La Faucheuse des Moissons. 3 tomes. Frédéric CHABAUD et Julien MONIER – 2013 et 2014 (BD)

Publié le 21 Novembre 2018

 

La Faucheuse des Moissons

 

Tome 1: Les blés coupés

Tome 2: Les cicatrices de la terre

Tome 3: Le chemin des larmes

 

Scénario de Frédéric CHABAUD

Dessins de Julien MONNIER

 

Editions Physalis, 2013 et 2014

58 pages chacun

 

Thèmes : Première Guerre Mondiale, Histoire, Mémoire, amitié, Famille, Identité

 

De nos jours.

Une cérémonie du 11 novembre se déroule.

Le dernier survivant de la Grande Guerre, Jean Rocaillon, s’apprête à être décoré.

Mais alors qu’il défaille, ses souvenirs l’assaillent.

Cette boucherie me dégoûte…

Jamais je n’accepterai une médaille pour les saloperies que j’ai faites… et tolérées.

Par la voix de ce vieil homme, ce triptyque nous retrace toute la guerre.

Celle vécue par lui, ses frères et amis, tous morts.

 

Ils étaient six garçons : Jean et Lucien Rocaillon, jumeaux, Joseph Rocaillon, Justin Labrouille, Pierre de Saint-Pons et Cyprien Boirettier.

Inséparables malgré les différences sociales, unis dans les bêtises et l’admiration/amour portés à Charlotte, épousée par Jean à la veille de la mobilisation générale.

 

D’un petit village de campagne à la veille de la mobilisation, au lendemain de l’Armistice 1918, Fête endeuillée par la grippe espagnole, toutes les grandes caractéristiques du côté occidental nous sont racontées au-travers de l’histoire de ces trois frères et de leurs trois amis.

 

Les ordres despotiques et aboyés de certains officiers zélés, les assauts meurtriers, l’attente, les odeurs, les permissions, la peur, les lettres, la mort, Verdun, la terre éventrée, les retrouvailles, les pertes, Le Chemin des Dames, les mutineries, les fusillés pour l’exemple, les attaques aux gaz, etc.

Gardez-vous de demander du temps : Le malheur n’en accorde jamais.

Mirabeau

Chaque tome ne fait « que » 58 pages, soit 168 en tout.

Seul le premier (52 pages) se ferme sur six pages documentaires qui parlent de Jaurès, de son opposition à la guerre, de son assassinat et de la marche à la guerre. C’est dommage que les deux autres n’en aient pas eu aussi.

 

168 pages, c’est assez pour poser le cadre, relater les faits majeurs et marquants, nous attacher les personnages, mais relativement peu pour aller en profondeur, apporter un regard unique, singulier, « nouveau » sur ce conflit.

Et pourtant, les auteurs y parviennent, notamment grâce à un rebondissement final, à la fois ingénieux et tout à fait plausible, voire même probable.

 

Leur approche est également intéressante du point de vue du texte.

Les titres des albums jouent sur les mots, les métaphores, les lieux, les sentiments.

Chaque chapitre s’ouvre sur une citation qui annonce la teneur de ce qui va suivre.

Les paroles ou récitatifs (de moins en moins nombreux au fil des tomes) alternent entre fiction, poèmes, anecdotes historiques et stratégiques (choix de Verdun par les Allemands par exemple) ou encore « le chant ce Craonne ».

 

Le trait de Julien Monnier est assez gros, cerné de noir et agréable à regarder. Le choix du papier, mat et épais, y est aussi pour quelque chose.

Ils complètent à merveille les textes, illustrent ce qui ne peut être dit ou se passe de mots.

Les dessins des trois couvertures sont vraiment beaux et symboliques.

Leurs détails ne se révèlent qu’à la toute fin.

 

Mais, lorsqu’on rencontre les six amis, en 1908, ils semblent n’avoir qu’à peine dix ans, et six ans plus tard, quasi vingt.

Le choix des couleurs au long du triptyque est également très bon et restitue à merveille les atmosphères.

Lumineuses lorsqu’elles évoquent l’enfance, l’avant-guerre, Charlotte, elles vont en s’assombrissant au fil de la guerre, gardant toujours cette tonalité rouge

La Faucheuse des Moissons. 3 tomes. Frédéric CHABAUD et Julien MONIER – 2013 et 2014 (BD)
La Faucheuse des Moissons. 3 tomes. Frédéric CHABAUD et Julien MONIER – 2013 et 2014 (BD)
La Faucheuse des Moissons. 3 tomes. Frédéric CHABAUD et Julien MONIER – 2013 et 2014 (BD)
La Faucheuse des Moissons. 3 tomes. Frédéric CHABAUD et Julien MONIER – 2013 et 2014 (BD)
La Faucheuse des Moissons. 3 tomes. Frédéric CHABAUD et Julien MONIER – 2013 et 2014 (BD)

Pour conclure, un beau triptyque, une histoire tragique et émouvante, une bonne approche de ce conflit.

