les baby-gangs l'investissent.

Nicolas est une petite frappe. Au début du roman, il punit un mec qui a osé liker les photos de sa copine Letizia sur Facebook. Il rêve d'avoir un carré permanent à l'endroit à la mode le nuovo Maharadja (ce qui lui vaudra son surnom) et décide d'acheter un pistolet.

Avec sa bande, sa paranza, il se dit que tous les moyens sont bons pour faire de l'argent.

Ce roman, qui s'inspire de la réalité, à l'inverse des précédents livres de Roberto Saviano qui étaient des enquêtes, commence très fort et très durement. Le texte est dense, oppressant et pourtant prenant.

3/ Que vais-je lire ensuite?

Au-revoir là-haut. Pierre LEMAÎTRE. Editions Albin Michel, août 2013

Présentation de l'éditeur:

« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après. »

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu'amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts...
Fresque d'une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d'évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l'après-guerre de 14, de l'illusion de l'armistice, de l'État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l'abomination érigée en vertu.
Dans l'atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

Pour une lecture commune avec Enna, Magali, Bidib et Isabelle le 31 mars.

Et sinon?

Pour 2019, Sophie relance son challenge Instagram #52livres2019ddl

Pour la semaine 9, le thème est "Personnages en animaux" .

Les Chats Masqués - De Masque et d’Épée. De Nancy Guilbert et Séverine Duchesne.

Et j'en profite pour vous annoncer que l'interview de Nancy Guilbert réalisée par Pauline d'Entre Les Pages et Cécile de La maison des Livres et moi sera en ligne cette semaine et notre entretien à toutes les trois, la semaine prochaine!

A cette occasion, sur Instagram, je vais vous présenter, chaque jour, un livre de cette autrice prolifique quelque soit le genre, restez connectés!

En attendant, retrouvez mon article ICI!

---

Nous avons été voir  Dragons 3 - Le Monde caché.

Sympathique mais pas exceptionnel.

Dès qu'ils le peuvent, Harold et ses hommes s'en vont délivrer les dragons emprisonnés par les chasseurs sur leurs bateaux. Une fois libérés, ils les emmènent dans leur royaume où tous vivent en paix. Mais il est menacé.

Par l'apparition d'une furie-éclair.

Par un Chasseur bien déterminé à mettre la main sur Krokmou.

Harold décide alors de trouver le monde caché dont lui parlait son père et qui se trouve aux confins du monde. Là, tous pourraient vivre en harmonie...

Aventure, frissons et humour sont au RDV, mais le film n'est qu'une redite des précédents et d'autres du genre (et me renvoie particulièrement à l'un des films Age de glace - avec les dinosaures).

--

Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë avec Juliette Binoche et Ralph Fiennes (1992)

Je ne peux m'empêcher de trouver cette adaptation assez fade (malgré une superbe affiche) et surtout beaucoup trop rapide. Les caprices, emportements et dépressions de Catherine ne sont pas assez restitués, les personnages de Joseph, Hélène Deans, Linton Heathcliff sont quasi inexistants, de grands pans de l'histoire originelle n'ont pas été rendus, même si, au moins, tout le roman est survolé. Les extérieurs sont trop peu présents alors qu'il sont intrinsèquement liés aux caractères des personnages. 

Ralph Fiennes (futur Voldemort dans la saga Harry Potter) relève nettement la barre. Il est tout simplement magnifique, même s'il lui manque la violence de l'Heathcliff d'Emily.

Point positif: j'ai aimé le grain vieillot de l'image et la musique du film.

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J'aime beaucoup cette collection des Grandes vies et les personnalités que vous avez justement présentées <3
Nous ne sommes pas encore allés voir Dragons 3 ^^
Merci pour votre présentation, Blandine, et belle semaine livresque !
Répondre
B
Cette collection est vraiment attractive et bien faite - il nous faut découvrir les autres personnalités!
Merci à vous et belle semaine :-)