Il vient d’être réédité chez Petit à Petit, sous le titre (nettement moins poétique) : Guide de 14-18 en BD et qui s’agrémente de nombreuses pages documentaires aux thématiques variées.

 

Des deux auteurs, retrouvez sur le blog :

 

Cet album participe au RDV « BD de la semaine » qui se passe aujourd’hui chez Stéphie (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC) ainsi qu’à mon Challenge consacré à la Première Guerre mondiale, et au « Petit Bac 2018 » d’Enna pour ma 15e ligne, catégorie Passage du Temps.

 

 

 

 

 

 

 

Belles découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alice 26/11/2018 14:24

Le thème en général me tente moyennement mais cette série, en tout cas ce que tu en dis, m'intéresse. Merci :-)

Blandine 26/11/2018 15:08

Merci à toi!

lasardine 23/11/2018 09:22

pourquoi pas, mais sans en faire une priorité :)

Blandine 24/11/2018 23:09

Si tu le trouves, n'hésite pas!

gambadou 22/11/2018 11:06

C'est sur que le nouveau titre est beaucoup moins poétique ! Je vais essayer de trouver l'ancien

Blandine 22/11/2018 23:49

J'espère que tu le trouveras :-)

Stephie 22/11/2018 07:21

A voir si je la croise, je dois reconnaître que j'ai envie d'autre chose que de guerre ;)

Blandine 22/11/2018 23:49

J'espère qu'elle croisera tout de même ta route. Pour ma part, dès qu'il s'agit de la Première Guerre Mondial, je fonce ^^ Ma belle-soeur ne comprend pas d'ailleurs lol

Karine 22/11/2018 02:26

C'est un thème qui me plaît beaucoup. La guerre, l'amitié... bref, je suis tentée.

Blandine 22/11/2018 23:48

Tu m'en vois ravie!

jacques viel 21/11/2018 20:37

Et bien, j'ai envie de dire "Pourquoi pas" ?

Blandine 22/11/2018 23:47

Eh bien, vas-y ;-)

Sabine 21/11/2018 19:34

Je ne suis pas tentée plus que cela par le graphisme mais le scénario est susceptible de me plaire beaucoup. Je note !

Blandine 22/11/2018 23:47

Je t'y encourage :-)

Caro 21/11/2018 14:41

Je ne savais pas que cela avait été réédité (avec un titre bien peu attractif, c'est clair !), et le sujet m'intéresse. Je note ta proposition, merci !

Blandine 22/11/2018 23:47

Merci à toi! J'hésitais à m'acheter "Guide de 14-18 en BD", je ne suis pas sûre de l'acquérir du coup, malgré les très certainement intéressantes pages documentaires.
D'ailleurs, j'avais naïvement cru que ce serait un catalogue plutôt qu'une histoire...

Jérôme 21/11/2018 12:50

Un éditeur qui a malheureusement disparu, et c'est bien dommage.

Blandine 22/11/2018 23:45

Et je ne le découvre que maintenant!

Noukette 21/11/2018 10:47

Moins intéressée par ce titre là que par d'autres que tu as présenté sur ce sujet, pas certaine de me précipiter du coup...

Blandine 22/11/2018 23:45

Peut-être est-ce dû au fait que les protagonistes soient Blancs, plus "banals", avec une histoire déjà vue/lue? Pourtant, je dirais que le traitement est intéressant: la fin bien sûr, mais aussi l'insertion de poèmes,chants, citations...

Nathalie 21/11/2018 09:32

Pourquoi pas ? D'autant plus que tu as excité ma curiosité avec ce "rebondissement final ingénieux" !

Blandine 22/11/2018 23:43

Mais oui!! En plus, c'est totalement crédible et cela s'est certainement passé. Mais je ne me souviens pas avoir déjà lu ce qu'il s'y passe, d'où cette "agréable" surprise.

Saxaoul 21/11/2018 09:28

Quel dommage ce changement de titre !

Blandine 22/11/2018 23:42

Oui hein!

eimelle 21/11/2018 09:14

c'est vrai que la BD peut être une très bonne entrée!

Blandine 22/11/2018 23:42

Tout à fait! Entrée et ou angle d'approche inédit. J'ai beaucoup appris ou découvert grâce à la BD "historique".

cristie 21/11/2018 08:56

Je le lirais bien volontiers ce triptyque ; j'aime la façon dont on peut aborder cette guerre en choisissant le médium qu'est la bande dessinée !

Blandine 22/11/2018 23:41

Oh oui moi aussi! Cette guerre ou une autre. Il y a toujours à découvrir!